T'es venu pourquoi alors ?

rafistoleuse

Petit défi entre amis - Je devais créer une histoire autour d'un des personnages d'Octobell.

L’été tirait à sa fin. Ira savait qu’il ne pourrait pas repousser l’échéance indéfiniment. Ca faisait trois maintenant. Qu’il avait quitté sa ville, sa vie. Sur un coup de tête, il avait rassemblé l’argent qu’il avait obtenu des petits concerts dans les bars et avait pris un aller-simple pour l’ailleurs. La veille, dans un bar, une femme lui avait tenu la jambe pendant des heures, tout ça parce que son prénom lui rappelait les paroles d’une chanson d’un mec en or, un certain Jean-Jacques. Alors son ailleurs, ce serait la France. De cette façon, Ira était sûr de ne croiser aucun visage familier. Mais le plus dur pour lui était de supporter le sien. Fuir était le dernier espoir en poche pour se fuir lui-même, et qui sait, se réinventer. Il avait atterri à Paris, la guitare sur le dos, et avait traîné sa valise jusqu’à Montmartre, au Caulaincourt Square Hotel. Une auberge de jeunesse où les chambres ressemblent à des dortoirs, et où toutes les nationalités prennent leur petit déjeuner en pyjama. Les semaines s’étaient écoulées sans que la ville Lumière ne puisse éclipser les ombres qui le hantaient. Lui qui espérait trouver une échappatoire, une nouvelle naissance, il n’en était ressorti qu’avec plus d’interrogations et un compte en banque dans le rouge. Ayant épuisé la presque totalité de ses ressources financières, Ira devait prendre une décision. Commencer son master de psychologie en France, trouver un boulot, un toit où vivre. Ou retourner à sa vie là-bas, et affronter l’incompréhension de ses amis, de sa famille, à qui il n’avait donné aucune nouvelle depuis.
Ira enfila son étui de guitare et alla se balader au hasard des rues pavées, à la recherche d’un bar où égarer sa solitude. Les terrasses étaient bondées. La musique venait de toute part, le brouhaha humain emplissait sa tête. Il arpenta bon nombre de rues avant de s’arrêter dans un petit café, peu fréquenté ce soir –là. Il s’installa sur une table dehors, posa sa guitare à ses pieds, commanda une vodka en allumant une cigarette.
Un groupe de cinq déjà bien alcoolisé, avançait dans sa direction, à grand bruit. Lui qui s’imaginait apprécier sa soirée tranquillement, c’était mal parti. « Galère … » se dit-il intérieurement. La joyeuse bande s’installa à peine à un mètre de lui. Il ne fallut pas plus de cinq minutes avant qu’un d’entre eux ne vienne lui adresser la parole.

« -Tu viens pour la scène ouverte ?
-Hein ?
-Ta guitare, tu l’as emmenée pour jouer, non ?
-Non.
-Y a une scène ouverte ici, ce soir, ce serait con de pas en profiter.
-J’suis pas venu pour ça.
-Ben t’es venu pourquoi alors ? »

Cette question se figea dans l’esprit d’Ira. Pourquoi était-il venu, que lui avait apporté ces trois mois d’exil ? Il en était ressorti un peu moins riche, un peu plus seul, et encore plus paumé qu’au départ.
La jeune fille n’ayant pas de réponse, était retournée à des conversations plus animées avec ses acolytes.
Ira avalait de belles gorgées en grimaçant. Replié sur lui-même, la tête fixant le plastique abimé de la table, il ressassait les erreurs qu’il avait commises en se frottant l’arrête du nez avec le pouce et l’index. Il n’entendait plus le monde autour mais une voix au micro vint éclater sa bulle. Il leva les yeux et réalisa que la petite place était bondée, à l’identique des bars qu’il avait voulu éviter quelques heures plus tôt. Il se retourna et reconnut sur la petite scène, la jeune fille qui l’avait interpelé. Elle, toute frêle derrière son accordéon, investissait la salle de sa voix et de sa prestance. Hormis ses amis qui la soutenaient, postés tout devant, elle joua ses trois morceaux dans l’indifférence générale. Les gens étaient là pour boire, point barre. Ira, lui, était subjugué.
A la fin de sa prestation, il profita d’un instant où elle était seule, pour lui souffler...

« Well done, mademoiselle … ?
-Si tu veux savoir mon prénom, fais-moi voir ce que tu sais faire avec tes doigts !
-…
-Avec la guitare !
-Oui… j’avais compris ! »

Ira avait toujours été d’un naturel joueur, il n’en fallait pas beaucoup pour qu’un rien tourne au défi. Cette mystérieuse avait donc réussi son coup. Il voulait son prénom. Elle voulait une chanson.

Ira était plutôt anxieux, à l’idée de remonter sur scène après tout ce temps. Mais il avait passé des mois à griffonner des paroles de chansons, et à composer de nouvelles mélodies. Le manque et le vide avaient régénéré sa plume, à défaut de son cœur. Et puisque personne, ce soir, ne semblait attentif à la musique, c’était l’idéal.
Ira prit place sur la petite scène. Les gens autour circulaient sans lui prêter attention. Ira tentait de paraître détendu, mais ses lèvres se crispaient. Des flashs de la vie qu’il avait laissée lui revenaient encore. Surtout lui.

Il vérifia que sa guitare soit bien accordée et ses doigts commencèrent à danser sur les cordes. Une délicatesse qui échappait complètement à la petite foule assoiffée. Il répéta l’introduction deux fois avant de pouvoir laisser échapper le son de sa voix.
“I have spent so many time
To understand who i am,
And the only thing i’m certain
Is that answers bring questions”
Les personnes à l’intérieur du café, s’arrêtèrent de discuter et fixèrent cet homme sur scène, dont la voix semblait être un alliage impétueux de mélancolie, de fragilité et de rage.


“They tell me how great life is,
They think I must try to live,
Life is easy with words,
They say the problem is me,
They hope I will find the key
If they knew just a little part of me,
They would give up and let me”
Emporté par sa musique, Ira ne se rendit pas compte que le café était désormais suspendu à ses mots, à ses doigts.


“There’s nothing you can do for a lost cause
Nothing to let you hope for me because
To be me is the worst decadence
No tear, no cry, just a silence”
Ira s’apprêtait alors à répéter son refrain lorsqu’il réalisa, que le silence s’était fait dans la petite salle. Il tenta de ne pas laisser le stress l’envahir. Il en était arrivé là, il n’allait plus rebrousser chemin.
“They tell me how great life is…”
Des tremblements se firent sentir dans la voix d’Ira. Les souvenirs, en rafales. Leurs disputes, les non-dits, sa fierté mal placée. La porte qui claque et lui qui ferme sa gueule. Lui qui s’en va. Ira n’était plus sur scène, plus vraiment.


“I’m going nowhere”
Pourquoi je l’ai laissé, pourquoi est-ce que je nous ai abandonné ?
“I hope you don’t really realize”
Forcément, quel con je fais, il a sûrement trouvé mieux que moi depuis..
“I ‘d rather be alone”
Si c’est être sans toi, alors je ne veux personne d’autre
“To save you of an additional pain”
tu as trop souffert à cause de mes conneries
“To disappoint is all I can make”
Mais je vais m’améliorer, je promets, ça va changer …
“I see it, I see it in your eyes”
Je veux revoir tes yeux, m’y plonger, et m’y perdre
“I wish I was not here”
J’espère que tu m’attends encore
“Maybe you ‘d never have wasted your time”
Le temps perdu on ne le rattrape pas mais j’ai pas envie d’en gâcher plus…
C’est la voix nouée par l’émotion qu’Ira prononça les dernières paroles de sa chanson.
“They tell me how great life is”
J’aurai dû te croire...
“They think I must try to live”
Sans toi c’est impossible ...

“Life is easy with words”
Les mots c’est un début...
“They say the problem is me”
Et ils ont raison...
“They hope I will find the key”
La clé c’est toi, j’ai cherché partout ailleurs mais c’est toi...
“If they knew just a little part of me”
Tu es le seul à en connaître bien plus...
“They would give up and let me… Fall.”
Est-ce que toi tu l’as fait ?
Les questions intérieures continuaient de tirailler Ira alors même que les applaudissements retentissaient à tout rompre.
Ira se sentait mal. Seul. Con. D’être parti au lieu de régler ses problèmes. De chanter dans un bar paumé de Paris alors qu’il préférerait être dans ses bras.
Ira rangea sa guitare avec précipitation et se fraya un chemin à travers le public consterné par sa réaction. Il sentit une main lui agripper le bras.


« - C’était incroyable…
-J’ai pas le temps ! Répondit Ira, agacé, sans même regarder à qui il s’adressait.
-Moi c’est Gaëlle…
-T’as dit comment ? Ira se figea.
-Gaëlle !
-Alors, merci Gale …
-J’adore ton accent …
-Au revoir »

Ira fouilla dans sa poche à la recherche de son téléphone.


23h39 – Hey ! Je sais pas comment te dire bonjour, après tout ce temps. Je sais pas comment te dire quoi que ce soit. Mais j’ai pas envie d’arrêter de te dire tes choses. J’ai besoin de te dire … Mais je sais pas si j’en ai encore le droit …

23h40 – A cette heure-ci, on dit bonsoir, d’abord. Dire, dire, d’accord. Mais faire, tu connais ? Qu’est-ce que t’attends pour revenir ?

23h41 – Je t’aime.

23H41 – Ouais ouais, y paraît. Mais je crois que ce que je vois moi.

23h42 – Enfoiré !

23h44 – Moi aussi ...

  • Tout est.. SUBLIME. La chanson est belle et son histoire aussi, on est sur scène avec lui, dans sa tête tout ça. J'aime.

    · Ago about 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

  • Waw. je suis soufflée!
    Déjà, la chanson, MAGNIFIQUE! on s'en fou si ce n'est pas grammaticalement exact! Si tu écoutes les chanteurs américains, ils ne sont pas grammaticalement corrects non plus!

    Sinon, que dire de plus? Waw! Ira... ^^ trop fan!

    Voilà.

    Je crois que je vais aller m'enterrer dans un coin et méditer un peu, là... ^^

    CDC

    · Ago about 6 years ·
    Dsc 8100 low 92

    Alinoë

    • Ali, je suis certaine que tu vas nous faire un truc génial avec Ira, j'ai confiance, et te mets pas la pression (c'est moi qui dit ça XD)

      En tout cas merci pour tout, tout, tout !

      · Ago about 6 years ·
      20130820 153607 20130820153847362 (2)

      rafistoleuse

  • Aaah ben je suis désolée, je contrôle pas ça moi, je fais pas exprès :D
    Merci beaucoup, lol, bon si c'était pas pour rien tant mieux XD

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • J'ai reçu ma 17ème notification pour ce texte lol !

    Oh bah j'avais pas vu les commentaires qui suivent, et je viens de voir pour les paroles, bah doublement bravo alors :) (comme quoi, une notification de plus m'a permis de voir ces derniers commentaires lol)

    · Ago about 6 years ·
    Vava

    fairyclo

  • Matt, merci beaucoup ! Je les aime ces persos, je les suis depuis quelques histoires maintenant et j'ai pris un grand plaisir à jouer avec eux ...

    A voir comment je vais m'en sortir pour l'écriture polyplume ^^'

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Oh ben je suis enchantée, chère créatrice de Gale :)

    Je suis ravie que mon texte te plaise également ! Et surtout très contente de découvrir une nouvelle Bordélique :)

    Merci beaucoup !

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Hello !

    J'ai beaucoup aimé ce texte également. C'est amusant de lire Ira sous une plume qui m'est inconnue, mais c'est tout aussi plaisant. Tu as bien cerné le personnage, et ton récit est juste excellent. Il y a certes des maladresses concernant Gale, mais ce n'est pas grave tellement il y est anecdotique.

    C'est Octobell m'a parlé de ce défi et me voilà inscrite pour l'occasion ah ah ! Au plaisir de te relire très bientôt j'espère. ^^

    PS : J'en oublierais presque la politesse, je suis la créatrice de Gale.

    · Ago about 6 years ·
    Os9xnfy

    klaro

  • Une fois de plus, le capitaine montre l'exemple : vu que bientôt, l'écriture imbriqué et l'emprunt de persos sera une règle, tu te l'appliques à toi même ! Chapeau bas, on retrouve Ira et Gale en territoire inconnu mais avec une plume différente. Du grand art car se glisser dans les souliers d'un autre et souffler des mots à ses persos, c'est un boulot énorme ! Bravo de tout coeur !

    · Ago about 6 years ·
    Avatar loup 54

    matt-anasazi

  • Merci beaucoup Christine ! En fait j'étais stressée mais c'était un vrai plaisir de composer avec son personnage, je le connais pas aussi bien qu'elle forcément, mais j'ai lu pas mal de ses facettes et je l'aime beaucoup son Ira :)

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • bravo, deja pour le texte qui est superbe, la realite melee a une chanson c'est bien trouve. Ensuite se mettre dans le stylo d'une autre il faut le faire. bravo

    · Ago about 6 years ·
    521754 611151695579056 1514444333 n

    christinej

  • Ah ouais, bon ben ça peut se gérer dans ce cas ! :)

    Merci encore pour ton commentaire Octo, c'est moi qui suis touchée que tu m'aies laissée "jouer" avec un de tes personnages !

    Et merciii, pour les paroles, je pense que c'est pas hyper juste dans la grammaire mais on comprend l'idée au moins ^^

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Euh on est pas follement actives chez nous si ça peut te rassurer (et quand j'dis pas follement.. on tourne à peu près à la moyenne d'un post par mois, par personne :D).

    Et pour les filles, je remets le commentaire que j'avais fait à Rafi pour que tout le monde sache ce que j'en ai pensé ^^

    "Aaaaaaaaaaaaaaah putain c'est énorme !!! Ce qu'il y a d'énorme, c'est que tu me fais voir un Ira complètement inédit ! Ta plume le rend tellement plus... Vrai, plus réaliste, c'est génial ! Franchement, j'adore, c'est du super bon boulot !! Et t'as aucune pression à te mettre, parce que vraiment, c'est excellent ! Et j'ai beaucoup aimé les petits détails, du genre il se frotte le nez entre le pouce et l'index, des trucs que t'as bien remarqué ^^ Après bon, y'a des trucs qui collent pas... genre "Galère" c'est pas son expression, c'est celle de Gale, et Gale, d'ailleurs, ne parle pas de manière aussi familière (les échanges de texto à la fin)... mais je dis ça pour ton information, et sûrement pas pour te critiquer, parce que c'était vraiment pas simple, et t'as fait un truc énorme. Donc bravo, et merci, ça me touche droit au coeur"

    (Et d'ailleurs, pour les paroles, j'avais oublié de te demander si c'était de toi, mais en tout cas elles sont GENIALES !!!!!!!!! c'est énorme et t'as fait un travail de fou ! Encore une fois, j'suis trop flattée! )

    · Ago about 6 years ·
    Logo bord liques petit 195

    octobell

  • (je sais pas vous mais la fonction "répondre" fonctionne pas chez moi)
    Je te remercie, ça fait trop plaisir ! Je stressais beaucoup, Octobell m'avait proposé ce défi il y a un petit moment, et je tournais autour sans sauter le pas... Je voulais pas vous décevoir, alors je suis contente de voir que ça vous plaît :)

    En fait je ne sais pas si je suis vraiment au niveau, j'ai pas toujours l'inspiration et puis vous avez toutes une sacrée imagination, mais c'est vrai que ça me tente... Après le problème c'est que je sais pas si je pourrai être active chez vous ... Je vais voir comment je gère pour le forum pis je viendrai peut-être bientôt ;)

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Haha, ça fait drôle de voir Ira sous la plume d'une "nouvelle". Le rythme est superbe et les références sont là. (un peu confuses certes mais comment t'en vouloir... nous, ça fait juste 6 ans qu'on le côtoie quasi tous les jours ^^) En tout cas ça dénote pas du tout et j'suis même bluffée parce que tu as réussi à faire ! Je crois qu'à ta place, j'aurai pas aussi bien relevé le défi ! chapeau ! (tu viens quand sur les Bordéliques au fait ? (a))

    · Ago about 6 years ·
    Vava

    fairyclo

  • Ah merci :) C'est vrai que j'avais la pression mais apparemment ça lui a plu, j'ai fait une ou deux gaffes comme l'expression "galère" qui est en fait de Gale et puis à la in justement, la façon de parler de Gale ne lui correspond pas vraiment ...

    Mais en tout cas c'était un chouette exercice :p

    · Ago about 6 years ·
    20130820 153607 20130820153847362 (2)

    rafistoleuse

  • Ah j'adore la fin ! Ce clin d'oeil Gaelle/Gale déjà, c'est rigolo, puis les derniers textos, haha chouette ;) Très sympa ce défi, c'est pas facile d'écrire sur les persos des autres (la pression !)... après faut voir l'avis d'Octobell !

    · Ago about 6 years ·
    De grandes quantites de pluie vont tomber 150

    odepluie

Report this text