Un début de printemps dans le sang

Jean Louis Michel

On peut dire qu’ils ont réussi leur coup ces connards ! Ça faisait un bail que je râlais après la monté de l’intolérance au pays des fromages qui puent et de la baguette sous le bras. J’avais écrit une note à ce sujet l’an dernier, et j’avais enfoncé le clou cette année. J’y dénonçais surtout la politique répressive du gouvernement et son acharnement sur les populations les plus fragiles, comme les Rroms. J’y dénonçais aussi la progression du FN et ses idées à la con sur le pays des milles clochers. J’avais oublié au passage de parler des identitaires et autres « natio » de merde, ces petits cons qui se greffent sur le dos des sections locales du FNJ, descendent des litres de bière à la sortie des match de foot et font le salut nazi dans l’intimité d’une soirée de beuverie dans des trois pièces de misère, à l’abri des regards, comme des voleurs.


Bien sûr, il n’y a pas que les nazillons, dans cette affaire, qu’il faut montrer du doigt. Il y a les extrémistes musulmans qui ne nous pardonnent pas la guerre en Afghanistan, qui amalgament le grand Satan et le sionisme à grande échelle comme responsables des guerres qui durent, ici ou là. Il y a les petits cons du Bethar ou de la LDJ qui ne valent pas mieux, ces groupuscules Juifs extrémistes qui sont même interdits en Israël et placés sur la liste des groupuscules terroriste aux Etats-Unis, mais bizarrement pas chez nous.

Voilà où on en est, après avoir créé un ministère de l’immigration et de l’identité nazionale. On a nourri la haine sans rien dire, et de ce fait, nous sommes tous coupables. Nous sommes tous responsable de ce qui est arrivé en ce mois de mars. Aujourd’hui on tire le bilan de la haine : 3 parachutistes exécutés parce que trop bronzés, trois enfants et un rabbin abattus à l’entrée d’une école juive.


Trois attentats d’une violence et d’une lâcheté inouïe. 7 morts pour l’instant, à mettre sur le compte d’un type que l’on présente comme fou, mais qui ne l’est peut-être pas. Chacune de ses opérations commando a été perpétré avec un sang froid comme on en rencontre rarement, comme si elle avait été répétée, millimétrée. Un clone d’Anders Behring chez nous. Elevé dans l’idéologie Nazie peut-être – l’enquête le dira. Je me demande si on se sent morveux, ce matin, dans le bureau de Guéant et dans celui de Besson. Je me demande si on se regarde dans la glace chez les nationalistes et chez les ultras cathos. Je me demande si on a bien pris son petit déjeuner sans avoir envie de gerber, chez les fanatiques des Frères Musulmans ou chez les trublions de la LDJ.


Tous responsables, oui, tous. Moi, vous, eux, et les autres là-bas qui se cachent encore. N’en déplaisent à ceux qui cautionnent le geste, au nom d’une France idéale et blanche, notre pays, comme les autres, est sur la voie d’un métissage profond, c’est inéluctable. La France catho qui passait déjà les protestants par le fil de son épée est belle et bien morte depuis longtemps.
J’ai comme voisin Mourad et Salomon ; mon collègue de travail est un descendant d’esclave à la Réunion ; le meilleur ami de mon fils, à l’école, a des parents chinois. Parfois, je mange italien, japonais ou vietnamien. Je me fous totalement de manger du poisson le vendredi et j’ai fais le choix de ne plus croire qu’en moi. J’ai rejeté l’église et ses dogmes parce que toutes les religions se valent bien et qu’aucune ne me convient.


Je descends du singe, comme tout le monde, même comme ceux qui pensent descendre d’Adam et Eve. Je crois à la théorie de l’évolution, même si je constate que tout le monde n’évolue pas de la même façon. Mon Dieu à moi s’appelle Darwin, Marx ou Freud, ça dépend des jours. Il y aura bien, dans les prochains jours, une remise en cause de l’abolition de la peine de mort en France. C’est gros comme le nez au milieu de la figure ! C’est tellement facile… mais moi je ne veux pas qu’on enseigne la vengeance et la mort à nos enfants. Je veux qu’on leur enseigne que la vie est ce qu’il y a de plus sacré : ça évitera peut-être qu’on fabrique d’autres monstres.

Ce matin, j'ai la rage au ventre.

  • Et trois semaines après, on n'en parle déjà plus. Trente sixième lecture pour quatre assassinats, une exécution pour légitime défense (enfin s'il faut trouver un autre nom, lequel ?) et une émotion de passage dans la campagne. La vie s'accélère, la mort aussi. Comme si un seul homme quel qu'il soit allait pouvoir résoudre les contradictions et les aberrations des politiques successives. Peut-être qu'on pourrait innover et élire ensemble plusieurs co-présidents ?

    · Ago about 9 years ·
    Gants rouge gruauu 465

    eaven

  • ta rage... je la partage... merci Jean-Louis♥♥♥

    · Ago about 9 years ·
    Locq2

    Elsa Saint Hilaire

  • merci pour ce texte qui exprime ce que beaucoup pensent. Ces Français qui pensent que leur pays n'est pas assez" blancs" devraient se souvenir des colonies, de l'esclavagisme et du fait qu'il y a encore de grosses compagnies françaises qui pillent les sous-sols africains sans vergogne en mettant des dictateurs au pouvoir. Peut-etre devraient-ils nettoyer leur jardin avant de chier dans celui des autres. Et je ne suis pas d'accord de ce que la presse et le gouvernement fait de cet horrible acte de barbarisme, à savoir que l'on peut classifier le degré d'horreur selon le type de victimes.

    · Ago about 9 years ·
    Effet2

    mirellehdb

  • cdc

    · Ago about 9 years ·
    Tyt

    reverrance

  • Ben voilà, il y a des choses qu'il fait bon dire, une bonne fois pour toute!!

    · Ago about 9 years ·
    Jos phine nb 7 orig

    junon

  • Merci et Bravo !
    La justice n'est pas la vengeance mais j'espère qu'ils vont l'attraper rapidement ce type !

    · Ago about 9 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • ta rage est la mienne. et tes idées aussi.
    j'étais dans le même état hier soir quand j'ai entendu parler de cet attentat aux infos.
    je ne crois plus en rien depuis longtemps et mes proches ne comprennent pas toujours. mais comment approuver les religions? quand on voit ce qu'elles apportent? quelles qu'elles soient!
    j'approuve ton texte en revanche. à 100%.

    · Ago about 9 years ·
    Img 0052 orig

    Karine Géhin

Report this text