UNE HISTOIRE DE PLUIE

agathe

UNE HISTOIRE DE PLUIE

IL est sorti sous la pluie

Croyant qu’elle laverait son chagrin,

14 novembre à Paris

Le nez au ciel, semblant de rien.

Il a versé sous le ciel gris

Des gouttes salées et délayées,

Quand ils sont tristes même ici,

Les hommes se cachent pour pleurer…

 

C’est juste une histoire de pluie,

Tragique et essentielle,

Sale temps pour l’commun des mortels,

Pour lui ce soir providentiel.

Kalidou danse et chante la vie

Pour apprivoiser le tonnerre.

Comme les anciens il prie la pluie,

Pour qu’elle ranime sa terre.

Moitié nu, sous un ciel d’airain,

Il a peint son visage et ses mains.

Quand ils l’espèrent au Mali,

Les hommes dansent pour la pluie…

C’est juste une histoire de pluie,

Magique et essentielle,

Banale pour l’ commun des mortels,

 Pour sa tribu, existentielle.

Des trombes d’eau dévalent les rues

De Rio ou d’Aracaju.

Mais les enfants aux pieds nus

Sautent et rient dans la boue.

Ici Le danger vient d’ailleurs,

Sandro le sait, il se méfie.

Pour échapper aux kidnappeurs, 

Les enfants se cachent sous la pluie…

C’est juste une histoire de pluie,

Ludique et essentielle,

Sale temps pour l’commun des mortels,

Pour eux ce soir providentiel.

Report this text