Zoom sur un cliché

Sylvie Loy

Contribution pour le concours express "Les nouvelles technologies, source d'inspiration".
Forcément as-tu un appareil photo. Qui de nos jours n'en possède pas? Bien entendu, je te parle d'un APN. Un appareil photo numérique. Pas d'un de ces vieux appareils photos argentiques. Flash back:

Il y a fort longtemps, lorsque tu voulais immortaliser un événement, tu cadrais ta scène en mettant un oeil dans un viseur. En ayant au préalable installer une pellicule adéquate (100, 400 iso, noir et blanc, etc), c'est à dire un film négatif sur lequel l'image s'inscrivait à chaque prise. Prévoyant, tu avais toujours une pellicule d'avance. Car appuyer 36 fois sur le déclencheur, pour l'époque, c'était déjà incroyable.
Dans le domaine de la photographie d'antan, le slogan "Appuyez sur le bouton, nous ferons le reste" n'était pas exagéré. En effet, des laboratoires spécialisés s'occupaient de te fournir, dans une jolie pochette, tes clichés accompagnés des négatifs. Au cas où tu envisagerais de faire agrandir ta photo de mariage, en vue de la disposer dans un joli cadre doré au-dessus de ta cheminée. Développer ses photos soi-même, dans une chambre noire, restait tout de même envisageable (si tu faisais garder tes enfants ce jour-là).


Dorénavant, l'appareil photo argentique est supplanté par l'appareil photo numérique.


L'APN est un objet populaire. Avec des fonctions qui le distancent radicalement de son aïeul. Si, depuis que tu es petit, tu peines à fermer un seul oeil pour viser (aveu personnel), l'écran numérique te permet de cadrer ta scène. Tes prises sont infinies ou presque car tes photos sont stockées sur des minuscules cartes mémoires pouvant contenir des milliers d'images. Tes photos sont ensuite visibles sur ton ordinateur, avec la possibilité de les faire développer via des sites spécialisés sur internet ou même chez toi, avec ton imprimante. La chambre noire devient inutile: tu gagnes donc de la place dans ton petit appartement.
Cependant, le plus révolutionnaire, c'est sa fonction vidéo. A toi le pouvoir. D'immortaliser, du bout des doigts, ton bébé qui, réalise ses premiers pas. Le camescope est révolu. D'ailleurs, souviens toi, ton bébé courrait déjà que tu cherchais encore ton camescope, déchargé, à la cassette pleine.
Aujourd'hui, même les premiers pas de ton bébé se partagent. Immédiatement. Ta petite vidéo géo-localisée (fonction GPS incluse) est donc directement transmise au Pérou, où s'est installée ta soeur pour élever des lamas ou au Japon où belle-maman étudie les haïkus. Via les mails, les réseaux sociaux, ou la connectivité WLAN, intégrée dans les derniers Samsung série NX.
Pour finir, l'album de Mémé est quasi has been quand tu sais que désormais, tu peux visionner toute ta vie en connectant ton APN à la TV.

Il est vrai que notre époque est celle de l'image et surtout de l'appropriation de l'image. Cependant, compulsivement, tout est filmé, tout est pris en photo et partagé. L'absurde comme l'essentiel. Alors recentrons-nous et vivons intensément, en shootant oui. Mais seulement les moments mémorables.
Pour se souvenir...
  • Bonne chance!!!! Je me recentre tous les jours! J'ai même fait sauter mon compte FB... Comme quoi...

    · Ago over 5 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • C'est la meilleure attitude ! Merci Viviane !

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Nous avons trop de photos, partout, de tout. j'y contribue moi qui shoote chaque jour, partage ici ou là. cela a vraiment tellement changé depuis l'argentique ou il fallait patienter pour découvrir si la photo était ratée ou réussie

    · Ago over 5 years ·
    Img 6678

    venise3

    • Oui, et pourtant c'est pas si loin l'époque de l'argentique, mais on a plus la même approche. On veut tout, tout de suite. Merci encore pour tout venise!

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

    • de rien au plaisir de l'échange Sylvie :)

      · Ago over 5 years ·
      Img 6678

      venise3

  • Je me souviens de mes jeunes jours, qui ne sont pas si lointains, les appareils jetables étaient à la mode. Ces petites choses que j'emmenais en voyage ou en colonie, qu'il fallait remonter... je crois que je prenais des photos rien que pour jouer avec le rouage qui faisait "crac, crac, crac".
    C'est nostalgique, mais je suis plutôt de ceux qui embrassent le progrès technologique ! Les cartes SD, c'est quand même beau...

    Le partage sur internet et l’exhibitionnisme qui en découle sont une problématique bien vivante, que ce soit pour les gens ou les entreprises du net. Mon supérieur chez Google disait, à juste titre, que la nouvelle génération qui arrivait allait être une première pour l'humanité. Une génération dont l'intégralité de la vie a été prise en image et en son.
    Google se voit même parfois obligé d'effacer des données, car elles se révéleraient forcément compromettantes pour la personne... nous pouvons facilement imaginer pourquoi ==> des soirées un peu trop arrosées.

    Comme quoi... Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

    · Ago over 5 years ·
    Photo (5)

    Hugo Sahuquet

    • Une citation qui résume bien notre nouvelle perception de l'image. Merci pour ta lecture très argumentée et bonne chance pour le concours !

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

    • Le sujet est intéressant ! Bonne chance à toi aussi !

      · Ago over 5 years ·
      Photo (5)

      Hugo Sahuquet

  • C'est un constat, mais en accord avec Frédéric, les plus grands photographes travaillent encore sur pellicule !

    · Ago over 5 years ·
    Version 4

    nilo

    • Oui et tant mieux que la photographie argentique survive. C'est un art ! Merci nilo pour ta lecture !

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Oui et tout ça pour pas forcément les regarder après !
    Bien vu le flashback comparé à aujourd'hui et toujours l'humour fin ... Dure la conccurente :)

    · Ago over 5 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

    • Tout à fait, on stocke dans nos ordinateurs, et on ne s'en préoccupe plus. Merci pour ta lecture et ton commentaire flatteur ! Bravo à toi, le sujet t'inspire en tout cas !

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • Bien écrit.
    Pour longtemps encore les plus grands photographes sont des noms de l'argentique:
    Salgado, Capa, Cartier Bresson, Depardon...
    L'on attendra encore très longtemps avant qu'un photographe du numérique laisse une trace dans l'Histoire, de plus les effets d'ombres etc sont exceptionnels avec les vieux appareils.
    Question de goûts.
    Cordialement.
    Freddy.

    · Ago over 5 years ·
    1393478935

    antoinerives

    • C'est exact. Le numérique est différent. L'originalité de l'argentique tenait dans le fait que l'image était originelle, brute. Avec les retouches des logiciels, les photos numériques sont très belles, mais le charme de l'instant saisi est souvent absent.

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

  • C'est bien vrai! Bonne chance à toi! Bises! ;-)

    · Ago over 5 years ·
    P1200694 001   copie

    Celine Santran

    • Merci Céline. Bonne chance aussi, bises !

      · Ago over 5 years ·
      Fullsizeoutput 53f4

      Sylvie Loy

Report this text