Après minuit.

glow

Il me réveille après minuit comme à son habitude,

Me laissant impuissante face à son acte.

Il déshabille le monde du bruit,

Ensuite, il se plante devant moi.

Il m'observe, me sourit et attend.

Nous pouvons rester là, en silence pendant des heures...

Il ne me presse pas. Il attend.

Sa beauté impalpable me fascine,

Alors, j'imagine.

Je vois ses traits, son visage, son regard...

Après minuit, parfois, je suis folle

J'imagine, oui,  je ne vois plus.

Parfois je cède et me donne à lui.

Parfois j'le balance dehors sous la pluie.

Là, j'improvise. Je ne sais trop quoi faire d'autre.

Je le regarde à mon tour dans son costume noir...

Je reste sans voix comme à chaque fois, en sa compagnie.

Il est arrivé dans ma vie sans même pensé à m'avertir,

Je ne lui en veux pas, aujourd'hui il ne peut plus partir.

On s'y fait, on se plait à la fin tu sais...

Après minuit, parfois, je suis folle.

J'improvise ses mots pour te prouver à quel point il m'intrigue.

Je m'incline face à sa force sur le monde.

Après minuit, c'est le silence

qui m'habille de son respect, et de quelques mots.

Après minuit, comme aujourd'hui

Je vous en parle.

Report this text