Au corps sait

lamandine

Enlacée dans mon corset,

Et lassée de mon corps sage ;

Les lacets presque défaits,

suspendue à ton image.


Délassée dans mon corsage,

Se prélasser, car mon corps sait,

Qu'il n'est plus l'heure d'être sage,

Suspendue à ton crochet.


Mon corset, que les lacets,

Enlaçant mon corps en âge ;

Font trembler tes mains pressées,

qui soupirent pour davantage.


Le corset, toi mon adage,

En deux corps entrelacés ;

Tu fais fondre les mirages,

Pour réparer mon corps blessé.


Laces ces lacets qui m'enlacent

Et serre fort pour rassembler,

Mon corps en quête d'espace ;

Le tien lasse et satisfait.



  • Le corps est dans sa coquille
    à l'abri sous sa peau
    ainsi de sa coquille , l'escargot :
    rien ne le déshabille,

    Quant aux habits de chair,
    tu les recouvres et protèges
    d'une couverture beige
    - c'est une surenchère -
    Pour parer aux outrages,
    ajoute quelques habits :
    ils serviront de parapluie
    ou de camouflage

    Tu peux compléter
    par du maquillage,
    en faire étalage
    en toute frivolité
    revêtir une armure
    assez extravagante,
    mais toujours brillante
    ( une nouvelle ossature ).

    Il n'y a pas si longtemps
    ton corps inquiet
    revêtait ce corset
    tout à fait bienséant
    ( à défaut d'être confortable ),
    te retenant enfermée
    garde de corps, rapproché
    comme si tu étais coupable .

    Alors, viens,
    viens prendre l'air,
    que je te libère
    de tes liens !
    Que je dénoue tes lacets,
    que mes mains , d'audace
    te débarrassent
    de cet objet

    Tu as besoin d'espace
    pour qu'il respire
    ( murmures et quelques soupirs
    quand je t'enlace )

    C'est partir à l' aventure
    que de laisser s'épancher
    le corps prisonnier :
    ton corps est une sculpture
    qui vibre sans ces artifices :
    délaisser ton armure
    repousser les couvertures
    n'est pas grand sacrifice

    ton corps sait
    qu'il n'est plus l'heure d'être sage
    plus de lacets, plus de cage
    tes habits sont en paquet
    au pied du lit :
    que la vie renaisse
    sous mes caresses,
    Mme va être servie !

    ( à défaut d'être asservie ).

    -
    RC - sept 2019




    · Ago 9 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

  • Délicieuse ode à ce turbulent vêtement féminin ! Je mets un CDC pour la relire à loisir.
    Mon autre délice, c'est le bustier, quasiment disparu de nos jours (?), que j'ai célébré en poésies.

    · Ago about 1 year ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Un beau texte qui rend paisible et qui laisse un goût propice à l'amour :)

    · Ago about 1 year ·
    Maternit  orig

    fragon

  • " Qu'il n'est plus l'heure d'être sage " j'aime :-)

    · Ago about 1 year ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

  • De corsé l'accord à corps sait qu'encore lassait les accords en corps nait….il n'y a que sait, qu'en ciel! ;0)

    · Ago about 1 year ·
    Facebook

    flodeau

    • Je n'aurais pas dit mieux!

      · Ago about 1 year ·
      Chat lunettes soleil

      lamandine

    • ;0)

      · Ago about 1 year ·
      Facebook

      flodeau

  • Très joli

    · Ago about 1 year ·
    Snapchat 9057492171194958827

    guegueette

  • Délicieux jeux de mots

    · Ago about 1 year ·
    Cavalier

    menestrel75

    • Merci cher Menestrel!

      · Ago about 1 year ·
      Chat lunettes soleil

      lamandine

Report this text