Bas ou collants?

divina-bonitas

Ni l'un ni l'autre mon cher Watson, les deux sont abominables, des créations odieuses de l'homme pour contraindre le corps des femmes.

Les collants collent, c'est un euphémisme, glissent, descendent, scient la taille et compriment les cuisses, roulent ici, godaillent aux chevilles, jamais à la maille, trop grands ou trop petits, ne sont confortables que sur les pubs de chez Dim. Sans ombrelle ni fil, sans retouches photographiques, sans mesures adaptées, c'est un cauchemar qui frise parfois la torture, dessèche la peau, et non content de ça, trouve le moyen de filer subrepticement en une fraction de seconde, de la cheville à l'entrejambe, laissant la femme gênée, zébrée, empêguée dans une situation compliquée, car ces tubes de nylon ont le chic pour nous laisser empêtrer, le matin quand on est bien pressée, ou juste quand on doit impressionner, un jour de rendez-vous primordial, avec un galant qui nous présente un cordial, ou un patron qui attend de nous, une présentation impeccable.

Le port de bas impose celui de porte-jaretelles, sexy au combien mais également inconfortables, qui tirent ici, entâment la chair, se dégraffent inopinément, laissent échapper un bord ce qui entraîne inexorablement des plis disgrâcieux à l'endroit de la rotule. Les nouveaux machins qui tiennent tous seuls sont une illusion, ne s'accrochent que sur des cuisses comme ceci et des peaux comme cela, ont le chic pour roulotter avant de glisser sur les chevilles, vivre leur vie comme ça, au milieu de la rue et des passants qui se gondolent. Il y en a toujours un qui tient et l'autre non, un qui résiste et l'autre qui se déchire en échelle, ce qui implique de les acheter par paires, de se trimballer de même, un bas de secours dans le sac à main. Et encore, l'édifice fragile ne tient qu'avant quelques lavages, après, c'est cuit, l'élastique je veux dire, qui ne l'est plus.  

Bref, la condition de la femme en hiver est un supplice, vivement le printemps! Et qu'on ne vienne pas me dire que les femmes sont moins sexy en pantalons, parce que oui mais bon, c'est souvent la seule solution.

  • T'as raison Sweety, prendre un homme par la cravate...hum hum! Mais faut pas en même temps abuser du Nutella!!! (je te réponds à tes 2 messages)

    · Ago over 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Ca dérape...la cravate, comment dire, je crois que je pourrais en écrire dix pages négatives, mais je ne le ferai pas pour ne pas déraper davantage.

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • La cravate c'est so sexy!
    ca rajoute un petit plus ;)
    le legging faut le prendre de qualité!!!ca habille bien avec des supers chaussures à talons!!!

    · Ago over 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Moi une femme qui monte en haut j'aime bien la voir en bas

    · Ago over 7 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • Ça va finir, en effet, par devenir obligatoire que je mette (enfin) les pieds à Lyon !

    · Ago over 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • La cravate oui mais ça ne souffre pas l'à peu-près. A proscrire à mon sens: la cravate tricot, la bariolée, la bordeaux, la vert sapin, la noire, la moutarde et les imprimés de mauvais goût, genre Disney, souvenir de vacances ou palmiers. A Lyon, je recommande particulièrement celles de l'Atelier de Soierie de Brochier. Un must en termes de soie, de façon et d'imprimés! Lyon c'est bien quand même...! Wen, 2 raisons de venir!!!

    · Ago over 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Waouh! Je n'aurais jamais cru que ce petit mouvement d'humeur matinal susciterait un tel engouement et je suis assez surprise/heureuse de voir que ces messieurs participent largement au débat. @ Wen: le souci est que dès qu'il fait froid, si l'on veut mettre une jupe, pas bien le choix à part bas ou collants. @Sweety: ouais le legging, je reconnais que c'est pratique mais je trouve que c'est beaucoup moins sexy car ça coupe la cheville en deux. Pour la cravate, j'adore les choisir et en offrir mais je préfère 10 fois le noeud papillon, je trouve que c'est la grande classe, romantique itou, un poil désuet, sexy en diable, un petit côté chef d'orchestre et très gentleman anglais.

    · Ago over 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

  • Bas ou collants? Cravate ou pas? Il faut souffrir pour être beau/belle, paraît-il.
    Quoique personnellement, je rejoins Wen pour cette histoire de cravate. C'est bien l'un des derniers accessoires qu'il nous reste. Et je le trouve très élégant.

    · Ago over 7 years ·
    Plumes de lumiere

    mscfr

  • Coup de cœur et note maximale ! Le débat est certes intéressant, mais pas autant que la façon de le dire. Merci pour ces quelques lignes.

    · Ago over 7 years ·
    140527 heart surge

    tromatojuice

  • En tout cas, on est d'accord Wen, la contrainte est gênante.
    Les membres du Palais Bourbon sont interdits de séance s'ils n'ont pas de cravate. INVRAISEMBLABLE.
    Moi qui ai failli me présenter (sans aucune chance d'être élu) aux dernières législatives, c'est un détail qui me fait halluciner.
    Le port de la cravate est même inscrit dans certains contrats de travail. Idem...

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Le débat serait très long... ou pas.
    Ce que je disais sur les femmes s'applique également aux hommes. Chacun s'habille comme il veut, l'essentiel étant de se sentir bien non ?
    (cela doit faire 20 ans que je n'ai pas porté un tee-shirt autrement que pour faire mon jardin... et encore)

    · Ago over 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • Non Wen, la cravate, quelle horreur...je me demande si j'en ai déjà eu une entre les mains...
    Mais le débat serait long, très long...

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Sur le développement, je ne peux pas être d'accord ou pas étant donné que cela fait longtemps que je n'ai mis ni l'un ni l'autre.
    C'est sur ta première phrase que je réagis et m'insurge !
    Ce ne sont pas des créations odieuses pour contraindre le corps des femmes ! Ce qui est odieux, ce sont les personnes qui "obligent" les femmes à en mettre quand elles ne le veulent pas elles-mêmes.
    Pour ma part, je regrette parfois quand une femme (et Mme Wen en particulier) ne porte pas l'un ou l'autre mais je respecte et accepte parfaitement celles qui ne le veulent pas.
    Quant à savoir si les femmes sont moins sexy en pantalon, une femme n'est-elle jamais autant sexy que lorsqu'elle se sent bien dans son corps et dans ses vêtements ?

    @Mathieu : pour ma part, J'ADORE porter une cravate. C'est un des rares accessoires qu'il nous reste, et je veux le garder.

    Demain, on lance le débat pour ou contre le port des ballerines ?
    :-P

    · Ago over 7 years ·
    Francois merlin   bob sinclar

    wen

  • C'est drôle.
    Moi je dirai faites comme vous voulez, on vous aime comme ça...

    · Ago over 7 years ·
    Wlw

    simon-rainner

  • les bas ne montent pas assez haut et ne collent pas à la peau, et les collants collent au bonbon sans coller à la silhouette!!!!et les chaussettes c'est pas chouette?? alors jambes nues ou futal encore une excuse pour porter la culotte de cheval, lol

    · Ago over 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

  • Bas ou collants?ouh choix difficiles!et tu as raison sur tous les points! les bas trop compliqué pour le boulot,je garde ca pour le week end!
    Les collants...pfff ca se file super vite et en plus ca boudine!

    Mais j'ai trouvé la solution le LEGGING!
    ca tient chaud y en a des très jolis et surtout ca me permet de mettre des jupes et des robes tout l'hiver.Chaud et confortable!!!

    · Ago over 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Rigolo.
    Moi je dirais en effet ni l'un ni l'autre, ou peu importe bas, collant, jupe, pantalon, etc.

    Et en tant qu'anti-cravateux, pour les hommes, je dis ni cravate, ni noeud papillon. Aucun artifice de ce type. En aucune circonstance. A mon mariage, j'ai recommandé de venir sans...

    · Ago over 7 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

Report this text