Chambre N°207

lilii

Sur les berges traumatiques

Grouillent des fleurs cellulaires

Des roses-trémières en plastiques

Des flaques de sang romancières

Dans un lac hors-champs

Une irruption post-trottoir

Où stagne une illusion dorée

Un affreux crachoir

Comme une marmite purulente

Mes mains pansent

Entre les fils qui retiennent

La vie pénultième

Plaie sussurée

Report this text