Dialogue avec le vieillard que je vais devenir

Colette Bonnet Seigue


 

"Mourir !  Ô ! Mourir ! La belle affaire ! Mais vieillir ! Ô vieillir !..."

 

Te voilà en embuscade à l'orée de mes jours en devenir.

Je me regarde dans le miroir et, ô Dieu ! Je vois les prémices de ton arrivée sur mon corps flétrissant.

Tu ne m'épargnes guère, ton entrée est partout, sur mes bras, avant-bras aux muscles abandonnés en chiffonnade de peau atone et pendante et sur mon ventre en dégringolade. Où sont les galbes du corps épanoui de mes vingt ans ? Tu es dévastateur, pilleur de ce temps amoureux, quand l'insouciance était reine dans la volupté d'une jeunesse éternelle !

Mais voilà, la jouvence a ses limites, les embûches que tu m'offres en grimaçant, comme pour faire un pied de nez aux ondes du passé rieur.

J'ai la ride profonde, pleine de misères de vie imprévisible, celle des commissures des lèvres au rictus agrandi de dents serrées, de colères et de peurs étouffées !

Oui ! Oui ! Tu ne m'épargnes guère, j'aimerais te chasser à jamais pour garder le galop de mes jambes de gazelle, au pied agile et montagnard.

Laisse-moi encore ces heures précieuses, chères à ma vie trépidante ! Cette vie qui court encore si fort en mes veines, en mon âme insatiables. Je regarde les photos jaunies dans l'allégresse et le regret des souvenirs jeunes, légers, désinvoltes. Tu n'es pas si loin pour me rappeler à l'ordre dans quelque effort quotidien, amoindri. Un rouage impromptu d'articulation en panne qui me fait la nique, me disant que tu es là ! La souplesse et l'équilibre de cette enveloppe que l'on croit invincible au temps qui fuit. Cette douleur insidieuse, ironique, foudroyante parfois qui prend le pas sur ma rage de vie. Les petites failles de ma mémoire que je croyais indestructible. Ces heures de sommeil qui s'envolent dans les nuées nocturnes, me laissant souvent endormie sur les pages d'un livre qu'autrefois j'avalais d'un seul coup, d'un seul !

 

Mais en dépit de tes ravages corporels, je loue ta sagesse, celle qui t'appartient, que tu m'offres avec vicissitude et complaisance. Ton regard patient et curieux sur les choses de la vie.

Laisse-moi encore ces heures éternelles dans le champ de mon cœur que tu sauras encore faire grandir dans l'extase des petites mains et oreilles avides de ta douceur et de ton écoute !

Je prendrai de toi tous ces élans encore si présents !

Mais je t'en supplie ! Donne-moi encore des années à partager sans trop de lézardes sur mon corps déjà plissé de déchirures et de larmes !

Donne-moi cette force de vie jusqu'à mon ultime route…

 

« Mourir, la belle affaire, mais vieillir, ô !  Vieillir ! ... »

 

 

 

 

 

  • Oui tout cela est vrai et c'est tellement surprenant ce changement insidieux mais il est le reflet de la vie quipasse sur nous et nous submerge et...nous émerge avec notre histoire toute dessinée, imprimée et finalement tellement belle d'énergie et de gourmandise

    · Ago 10 months ·
    Ma photo

    theoreme

  • si vrai

    · Ago 11 months ·
    Photo

    Susanne Dereve

  • Ah vieillir.....

    · Ago 12 months ·
    Louve blanche

    Louve

  • "L'horloge au salon
    N'a aucun droit sur ta vie
    C'est toi qui commande"

    Haïku astrovien sans âge !

    · Ago 12 months ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Sagesse et détermination sur le temps qui cogne! J'adore aussi ta signature!!! Merci Astrov

      · Ago 12 months ·
      13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

      Colette Bonnet Seigue

    • Bravissimo !!!!

      · Ago 12 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Grazie molto !

      · Ago 12 months ·
      Oiseau... 300

      astrov

  • Jolie et triste supplique Colette, un état des lieux hélas, inéluctable

    · Ago 12 months ·
    W

    marielesmots

  • Magnifique texte Colette et tellement vrai mais très riche aussi de tendresses que nous avons toujours à partager.
    Gros bisous

    · Ago 12 months ·
    Version 4

    nilo

  • Quel magnifique texte ! Tant de tristes vérités énoncées avec beaucoup de justesse, de poésie (malgré tout) et de métaphores judicieuses. J'aime beaucoup ce que tu as écrit, cette angoisse que fait grandir la certitude de la décrépitude annoncée...

    · Ago 12 months ·
    Coquelicots

    Sy Lou

  • En tout cas, ce qui est sûr, c'est que la gazelle qui vit en toi, saura toujours enjamber pour faire vibrer les mots là où elle se donne, alors bravo, ne change rien à cette beauté qui émane de toi si... naturellement !

    · Ago 12 months ·
    Photo0486

    Apolline

    • Je suis si heureuse de ton retour sur wlw. Merci pour ton adorable message. Bisous

      · Ago 12 months ·
      13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

      Colette Bonnet Seigue

  • n'écoutons pas le tictac, ne regardons pas les pages du calendrier... Et les photos jaunies il vaut mieux se dire qu'on devait avoir le foie déglingué !
    Oui je crois que bien des enfants savent apprécier cette extrême faiblesse, ce souffle ténu qui sait donner un sens à la moindre des choses quotidiennes... Jamais les vieux n'ont été aussi utiles, mais jamais on ne veut le reconnaître...Oui je hais le neuf, le sans âme... L'épuration est un mot terrible.

    · Ago 12 months ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Merci pour ce message plein de sagesse.

      · Ago 12 months ·
      13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

      Colette Bonnet Seigue

    • oh... Le GROS problème est d'être sage et pas trop "enquiquinant" ! En inversant : les "joyeux drilles" peuvent être philosophes !!!
      Quand on achète une maison, une vielle maison, on prend moins de risques que sur du neuf : son histoire est là...

      · Ago 12 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Ah! Ah!Merci pour ce rappel!

      · Ago 12 months ·
      13335743 1312598225434973 3434027348038250391 n

      Colette Bonnet Seigue

    • en tous les cas nous sommes plusieurs à entammer un mouvement de protestation contre WLW (blocage des photos, non réponses aux demandes d'explications....)

      · Ago 12 months ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

Report this text