Dites-lui

carouille

Dites-lui qu'aujourd'hui à 19 heures et 8 minutes, j'ai cessé de vivre. Je ne fais plus que survivre. Dites-lui car si moi je lui parle, je ne pourrai que pousser un long hurlement inarticulé.

Toute petite

Devenir minuscule

Recroquevillée

Echapper au coup qui approche

Qui va m'arracher

La moitié de mes souffles

La moitié de mes rêves

La moitié de moi-même.

Dites-lui qu'il avait patiemment enlevé une par une les écailles soigneusement imbriquées de mon armure. Que je ne portais plus pour me protéger que sa peau sur la mienne. Que depuis qu'il l'a emportée, je suis comme les grands brûlés qui suffoquent de ne plus pouvoir respirer.

Impossible d'avancer

Même clouée sur place

C'est au-dessus de mes forces

Vidée de ma substance.

Dites-lui que son départ absorbe toutes les couleurs de mon univers. Que je veille sur mes petits mais que la femme s'évapore. Qu'il ne reste qu'un monde en noir et blanc dont il a emporté toute lumière.

Un monde noir

Aveugle

Je tâtonne

Me heurte

Me blesse

Même sur les sourires.

Dites-lui qu'Oscar Wilde avait raison, la beauté est dans les yeux de celui qui regarde. Que depuis qu'il a détourné les yeux, je suis laide, fade et inutile.

Et cette foutue vie

Qui le met sur mon chemin

Pour mieux l'arracher

Mais qui attend

Que les racines soient assez profondes

Pour qu'il emporte avec lui

Le corps et le cœur.

Dites-lui que je pleure, à avoir les yeux décavés, mordorés, brûlés. A me dessécher, à m'effacer, vidée de lui. Que demain ne peut être un autre jour sans lui.

Emmurée

Dans son absence

Le manque

Qui crève

Aveugle

Etrangle

Anéantit.

Dites-lui que je me referme comme une pierre dans un poing. Que si je dois devenir pierre pour lui survivre, je me ferai grenat rouge sang.

Conscience brulante

De ce bonheur infini

D'être près de lui

Pour ses caresses

Ses mots

Ses images

Pour ce qu'il est

Près de moi.

Dites-lui que je suis cernée d'objets qui me parlent de lui. Des objets qui m'écorchent à chaque passage. Que s'il ne veut vivre parmi eux, il doit me donner une adresse.

Pour un trésor turquoise

Déposé au creux de mes mains

Qui s'il ne peut me protéger

De son désamour

Ne me protègera plus de rien.

Dites-lui que je comprends ses peurs. Ses réticences. Ses déchirements. Mais que s'il ne trouve pas la force de les concilier pour les surmonter, c'est nous deux qu'il assassine.

Et si je me trompe

Ses soupirs

Etaient superficiels

Ses mots

Mensonges

Alors lui aussi s'est trompé.

Dites-lui que s'il ne lâche pas, j'aurai de la force pour mille, qu'il pourra puiser dedans autant qu'il voudra, que son amour en fera un trésor sans fond. Que je résiste, de chacun de mes mots à naître, de chacun de nos baisers échangés, de chacun de nos regards emmêlés pour continuer à croire.

Pas lâche

Désemparé

Blessé

Vacillant

A bout de souffle

Dites-lui que j'ai failli, puisque quand il a craqué, j'ai baissé les bras au lieu de me battre et croire pour deux. Dites-lui que je regrette, que je l'attends. Que chaque minute de son absence silencieuse est un enfer.

Et par-dessus tout, dites-lui…Non, ça, c'est moi qui vais lui dire.

 

Je t'aime. 

  • ...beau, plus

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Dscn0440

    Jaunie

  • Ma chérie, je n'ai que ma petite main d'abonnée absente que tu peux serrer serrer ; car elle aussi sait comme tout pèse aux mains désespérément vides. Frédéric a tout dit, de la terrible absence. Fais ce qu'il y a à faire juste devant toi. Respire, juste un souffle après l'autre. Pleure, ça lave les yeux. On s'y retrouve un peu mieux, après avoir pleuré. Ecris, ma chérie, comme tu sais si bien. Nous sommes phénix et renaissons de nos cendres. Et puis, reçois, toute mon amitié sœur.

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Mai2017 223

    fionavanessa

    • "Je n'ai que" ? C'est énorme ce que tu me donnes là Fiona. Tu en connais le prix je le sais. Je reçois ton amitié soeur. D'une abonnée tout sauf absente. Merci.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Dis-toi ma belle et triste Carouille que je sais ce que tu ressens.
    Cette absence fulgurante. Qui poignarde.
    Cet abandon.
    Le coeur en miettes.
    Les yeux dévorés par les larmes.
    L'abîme. Le gouffre sans fond qui t'engloutit.

    Dis-toi qu'il doit être terrifié. Désespéré.
    Un autre gouffre sous ses pieds.
    Impossible pour lui de trancher. Toi... La cage dorée...

    Dis toi que l'amour est un pari sur l'avenir.
    Certains tentent leur chance passionnément. Totalement.
    D'autres n'osent pas. Peur de se tromper. Peur de tout lâcher. Ou peur d'aimer. A nouveau. Différemment, totalement, passionnément.

    Dis toi que ça y est tu l'as fait ton pari sur l'avenir.
    Les dés sont lancés, les cartes sont jetées.

    Et maintenant laisse moi te dire ceci :
    Donne le ce coup de pied au fond du gouffre.
    Lève la tête.
    Regarde la lumière, les couleurs et ces mains qui se tendent.
    Et suis le conseil de mon grand Amour "fonce, oublie que tu n'as aucune chance !"

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Default user

    chablis78

    • J'ai foncé. Reste à savoir si c'est dans un mur ou dans l'amour. Mais au moins je n'aurai aucun regret. Pour le coup de pied je vais attendre un peu. Reprendre mon souffle. Et voir ce que dis ma Chance.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Superbement triste. Magnifiquement noir.
    Rien d'autre à dire. La beauté des sentiments...

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Djinn

    franekbalboa

    • Triste et noir, mais peut-être que la beauté nous sauvera. Merci Franekbalboa.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Quelle beauté ? L'espoir je pense. Courage en tous cas.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Djinn

      franekbalboa


  • La violence
    Je peux supporter
    L’intolérance
    Je peux l’affronter
    Sans problème !
    J’ai les épaules

    La distance
    Je peux la combler
    La peur immense
    Je peux l’ignorer
    Je saurais même
    L’apprivoiser


    Mais l’absence
    Comment vivre avec et vivre encore ?

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

    • Je n'aurais pas su le dire avec tant de force. Merci.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Un amour qui se meurt, c'est la tristesse absolue ! Un puits sans fond ! Le désespoir faîte femme pour toi, pour elle, pour elles qui, pourtant espèrent encore un signe, un regard, qui se damneraient pour un geste, pour qu'il revienne ! ...Mais ses yeux n'ont plus le même regard, il te regardait comme une reine et te portait aux nues ; à présent il est aveugle mais peut-être, peut-être ! qu'un rai de lumière traversera, un jour, sa cécité et qu'il te reviendra !

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Louve blanche

    Louve

    • Il n'est pas aveugle Martine, mais son absence m'aveugle, oui. Alors merci pour le rai de lumière.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Ma douce... qui se fait tigresse... qui se fait tendresse... qui crie de désespoir... peut être des cris d'espoir... l'absence est une lame de fond qui remonte à la surface et fait déborder les yeux, emporte les digues érigées autrefois et aujourd'hui en ruines, qui se déverse dans le cœur, le corps en douleurs physiques et morales innommables...
    persiste-t-elle cette lueur ? l'amour, oui, lui luit toujours.... je t'embrasse

    · Il y a plus de 2 ans ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Un cri d'espoir désespéré pour souffler sur la lueur et lui donner, peut-être, la force de grandir. Bises aussi Maud Mauve.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Absolument magnifique !
    S'il fallait rendre les armes, eh bien, que cela soit...

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

    • En amour je ne sais avancer que désarmée. Merci Ana Lisa.

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Bon ben c'est top...

    · Il y a plus de 2 ans ·
    Img 1097

    jireoparadi

    • Bon ben merci...;)

      · Il y a plus de 2 ans ·
      Ananas

      carouille

Signaler ce texte