Ecrire pour ne rien dire

sergedecroissant

Parfois j'écris, juste pour crever l'horloge, une heure, une nuit.

Si l'ennui se loge dans ma tête, technique secrète,

J'prends une feuille et un stylo, fais pèter mon style haut,

Hostile interprète d'une mauvaise philo,

Qui file aussi vite, qu'un mormon en vélo,

Méli-mélo, de vrai, de faux, je ne sais plus ce qu'est le vrai,

Est-ce vrai qu'il est faux de penser être dans le vrai?

J'écris pour le "Frais", pas pour la littérature,

Raturer d'un trait, ça s'appelle de la censure,

Alors je ne me corrige pas, et tant pis  pour ma connerie,

Mais non, ne ris pas, j'le mérite pas, c'est une escroquerie,

Que rimes déguisent en poème, ou en je n'sais quoi,

Quoi qu'il en soit, le corbeau fait "Croa", quand le crapaud fait "Coa",

Mon texte part en lambeaux, c'est du grand n'importe quoi!

Je tire donc mon sombrero, avant votre  fatwa.

Report this text