Il faut savoir...

Colette Bonnet Seigue

 

Il faut savoir se dire

Quand l'aube –assassine

Nous fait perdre son jour

Aux promesses d'été.

Il faut savoir chercher

A grands pas-Chat- Botté

Ou  petites perlées

D'une rosée de cœur

Le trésor de l'amour

Diamanté de printemps

Qui se blottit le soir

Quand le grand noir chavire

Les chairs entrelacées,

Orgasmes de satin.

 

Il faut savoir ouvrir

Quand les étoiles filent,

Une brèche de ciel

Pour son onde de paix.

Il faut savoir goûter

Le bonheur tamisé

En oubliant l'horloge

Et sa cognée d'airain,

Les perfides pensées

Entre vents et marées.

 

Il faut savoir se taire

Au silence dompté

Et laisser le regard

Fouiller la terre aride

Pour la ressusciter,

Pour que ses pierres chantent

En écho de pensée.

 

Il faut savoir pleurer

Sur un ventre évidé

Aux cris d'ailes brisées

De l'enfance souillée,

Sur la femme châtiée

Au gouffre d'immondices

Pour avoir trop aimé !

 

Il faut savoir renaître

 A l'amour délaissé.

Un jour d'hiver givré,

Ouvrir grand les volets

De l'âme retrouvée,

Pour embrasser la vie

Et lui laver les pieds…

 

 

 

Report this text