Incontournable petit diable

sophie-l

Quand je te regarde, je me dis que tu dois te trouver admirable d’être ainsi indispensable.

Comment as-tu fait pour, en quelques années, devenir incontournable jusqu’à en être insupportable ?

Jalousement gardé par une élite détestable, ton goût de l’équitable te fit quitter ton stable tabernacle pour approcher la populace incontrôlable devant ta louable grandeur d’âme.

     Ton geste était-il raisonnable ?

Multipliable à souhait, tu répandis ton inlassable pouvoir, imperturbable, pour que la vie sans toi nous soit insurmontable. Quand on y songe, quel succès remarquable!

 Inséparable compagnon, interchangeable à volonté, aisément manipulable, aujourd’hui recyclable mais pas encore biodégradable, il nous est désormais impensable de sortir sans te glisser dans notre cartable. C’est à se demander comment nos vénérables aïeux furent capables de surmonter pareille épreuve, pour cela, ils en sont sans aucun doute canonisables !

Vulnérables devant ta toute puissance, nous en acceptâmes le prix parfois intimidable souvent non monnayable mais dont l’acquisition en était si enviable que nous en devînmes méconnaissables.

Pourtant, à peine en poche, te voilà révocable au bénéfice d’un de tes enfants plus appréciable encore, aux qualités inégalables et aux vertus impressionnables.

Comme beaucoup, réputé incassable à tes débuts, ton ascension dans le monde des consommables te rendit plus friable mais non remboursable, provoquant d’interminables plaintes des usagers imbuvables.

Au fil des années, tu t’agrémentas de fonctions à peine croyables, exploitables par tous, au point d’en oublier ta seule raison valable.

Utilisable partout, ton signalement reconnaissable contribuât à en rendre quelques uns irritables, ta présence devint hautement indésirable au risque de te déclarer carrément impraticable voire congédiable de certains lieux.

Tu eus du mal à trouver la nouvelle digérable et malgré ces nouvelles règles controversables, il te fallut plier pour éviter de te retrouver sur un siège éjectable !

Te munissant d’un langage indéchiffrable, tu partis à la conquête des ados malléables, les alléchant par des offres abordables non refusables. Pianotant de manière infatigable, volant des images réprimandables, ils t’adoptèrent de façon irrévocable refusant de te délaisser un seul instant, ne serait-ce que pour aller à table !

Sociable et affable, tu as su te rendre indispensable.

De nos oreilles, indécollable, ô redoutable portable !

Report this text