Jalousie

Sy Lou

Deux sonnets sur un même thème, écrits dans un niveau de langage différent...

Jalousie

Sonnet pour chien précieux

 

Invraisemblable ! Il est parti ce matin

Sans un regard pour moi, d'un pas précipité.

Depuis, l'angoisse dilue sa toxicité,

Privé de raison d'être, je suis un pantin.

 

Hier soir pourtant, près du feu, ses yeux de satin

Me promettaient à jamais sa fidélité.

En plein bonheur, je manquai de lucidité,

Préférant garder son amour comme un butin.

 

En vain l'horloge pousse le temps qui s'étire…

Une vérité commence à m'anéantir,

Elle lacère mon univers où tout bouge.

 

Je sais maintenant l'existence d'un rival…

Muet, sans puce, aux courbes d'un bel ovale,

Mon maître a acheté un affreux poisson rouge…

 -------------------------------------------------------------------------------

 Jalousie

Sonnet pour cabot

 

Je pige plus rien ! Il s'est barré ce matin

Sans me donner mon os, d'un pas précipité.

Depuis, je ne trouve pas ma tranquillité,

Me serais-je montré un peu trop cabotin ?

 

Hier soir pourtant, près du feu, ses yeux de crétin

Me promettaient croquettes jusqu'à satiété.

Crédule, je vivais dans la docilité,

Doucement conforté par son baratin.

 

Soudain la vérité aveuglante me terrasse,

Tel un Saint-bernard s'abattant sur ma carcasse,

Lorsque j'aperçois un bocal où rien ne bouge.

 

Je me résigne alors, moi le chienchien fidèle,

Pars bouder dans mon panier tenir la chandelle :

Mon maître a acheté un affreux poisson rouge…

 

Report this text