J'irai lever la pierre...

yan--2

J’irai lever la pierre au glissant des ruisseaux,

Capturer une étoile pour te faire un flambeau,

Détournerai le vent, le sortirai du lit

Afin qu’il te murmure des parfums d’Italie.

Je le ferai, crois-moi, Je le ferai pour toi !

En été, du soleil je dompterai le feu

Évitant à l’orage de noircir ton ciel bleu,

Mais dirai à la pluie d’humecter ton ombrelle,

Que le vert de tes yeux s’unisse à l’arc en ciel.

Je le ferai, crois-moi, Je le ferai pour toi !

En notre petit nid, cet antre chaleureux,

Je pendrai un nuage tout blanc et cotonneux.

Et puis j’attacherai au rebord du balcon,

Une lueur de lune éclairant le cocon.

Je le ferai, crois-moi, Je le ferai pour toi !

Tu rêveras si bien, si bien mon bel Amour,

Que repue de sommeil aux lumières du jour,

Tes petits doigts si fins invoqueront en vain

La place d’où jadis, je caressais tes mains.

Je l’aurais fait, crois-moi, je l’aurais fait pour toi…

Report this text