Juste profiter

divina-bonitas

Une soirée d'été - Concours

Je n'en écrirai pas trois mille caractères. La photo se suffit à elle-même.

Le bonheur tient au rire d'un enfant sur fond de golfe un soir d'été.

Mon enfant.

La preuve de son bonheur recouvré.

L'important n'est pas le lieu mythique où nous avons passé la soirée, ni le luxe, ni les starlettes, ni le bling-bling affiché aux terrasses des cafés ou les yachts amarrés.

Non, à ce moment là, ce qui importe est ce sourire retrouvé, cette détente corporelle gravés sur le cliché.

Les souffrances dues au harcèlement subi au lycée partent avec les nuages d'été, loin, emmenés par un bienveillant alizé.

Un enfant qui ne rit plus n'est plus. Il faut le vivre pour le savoir.

Alors quand un soir, les notes cristallines sortent à nouveau de la gorge renversée, que le corps relâché s'offre au soleil couchant, prend la pose sans difficulté, on se moque bien des paillettes et des bonnes femmes retouchées, des tartes à la crème et du bronzage chiadé; tout ce qu'on veut c'est profiter de l'instant, le mémoriser, en partie sur papier glacé, l'autre restant au cœur, bien attachée.

Report this text