L'Ange aux Mille Déserts...

elfee

L’ANGE AUX MILLE DESERTS

Au feu de la souvenance
Brûle un rêve inachevé.
Le cœur se ferme à double-tour,
Se perd le silence,
Dans les futilités du temps.

L’âme fera des lambeaux
De l’ange aux mille déserts.

Mes larmes l’irriguent
D’amours désaimantes
Et le ciel tambourine
Le poids de l’avenir.

Folle ballerine
Dans l’émerveillement des choses
Je marche entravée
Au seuil de mes terres offertes.

Givrée de vent
Je voulais vêtir de mes mains
Les brumes échevelées du matin.
Je salue les cœurs de pierre,
Une ombre mêlée à la mienne
Dans l’incandescence du soir.

Drôle de vie d’avant
Effacée par le vent…

Report this text