Parfums

li-belle-lule

infinies senteurs ...


Fraîche rosée du matin,

Avant le feu du soleil

Quand la nuit enfin s'éteint

Herbe trempée, je m'éveille.

 

Pluie, odeurs de terre mouillée

Je respire la fraise des bois

Fraîcheur d'un humus boisé

Mousses, champignons des sous-bois

 

Musarder sans but ni fin,

Humer la framboise, la mûre

Et sentir sur les chemins,

Bouger la vie des verdures.

 

Mémoire absolue d'odeurs,

Souvenirs de doux parfums,

Palette d'infinies saveurs

Embaumant tous les jardins,

 

Senteurs inoubliables,

Terres brûlées, vents porteurs,

Odeurs chaudes et animales,

Foins coupés, dernières fleurs,

 

Goûter de tous ses sens la fin du jour,

Quand les fragrances maintenant exhalées,

Se mêlent, se confondent et dansent l'amour,

Libérant leurs chants d'arômes emmêlés.

Report this text