Perle de Temps

elfee

PERLE DE TEMPS

 

Jusqu’où s’envolent les mots 

Quand le gouffre des songes inavouables

Se creuse à l’encre de me lèvres ?

 

Combien de larmes faut-il cacher en soi

Pour découvrir le paysage de l’abandon

Et tresser au creux du ventre

Un écheveau de silence, de désespoir

Puis de regrets ?

 

Combien de regards douceur

Pour ouvrir les chrysalides des êtres

Les bijoux d’azur lavés par les vents

Dans le secret désir de l’autre ?

 

J’arrive du pays du désespoir

Pour goûter les secrets de la vie

Dans l’inconscience de la volupté

Le passé froissé comme un vieux papier.

 

Jusqu’au bout des doigts tremblants

Je change les absences, les esquisses de souvenir

En métamorphoses de bonheur

Sur un collier perlé de temps.


Report this text