Pyromane

Patrick Gonzalez

Peinture Fabian Perez

En mots tendres, si doux, en frôlements subtils,

Vous enflammer d'un coup, vous mettre en péril.

Devenir à la fois, pompier et pyromane,

Apaisez tous vos feux, puis ranimer la flamme,

Pénétrer mille fois au centre du brasier.

Puis l'âme tressaillante,

M'enfoncer vaillamment au cœur de la fournaise,

A vos terres brulées, à vos rêves de braise.

 

Vous voilà les yeux clos, la tête en arrière,

Les lèvres entrouvertes à la recherche d'air,

Vous appelez les lances, hissez la grande échelle.

Vous me voulez entier, vibrant sous vos dentelles.

Si belle, tendre amie,

Dévorer à mon tour votre bouche incendiaire,

Rester au fond de vous, fondre sous vos paupières.

Report this text