Remerciements

Cécile Pellault

Concours "Inspiration" - The StandArt

Depuis des temps immémoriaux, enfin presque, il ne faudrait pas exagérer, même si la majeure partie de mon éducation s'est faite le siècle dernier, je lis, je dévore, j'admire dans un ordre plus ou moins chronologique :

Fantômette, Alice, les Harlequins planqués dans la table de chevet de ma grand-mère, les expositions de fin d'année de l'Ecole Brassart, Sidney Bechet, L'Empire du soleil de Steven Spielberg, Stephen King, Zola, La Smala avec Josiane Balasko, Jean-Jacques Goldman,  Anne Rice, Princesse Sarah, David Lodge, John Irving, Billie Letts, Douglas Kennedy, le dernier étage du musée de Philadelphie, Flamingo de Larry Baker, Ben Elton, Rosmunde Pilcher, Eddie Vedder, le  1er étage de la collection permanente de Beaubourg, Friends, Ayo, Le Parisien/Aujourd'hui en France,  le musée Guimet, les Guides du Routard, Franck et Vautrin, la Galleria Continua/Le Moulin, John Legend, Prima Maison, Racines d'Alex Haley, Art et Décoration…

 

Jusqu'à maintenant, mon aspirateur et moi sommes d'accord. Oui, mes plus grandes introspections se font avec mon aspirateur, c'est un fidèle compagnon. Donc, je disais, mon aspirateur et moi sommes à l'unisson, j'engloutis tout et n'importe quoi, et je me suis nourrie des créations des autres. Mais à quel moment, j'ai basculé ? A qui dois-je d'avoir plonger dans l'écriture?

Là, l'éclair de poussière : Le monde du travail !

Je tiens donc à remercier de tout mon cœur :

Ma première chef qui m'a déclarée inadaptée au monde du travail,

A la suivante qui comptait mes pauses pipi,

Au suivant qui surveillait tous les mots prononcés lors de mes coups de fil clients dans ma petite boîte en verre,

A la deuxième encore qui aimait les phrases telles que «  Je veux que vous ayez les yeux rouge injectés de sang et de fatigue à la fin de la journée pour prouver que vous vous êtes assez acharnés sur le client », « Tu es avec nous ou tu es avec nous ?»,

A la dernière qui arrivait à vendre des concepts fumeux au comité  de direction que nous, pauvres hères, étions sensés concrétiser sans avoir le début de la queue d'une idée par où commencer,

Aux invectives lancées à la cantonade, à 18 heures : « Tu pars ? Tu as pris ta journée ? », «Vous savez comment a commencé Bill Gates ? Bougez-vous, nous sommes le prochain Microsoft ! », « Je veux de l'automatisation des processus pour améliorer notre proactivité auprès des cibles définies en respectant leurs spécificités et grâce à un benchmark productif », « Des leads précis, un cadencement de nos objectifs quantitatifs et qualitatifs, voilà ce qu'il nous faut pour délivrer ! »…

 

J'ai fui dans l'écriture ! Ne serait-ce que l'évocation de ces années forme en moi une boule au ventre immédiat et comme un réflexe de Pavlov, je dois écrire, écrire pour ne pas y retourner. Donc vraiment, merci à mes anciens responsables d'avoir contribué à me lancer, et d'avoir été la matière pour mes premiers malfaisants !

 

Mais merci, également à ceux que j'ai rencontré après, aux portes qui se sont claquées sur mon nez, aux sourires goguenards de certains libraires, aux « amis » qui trouve que c'est un joli passe-temps, aux organisateurs de concours où l'on ne sert que de chair à contenu, aux réseaux décidément bien hermétiques du milieu, aux plateformes de blogs de journaux qui ferment ou deviennent payants du jour au lendemain, grâce à eux,  j'ai écris mes nouvelles les plus noires et les plus violentes.

 

Merci donc pour l'Inspiration !

 

Cependant, mon aspirateur et moi ne sommes pas des ingrats et  nous tenons à rendre hommage à tous ceux qui sourient ou frissonnent à mes lectures et qui me l'ont fait savoir, ou qui m'ont lue publiquement sans honte. Et surtout merci d'avance à tous ceux qui feront que la postproduction ne soit plus jamais un océan d'indifférence, de blessures à l'ego d'écriture  et surtout synonyme de retour au boulot ! Tous mes remerciements les plus sincères.

  • j'aime bien :)
    (j'adooore David Lodge et j'aime bien aussi Douglas Kennedy)

    · Ago over 5 years ·
    Zen

    marjo-laine

    • Nous sommes définitivement des filles bien :)

      · Ago over 5 years ·
      Windows phone c%c3%a9cile 20160307 08 49 14 pro

      Cécile Pellault

  • Voilà des "mercis" qui font mouche! Persévérance et inspirance (i) et confiance, allez-y!

    · Ago over 5 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • encore un Merci ! même si parfois je perds patience avec la persévérance ;)

      · Ago over 5 years ·
      Windows phone c%c3%a9cile 20160307 08 49 14 pro

      Cécile Pellault

  • J'aime!!! Et je m'y vois: dans les remerciements aux chefs notamment. Donc CDC

    · Ago over 5 years ·
    Img 3637 (1)

    sandocha

    • Merci bcq!!! et comme tu le disais, je n'ai pas eu la chance d'avoir ton prof mais j'ai eu des chefs épatants ;) A chaque rencontre, sa magie!

      · Ago over 5 years ·
      Windows phone c%c3%a9cile 20160307 08 49 14 pro

      Cécile Pellault

  • Bien dit ma chère Cécile...Il faut persévérer et y croire...Surtout n'arrête pas d'écrire...

    · Ago over 5 years ·
    35 ans fabien 004

    Fabien Dumaitre

    • Merci ! mais c'est vrai qu'après 10 ans de vie commune avec ma plume , nous avons nos hauts et nos bas...mais je prends tes encouragements avec gratitude :)

      · Ago over 5 years ·
      Windows phone c%c3%a9cile 20160307 08 49 14 pro

      Cécile Pellault

Report this text