T'es racée quand même !

divagations-solitaires

T'es racée quand même !

 

Je ne l'ai pas encore fait ?  Non ? Venez alors, je vais vous montrer cet endroit particulier. Voilà, nous y sommes, installez vous. Oui vous pouvez prendre un fauteuil. Fer forgé et bois, mélange léger, élégant et racé. Comme la table, ronde bien sur et au moins huit places. C'est plus agréable, plus convivial et plus joli. Effectivement nous avons posé des pare-feuilles au sol, pour la couleur et la texture.  Il nous a semblé qu'avec les murs en pierre l'ensemble était plus homogène. Voyez comme elle se love entre ses murs, tournée plein sud elle n'en finit pas de se prélasser au soleil. Elle le regarde, l'attire, emmagasine sa chaleur et nous la restitue le soir quand la lune l'éclaire délicatement et fait danser les flammes des bougies à la citronnelle. Alors les ombres s'animent et des fantômes bien veillants se penchent sur nous et nous murmurent aux oreilles que nous sommes au bon endroit pour rêver.

Etes vous bien installé ? Oui, j'en ai l'impression. Votre visage se détend lentement, vous semblez comme apaisé. Aujourd'hui il fait encore doux, le citronnier se gorge de fleurs, ses feuilles encore timides regardent le ciel et hésitent entre leur couleur originelle et leur vert définitif. Nos jambes s'allongent sur les chiliennes et nos têtes s'inclinent en arrière. C'est bon signe.

Le petit mur qui l'entoure nous sert de garde fou. Il accueille mes plantations d'herbes aromatiques, et quelques dipladenia aussi, pour la couleur. Nous sommes à l'étage, ce qui laisse à notre regard attendri une vue imprenable sur la vigne.

Vous ai je dis que ma terrasse est l'endroit de la maison où je dois passer le plus de temps, parce que j'ai une manie assez bizarre. Je fais tout sur ma terrasse. A commencer par rien, en bonne sudiste. L'été, le moment le plus agréable, c'est le petit déjeuner. Elle est encore à l'ombre et enveloppée de fraîcheur, alors j'attends, une tasse de thé entre les mains, que le soleil monte dans le ciel et réveille mes sens en même temps qu'il écarte la nuit. L'hiver, c'est le café après le déjeuner. A l'abri du mistral, je tourne la tête vers cet astre de feu que nous aimons tant ici dans le midi parce que certains jours il pourrait être à lui tout seul une raison de vivre. J'emmagasine les degrés Celsius comme un chien les puces. Encore et encore. Je bois l'apéro avec des amis, des digestifs aussi, et entre les deux je mange un peu tout de même. Je discute avec mes enfants, des discussions sans fin, joyeuses ou beaucoup plus graves. J'ai parlé avec mon père aussi, longtemps, de lui et de nous. Je me souviens de cette fin de printemps... il faisait déjà chaud. Il était assis à l'ombre sous la canisse, les avants bras posés sur ses genoux, légèrement penché en avant. Pas complètement assis et plus vraiment debout.  Ton citronnier est magnifique cette année, avait il dit, tu vas avoir beaucoup de citrons et tu pourras faire du Limmoncello. Alors je lui ai dit qu'il était beau, définitivement beau. Pas le citronnier hein, lui ! J'ai bien fait, aujourd'hui je ne peux plus rien lui dire. C'est la vie. Il n'a pas vu mûrir les citrons et cette année là le Limmoncello était un peu amer.


Mais suis je sotte, je m'égare et perds le fil de mes idées. Ah oui ! Je vous disais que je faisais pratiquement tout sur ma terrasse, mais avant je vais vous chercher un verre de citronnade avec de l'eau fraîche et nous pourrons reprendre la conversation.

Attention... Voilà ! Je pose le verre là ...et ...qu'est ce je disais ? Ah oui ! Par exemple, l'an dernier, j'avais installé mon atelier " tapissier-décoration". Oui, oui, j'avais récupéré un fauteuil Voltaire. Mais il était vieux, usé de trop de fesses, de dos  et de bras qui s'étaient frottés sans vergogne sur son velours pourpre. Alors j'ai tout démonté. Comme je ne suis pas experte, j'ai pris des photos au fur et à mesure, et puis j'ai recommencé dans l'autre sens avec des matériaux neufs. J'avais peint le bois en noir et je l'ai habillé de tissus "zèbre". Oui, Ben je n'en avais pas un vrai sous la main alors... Vous le trouvez beau vous aussi hein ? Attendez, je vous montre un truc que je fais souvent. Voilà, vous voyez ? Je le pose près du citronnier, juste pour que mes pieds reposent sur le bord du vase d'Anduze. C'est beau hein ?  oui, merci. Voulez vous vous assoir ? Non ? Vous préférez que je le fasse. Alors voilà, je m'assieds, et je plisse les yeux pour que la lumière se contraste sur le citronnier dans son vase d'Anduze.  Heu... oui après ma terrasse j'ai une autre passion : les vases d'Anduze sur les terrasses. Et aussi pour les pinces à glaçons, mais bon, je vous raconterai une autre fois. Je suis sûre que vous reviendrez boire une autre citronnade avec moi sur ma terrasse magique, et écouter une autre histoire.  

Alors donc, disais je, dans mon fauteuil "zèbre" quand je suis seule et parfois un peu nostalgique du temps qui passe, ( quand je fais la NP, la nunuche pathos quoi ! ) je me laisse glisser dans une douce mélancolie. Je rêve et je pense. Je crois et je maudis. Plus rien ne m'empêche de regarder en arrière pour pouvoir revenir vers l'avant. Et puis je lis, beaucoup, énormément. Et puis j'oublie tout. je ne garde que les émotions et mon esprit, lent, regarde les lézards le long du mur qui filent entre les interstices des pierres encore chaudes. Demain il fera encore beau sur la terrasse, alors je recommencerai. le citronnier sera encore là, les lézards aussi et moi je contemplerai tout ça, lentement. Pour en savoir d'avantage et vieillir là, sur cette terrasse. Regarder un jour mes petits enfants devenir grands. M'assoir sur le fauteuil les bras sur les genoux, légèrement penchée en avant. Pas complètement assise mais plus vraiment debout. Ils courront autour du citronnier et moi, je leur raconterai qu'il est des endroits magiques dans une maison, ni vraiment dedans ni complètement dehors, avec des couleurs, des odeurs et des souvenirs.

  • Très bon ! Le deuxième, puis le troisième aussi !

    · Ago over 6 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Un peu bâclé mon com tout à l'heure, mais j'avais peu de temps. Alors je reprends:
    Just JC, j'espère que tes souvenirs sont tendres et agréables. Merci.
    Mathieu merci, salut voisin. Il était bon le café ?
    Myss K, je pourrais même te prêter mon fauteuil zèbre... Un peu... ;)) bises.
    Bleuterre, merci à toi d'être passée. Ton com m'a fait très plaisir.
    Et pour tous ceux qui ont mis un bulletin dans l'urne... c'était le bon choix! Non non! Je déconne, un grand merci.

    · Ago over 6 years ·
    Dis pas ca 1 465

    divagations-solitaires

  • Un grand merci à vous tous d'avoir pris le temps de lire et de commenter. Je suis heureuse de vous retrouver.
    Merci Will T. Pour le vote. Et si ma terrasse se transforme en piste de danse, il faudra peut être autre chose que de la citronnade! ;))

    · Ago over 6 years ·
    Dis pas ca 1 465

    divagations-solitaires

  • Ohlala avec tout ce monde qui va venir, ta terrasse va ressembler a la piste centrale du macumba, les jours ou les boissons sont 50%..
    A mis mon bulletin dans l'urne... euh!!! Ça veut juste dire que j'ai voté.. Ohhh

    · Ago over 6 years ·
    Images

    compteferme

  • c'est très vivant, très touchant, j'ai vraiment aimé ton texte, Diva, merci !

    · Ago over 6 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Chouette de te lire! Et quelle belle évocation! Je la vois très bien ta jolie terrasse et je m'y prélasserais volontiers! ;-)
    mys K

    · Ago over 6 years ·
    Default user

    K.Géhin & W.Tinchant

  • Ah j'en suis pas loin. D'ailleurs je monte boire mon café sur la terrasse ! J'y verrai peut-être la tienne !

    · Ago over 6 years ·
    Sdc12751

    Mathieu Jaegert

  • Je m'y suis cru un instant. Le citronnier, le mistral, la chaleur. ça m'a ramené aux vacances chez ma grand-mère, enfant.
    Merci pour le partage.

    · Ago over 6 years ·
    Thing.14061592.l

    Just Jc

  • Il y a des terrasses ou l'on aimerait se poser deux minutes, se rafraîchir de quelques mots et d'une citronnade.
    Wiil.T

    · Ago over 6 years ·
    Default user

    K.Géhin & W.Tinchant

Report this text