Voyage en voyance.

Hervé Lénervé

Je n’accorde aucun crédit aux diseuses de bonne aventure.

Pourtant, j'ai une amie qui gagne très bien sa vie dans ce commerce et plus énigmatiquement voit ses prophéties régulièrement se réaliser. Lord d'une discussion elle me dévoila les clés de son succès.

- Je n'ai pas plus, que quiconque, un don surnaturel pour deviner l'avenir, seulement une écoute attentive de mes clients dans leurs paroles, leur gestuelle, leurs attentes, leur patrimoine, qui me permet de prédire des actions et seulement des actions qu'ils pourraient éventuellement faire. Il faut qu'ils soient acteurs, autrement ça ne fonctionne pas. Prédire qu'une cheminée va leur tomber sur la gueule dans la semaine serait trop aléatoire, car ils n'ont aucun pouvoir là-dessus. Par contre, leur prédire qu'ils vont assassiner leur femme, qu'ils adorent dans l'année, reste une prédiction hautement réalisable.

Il suffit souvent d'entendre, par la bouche d'un autre, une chose que l'on n'avait jamais envisagée soi-même, pour commencer à y penser. Ensuite, cette graine de poison germe dans le cerveau jusqu'à maturité. La psychologie est ainsi faite. Tous ne passent pas à l'acte, bien sûr, mais néanmoins, j'obtiens un taux divinatoire supérieur aux statistiques sur l'assassinat des épouses chéries dans la population générale.

- En fait, tu me dis que tu es la véritable coupable.

- Complice seulement, mais comme ce n'est qu'une prédiction, j'échappe à toutes poursuites judiciaires et me construit, de bouche à oreille, une réputation de voyante fiable.

Astucieuse mon amie, n'est-elle pas ? Maintenant, Attention, car ça marche aussi pour une femme tuant son mari adoré. Moi, je ne risque rien, je suis assez odieux avec ma tendre pour qu'elle me déteste.

Report this text