Ecriture

enzogrimaldi7

  Alors, nous aurions traversé la ville comme on traverse la fête foraine, puis, nous nous serions regardés et souris, heureux de ne pas leur ressembler, heureux de nous sentir liés par un fil ténu mais unique. Les amants libres sont des funambules qui ont choisi la corde raide.


 Il est différentes formes d‘écrire, et il me semble que la plus sincère est l'écriture parlante ou parlée, je laisse les spécialistes se déchirer sur ce choix. Pour moi l'écriture honnête est celle qui respecte le langage, cet incessant échange verbal que nous avons avec nous-mêmes et des âmes plus ou moins sœurs. Je me surprends d'ailleurs parfois à dialoguer avec ce qu'il me reste de mes amours ou ces représentations imaginatives que nous avons de nos proches avec qui, finalement, nous sommes en perpétuelle discussion, tantôt pour de vrai, le plus souvent pour de faux.


Evoquer l'écriture, c'est évoquer Macel Moreau. J'aime ses écrits parce qu'ils me parlent. Pour son extraordinaire ‘'imaginativité'' et son analyse sauvage, j'adhère à ce discours ouvert qui se nourrit de tout ce qui se fomente dans les entrailles et dont le seul inconvénient, pour certains esprits offusqués, serait un omniprésent je mais à quoi bon masquer la vérité? Il faut toujours avoir le courage de ses opinions. Dans cette tendance générale à l' (auto) émasculation, faisons-nous de temps à autre, une bonne cure de moi je, les tripes à l'air, la seule façon, convenons-en, d'être soi même.


Le langage peut être considéré comme un permanent dialogue qui nous habite et sa représentation la plus fidèle, la plus profonde, la plus explicite, la plus explorée, la plus naturelle est, en dehors bien sûr de nos sempiternels bavardages qui ressemblent parfois à s'y méprendre à de belles pages calligraphiées quand on s'applique, l'écriture.


Oui l'écriture que l'on chante, que l'on loue, que l'on adule, que l'on exècre, que l'on consacre, que l'on trompe, mais dont jamais nous ne nous défaisons, que nous déshabillons, habillons,,,


Elle trouve sa source au plus enfoui de nous. Elle ne peut être sans sa mère, la pensée, ni son père, le langage. Sans elle, point de mémoire, point de repère. L'écriture est ce tout sans lequel la pensée et le langage n'ont de sens profond. Cet ultime achèvement, ce fruit de l'amour entre la matrice et le mot. Une vérité ou un mensonge. Le territoire de l'absolue littérature. La terre promise du poète. La folle obsession de l'écrivain.


La pensée justifie sa féminité et utilise le langage pour raconter des histoires, déformant et transformant l'écriture. Soumise à une drogue dure nommée sensation, elle est le domaine du rêve, là où tout est possible. La pensée ne peut se départir du langage qui parfois la limite avec ses exigences mais lui trouve toujours une issue quand elle se perd.


Depuis, l'écriture a elle même donné le jour au poème, à son grand frère le roman et sa coquine de sœur, la fable. Entre-temps de sévères réflexions dénuées de viscères ont emprisonné le langage forçant l'écriture à de visqueux traités, essais, dissertations et autres (fou)thèses,,,


Enfin, l'une des plus belles formes d'écrire reste la déclaration d'amour. Certains grands esprits ont donné à l'écriture ses lettres de noblesse.                                   

                                                                                              2007


http://remue.net/spip.php?article1128

  • texte très intéressant !!! ;-) et je suis d'accord avec toi

    · Ago about 2 years ·
    Default user

    Gaelle Berard

    • Merci. Écrire n'est pas'simple. Perseverez.

      · Ago about 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • Je ne pourrais (d)écrire ce que votre texte a provoqué chez moi. J'ai toujours eu du mal à poser des mots sur un ressenti viscéral. Merci de vos écrits.

    · Ago over 2 years ·
    Journalintimebon

    damephoenix

    • Les vôtres me parlent aussi. Y a t il plus profond bonheur que celui de trouver en l'autre ce qui fait écho au plus profond de nous même?

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • https://vimeo.com/29040363

    · Ago over 2 years ·
    18881739 269211236885591 3546487037871407471 n

    berenice-l

  • Un plaisir de vous lire

    · Ago over 2 years ·
    Avatar

    nyckie-alause

    • Bonsoir. Tres heureux de faire votre connaissance. Merci pour vos bons mots. Les encouragements aident à la perseverance.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • ...impétueuse et viscérale écriture.. en écho ceci devrait vous intéresser: "Il s'agit de DONC" par Marcel Moreau.. merci de votre partage, beaucoup donc...

    · Ago over 2 years ·
    20161001 232603

    Ela F

    • Ah vous connaissez Moreau alors, plus rien n'est pareil...quant à Donc, bien sûr je connaissais. Écrivain immense qui sera un jour reconnu peut être comme le plus grand. Merci pour votre passage.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • Fort intéressant .
    Ecrire avec son cœur...

    · Ago over 2 years ·
    Oeil

    anne-onyme

    • autant que possible oui. tous les arts sont passionnants mais l'ecriture est ce qui a de plus touchant a mon sens, d'ou notre presence ici je suppose. merci pour votre partage.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

    • Oui , l'écriture dévoile plus à mon sens que d'autres arts.

      · Ago over 2 years ·
      Oeil

      anne-onyme

  • Texte très bien écrit... Empli d'idées parfaitement étayées... Mais j'ai découvert d'autres vertues à la rédaction pour des lecteurs... Merci pour ce partage de mots, de pensées... Et d'écriture ! ^_^

    · Ago over 2 years ·
    Stop

    attachante

    • Merci pour vos bons mots. Trouver quelque écho en l'autre, voilà l'aventure la plus fascinante à vivre.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • J'aime bien les fables...

    · Ago over 2 years ·
    Portrait cretin des alpes

    effect

    • Marcel...

      · Ago over 2 years ·
      Portrait cretin des alpes

      effect

    • Vous le connaissez?

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

    • Pas personnellement... il m'est arrivé de le lire, oui...

      · Ago over 2 years ·
      Portrait cretin des alpes

      effect

    • Du coup tout change...

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

    • Oui. :)

      · Ago over 2 years ·
      Portrait cretin des alpes

      effect

    • Je suis un obsédé des parfums de ton corps où tout a sauvage haleine puisque rien dautre que lui je ne mange. Je suis un obsédé des jouirs de ton corps où tout va plus loin que tout puisque rien ne sy archive de rien.
      Marcel Moreau, Insensément ton corps

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

    • ... un musicien refoulé.... Très beau.

      · Ago over 2 years ·
      Portrait cretin des alpes

      effect

    • Très juste. Il a d'ailleurs écrit ''La ViolEncelliste''.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • je comprend peut-être mieux ce que tu essaies de me dire. Un texte concis et rempli de ce désir du "davantage" Le vibratoire du mot. Amitiés, Sophie

    · Ago over 2 years ·
    6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

    suemai

    • Oui. C'est bien cela. Comme le dit Moreau, nous sommes des nains sensoriels. Nulle part , dans les institutions, il est prôné d'explorer les sens, d'apprivoiser les abysses ou les sommets émotionnels alors que l'essentiel est là. Trop peu savent tout ce qu'il s'y trouve et beaucoup ont saisi , ne serait ce qu'intuitivement, le danger que représenterait une population globalement plus sensitive, pour leur commerce de pacotille.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

  • Beau plaidoyer sur ce qu'est et devrait être l'écriture. J'aime beaucoup.

    · Ago over 2 years ·
    Ian curtis by numbaholic13 d5c02bk

    Damien Nivelet

    • Merci à vous. J'aime aussi votre ''franc-écrire'' qui fait du bien dans cette époque propice à la vacuité des âmes.

      · Ago over 2 years ·
      Img 20190210 205453

      enzogrimaldi7

    • J'irai voir...

      · Ago over 2 years ·
      Portrait cretin des alpes

      effect

Report this text