L'interrupteur

blonde-thinking-on-sundays

99

Elle était là, debout sur la pointe des pieds, accrochée à mon cou. Une douce et dernière étreinte dans mon appartement silencieux. Comme à chaque fois, elle avait du mal à partir. Comme à chaque fois, je priais pour qu'elle parte sans que personne ne la croise et puisse se douter...

J'ouvrais la porte doucement en veillant à ce qu'elle ne grince par sur ses gonds et restais caché derrière le battant. Elle glissa dans le couloir obscur, me salua d'un petit signe de main et chercha à tatons l'interrupteur pour éclairer son chemin. Elle sonna chez mon voisin.

Report this text