Ma plus belle robe !

veroniquethery

Ça fait longtemps déjà que j'ai décidé de tout quitter.  Juste partir. Là, où il ne m'attend pas. Mais, avant, j'ai un devoir à accomplir. Un courrier à déposer. Sur l'oreiller.

Ici, qu'est-ce qui me retient ? Mon mari éternel insatisfait, qui passe son temps libre à chasser des nanas assez stupides pour croire qu'il les aime. Longtemps que je ne crois plus en l'amour de cet homme. Je n'y crois plus depuis que je lui ai tout donné. Ma jeunesse. Ma candeur. Mon âme de jeune femme au corps de très jeune fille. C'est bien ça d'ailleurs qui l'avait séduit. C'est bien pour ça qu'il était venu si loin, dans mon pays pour me conter fleurette. Mécomptes de cœurs, non loin du Mékong. Laos ô mon pays que j'aimais tant et que j'ai laissé loin de moi pour suivre l'ombre de ses pas.

Tu n'as pas à te plaindre ! On me le dit souvent. Monsieur a une belle situation. Il gagne du pognon, quand il n'est pas assez con pour se faire licencier. C'est qu'il aime la ramener, l'animal ! Monsieur se croit lion, quand il n'est que limace parmi les escargots. Il ne sait toujours pas où est sa maison. Il n'a la mémoire que de ses cons. Quête absurde ! Mais, j'abuse ! Que de beaux sacs à main emplissent mes placards ! Des foulards de marque ! Des marques, j'en ai plein le cœur de femme fatiguée par ses infidélités.

Mon corps s'est à peine flétri. Et, j'attire les regards. Il rêverait que je cède aux avances des galants impudents. Pour devenir comme lui, limace glissante dans des draps bon marché. Il y eut un temps où j'aimais folâtrer, mais c'était avec lui, quand je croyais encore - folle que j'étais - qu'il m'aimait. 

Si encore il me respectait ! Mais, ici, je ne suis qu'une femme de ménage, qu'il a placée. Il aime assez me le rappeler.  Ce salaire de misère dont on n'a que faire ! Il ne faudrait pas que sa petite paysanne oublie son passé. Belle lurette que je l'ai oublié ! Parisienne jusqu'au bout du nez, dès que la limace a quitté le foyer.

Il ne sait pas, le bougre, ce que je fais de mes journées. Il me croit limitée, parce que je feins de garder tête baissée. Baise-les  encore ! Pendant que tu honores les croupes de tes femelles, en avant toute ! Je rejoins...

Qui ? Un homme ? Que nenni ! Une femme ? Quel ennui !

Quand on peut avoir des milliers d'esprits qui m'embrasent le corps et l'esprit ! Ces pages de livres qui m'habitent ! 

Je ne suis pas une limace baveuse, mais un petit rat acharné. Qui hante les bibliothèques toute la journée. Mon savoir est aussi grand que l'horizon rêvé du haut du Phou Bia. 

Je ne collectionne ni les culs, ni les cons. Mes papillons sont de beaux diplômes. Et tandis que tu t'acharnais à te faire attacher aux pieds de leurs lits, c'est au Barreau que je suis désormais liée. 

Déposé sur l'oreiller. Un beau dossier. Bien gorgé pour que je puisse gagner ma liberté et te faire cracher un beau paquet ! 

Mon pauvre et triste baveux ! J'ai gagné tout ton blé ! 

Désormais, on m'appelle "Maître" et que l'autre con aille vraiment se faire mettre !


  • une bonne nouvelle, la fin est un peu rapide, mais personne n'est parfait, surtout pas le mari ;-))

    · Ago 6 months ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Oui, la fin est à peaufiner. Je manquais d'inspiration.

      · Ago 6 months ·
      Couv2

      veroniquethery

  • le petit rat de bibliothèque a bien du talent,
    qui rime avec des histoires dans le vent,
    des situations qui se répètent souvent
    bravo, bravo Véronique qui va toujours de l'avant

    · Ago 8 months ·
    Brigitte england 2015 001

    margot27

  • Pas mal!!!!

    · Ago 8 months ·
    1338191980

    unrienlabime

  • Ben, franchement, je ne me suis pas arrêté au décompte des adverbes. Il est très bon ton texte, un de tes meilleurs pour moi.

    · Ago 8 months ·
    Cp

    petisaintleu

  • L'arroseur arrosé. Retrouver sa liberté est sans doute la plus belle des vengeances (Bon quand même, j'avoue, j'espère qu'elle va lui en faire baver un peu (beaucoup) à cette limace ^^ Gentille oui, conne non..). Très belle robe Véro !

    · Ago 8 months ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Vider le compte en banque de son ex, n'est-ce pas déjà réjouissant ?
      Et ce genre d'hommes finit toujours seul, au fond du gouffre qu'il a lui même créé !

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

    • Oui c'est déjà pas si mal. Quant à ce genre d'hommes, je me dis enfin j'espère qu'il y a une justice dans ce monde et que la roue tournera.

      · Ago 8 months ·
      Ade wlw  7x7

      ade

    • Faut parfois aider à faire tourner la roue ! LOL

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

  • Elle a bien fait, il faut toujours payer la note, un jour ou l'autre :) un texte qui a de la verve, bravo Véronique

    · Ago 8 months ·
    W

    marielesmots

    • Merci ! Ecrire me donne de l'énergie pour combattre d'autres maux...

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

  • Mon coup de coeur du jour.
    Je trouve très bien que vous ne vous étalez pas sur le personnage masculin :-)

    · Ago 8 months ·
    Visage etaine eire capture %c3%a9cran

    Etaine Eire

    • Merci ! En effet, j'écrirai peut-être son point de vue dans un autre texte. Mais, il n'a pas à être plus présent ici.

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

  • Beau et très dur, mais elle a totalement raison ! Elle assure sa meilleure défense qui, on le sait bien, est l'attaque ! Mes compliments , Dame (ou Maître) !

    · Ago 8 months ·
    Oiseau... 300

    astrov

  • Bien écrit mais un peu court.
    Quelques clichés de forme et de fonds. Revoir la cohérence et apprefondir le personnage du mari qui sonne un peu creux
    Je considère ce texte comme un très bon premier jet.

    · Ago 8 months ·
    1394750570

    Francisco Varga

    • C est en effet un premier jet.
      En revanche, le mari ne m intéresse absolument pas.
      Quels clichés ? Je m inspire de faits vus ou vécus par d autres.

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

    • J'ai bien compris que le mari ne t'interressait pas... c'est pourquoi il sonne si creux.... les clichés sont plutot literraires... je pense à l'abondance d'adverbes... et la chutte manque à la fois de cohérence... on comprend qu'elle est avocate et qu'elle va mener elle meme son propre divorce... mais c'est assez convenu et peu réaliste...sinon, je trouve la base du texte excellente, quant aux fait.... c'est clair que la vérité dépasse souvent le pire de ce que l'on peut imaginer...

      · Ago 8 months ·
      1394750570

      Francisco Varga

    • Oui, c'est un premier jet et il va me falloir chasser les adverbes qui se multiplient comme les moustiques de cet octobre si chaud !
      Le mari sonne creux, car je le veux ainsi : il n'est plus qu'une ombre dans la vie de cette femme.
      Je suis d'accord pour la chute, qui m'a fait hésiter à publier le texte ici. Il va falloir revoir cela !

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

  • Formidable ! Un triple coup de cœur. Non, toutes les richesses du monde ne valent pas un amour ! Si ce texte n'est pas une fiction, tu as raison, vis, vis avec les livres, ils sont souvent notre consolation et laisse l'autre con se faire mettre ! Avec toute mon amitié !

    · Ago 8 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • Ce texte est une fiction !

      · Ago 8 months ·
      Couv2

      veroniquethery

    • Je m'en doutais un peu, me voilà rassurée !!

      · Ago 8 months ·
      Louve blanche

      Louve

  • « …il n'est que limace parmi les escargots. Il ne sait toujours pas où est sa maison. » Très belle métaphore, les escargots propriétaires toisant les limaces SDF. :o))

    · Ago 8 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Report this text