Mémoire

ko0

Il n'y a pas de rivage possible

à ce silence là,

ces instants de bien-être

malgré moi, malgré toi.

Mon intouchable solitude

par dessus la douleur,

étrange sérénité amère

au fond de ma rancune.

C'est ma façon d'être infidèle,

ce noyau de chaleur

qui ne doit rien à personne,

mon aube inaccessible.

Car j'ai aussi la mémoire

de ce que tu n'es pas.

Report this text