Princesse

erge

Roule ta bille.
Ce soir, je suis de sortie. Comme tous les samedis soirs. 
Comme tous les samedis soir, je vais me vêtir de blanc parce que c'est la couleur qui claque le plus dans le noir. Mais pas que. Sous les feux des projecteurs aussi je dois être celle qui brille de mille feux, attire les regards et attise la convoitise.

Je suis la Princesse d'un soir.

Comme toutes les vraies princesses, je suis capricieuse. 
Joueuse et imprévisible. J'attaque bille en tête, sans jauger les obstacles. Insouciante, inconsciente, un peu de tout ça. Du vertige qui donne le tournis. Du vide qui aspire. De la vitesse qui grise. Je tourne. Roule. Virevolte. Rebondis. C'est important de rebondir, ça permet de repartir dans le bon sens. Celui où la chance tourne. Pas forcément comme le montre le sens des aiguilles.

On me croit dans le rouge, je broie du noir, parfois je mets le cap au vert.
Et je repars, pour une deuxième vie, avant la mise à mort. Au petit bonheur la chance. Je m'élance, je fonce, je centripéterais presque si ce verbe devait exister. Je prends un malin plaisir à ne pas stopper net. Stop and go. Pour faire durer le plaisir. Pour intensifier le désir. Jusqu'au dernier soupir. Les dés sont jetés.

La nuit est mon terrain de jeu. 
Comme tous les soirs, sous les sunlights et les strass, on me déroule le tapis. On me cajole. On me loue. On me jette des sorts. On me jette tout court. Pour une partie de transe. Pour une course effrénée dans l'espoir de faire décrocher la timbale à l'innocent les mains pleines. Le gros lot. Le jack pot. Rafle la mise. Je suis la Princesse d'un soir. Et tout le stress qui va avec.

Comme tous les soirs,  beaucoup de monde se presse autour de la scène. Au balcon aussi. Assis. Debout. Autour de moi. Je deviens centre du monde. Je circonvole. Je gravite. Des dizaines d'yeux reluquent ma danse macabre. Des mains se crispent. Des bouches se pincent. Des gorges se nouent. Des visages se figent. Des destins se jouent. A quitte ou double.
Tout ça pour moi. 
Moi qui passe devant toutes ces vies de façon mécanique. Machiavélique. Un brin psychédélique. Mon tour est bien rodé. Mécanique bien huilée. Des années que je pratique. Surtout pas de sentiment. Pas la moindre empathie. Tracer ma route et porter l'estocade en bout de course. Je distille le bien aux mâles autour de moi. Sauf quand ça tourne mal.
Tirer le bon numéro. Au hasard. La sentence du jugement dernier. Distribuer les deniers. Jour de chance pour les uns, de malchance pour les autres. C'est le jeu. Ainsi est il fait.

Comme tous les soirs, j'ai le premier rôle dans l'arène. 
Mon pouvoir d'attraction est total. Fatal même. 
Me donner en spectacle. M'exhiber devant tous ces hommes qui s'agglutinent aux premiers rangs. En rang d'oignon. Tous ces hommes qui n'ont d'yeux que pour moi au risque même de perdre la boule à force de m'avoir bille en tête. Pour mieux pleurer sur leur sort en cas de désillusion. Je m'y suis fait une raison. A force de tourner en rond, je reviens toujours au point de départ bien avant que les jeux ne soient faits. C'est le jeu et il en vaut la chandelle. Il en vaut même 36. Quitte à se brûler.

Je n'appartiens à personne sauf à celui qui a la main mise sur moi. C'est lui qui me bichonne. Me conditionne. Me manipule. Me prend sous sa coupe. M'attentionne. Attention, vous autres ! Pas toucher ! Bas les pattes ! Lui seul décide de mon envol. De ma liberté surveillée. Lui seul rappelle les règles du jeu. Rappelle à l'ordre ceux qui se prennent trop au jeu. 

Comme tous les soirs, je sors le grand jeu. 
Je fais mon numéro. Devant un parterre d'anonymes. Des inconnus.
Des numéros. Rien que des numéros pour moi. Comme le 31 sur lequel je me suis mis ce soir. Le blanc me va tellement bien. Comme ce vendredi 13 avec tout le bonheur qu'il porte. Comme le 0 qui en met plus d'un KO sur tapis vert. Comme le 1 pair et passe. Comme le 19 impair et manque. L'un passe, l'autre le dépasse. L'impasse. Rien ne va plus. Qu'importe les voix, elles sont sans issue. Aucun recours en cas de malchance. Juste la déchéance. Et passe à l'as.

Porte-bonheur ou souffre-douleur, je suis la Princesse d'un soir.
Ce soir, j'ai décidé d'être une empêcheuse de tourner en rond.
Vous voulez jouer ? Soyez bon prince. Faites vos jeux !

 Photo : © by myself 
  • Hé ! il n'y a pas toujours les mêmes phots épinglées au mur chez toi ! c'est chouette.
    Ce texte est aussi excellent que l'orange de l'an dernier, chais plus le nom, attends, attends...

    · Il y a environ 2 ans ·
    Loin couleur

    julia-rolin

    • Je l'ai : Belle mécanique
      merci pour le sourire ;-)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Loin couleur

      julia-rolin

    • Les photos c'est comme le plaisir c'est éphémère alors pour pas s'ennuyer faut varier les ...photos :) merci Julia de venir déposer ta plume d'auteur chez moi, ça me touche beaucoup comme d'habitude. Ce texte, y fait pas de quartier hein ? comme l'orange :) mais l'essentiel est de sourire...encore et toujours.

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Une princesse qui tourne en rond mais met bien du monde à ses pieds! Un texte souple et nerveux.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Poup%c3%a9e des survivantes

    Natacha Karl

    • C'est vite fait de perdre la boule dans ce monde qui tourne pas toujours rond. Merci de ton passage Natacha.

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Tu sais bien jouer avec les mots comme cette princesse avec les numéros.
    Je me suis pris au jeu :-)

    · Il y a environ 2 ans ·
    Avatar

    Olivier Bay

    • Alors je te prends au mot. Je vais tenter de jouer le numéro gagnant. Et si ça tourne bien, je ferai comme avec mes mots, je partagerai. Vraiment content de te voir ici Olivier:)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Très chouette à lire ! Bien ficelé !! Le rouge est mis !!

    · Il y a environ 2 ans ·
    Chc2ah2z

    nombredor75

    • Merci beaucoup d'avoir placé un jeton sur ce texte ;)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Je me suis fait avoir !... je pensais à une vraie fausse princesse !... une deuxième lecture et Jackpot !.... Bravo pour ce beau texte.... j'espère que ce n'est pas qu'un coup sans suite, car te lire, moi j'aime ça !......
    Bisous Ergue hihi

    · Il y a environ 2 ans ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Ah ben si Mauve ! Si je décroche le jack pot, je m'en vais pour de bon :)) ça fait drôle de te voir commenter en pleine journée :) bIz

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

    • Moi j'espère te lire encore.... mais si tu décroche le Jackpot , alors......
      je t'embrasse et te souhaite le meilleur........ :-))

      · Il y a environ 2 ans ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

  • Jackpot ! ça fait plaisir de te lire, tes mots manquaient mon Z. bises

    · Il y a environ 2 ans ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Merci ma Z ! c'est pas bon de rester au tapis trop longtemps :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

    • En même temps ça dépend de ce qu'on fait sur le tapis...euh ok je sors ;-)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

    • Tes pas prête à rentrer dans un casino :))

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

    • Oh misère, tu me casses mon rêve ;))

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

    • Ok. Alors commence par prendre un jeton (de caddie) pour aller au petit casino; C'est un bon début :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

    • Je parlais du tapis !! (bon ok je vais voir pour une peau de bête alors)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

    • Pas bête :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

    • hé hé :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

  • Merci Erge !

    · Il y a environ 2 ans ·
    W

    marielesmots

  • Te revoilà enfin ... toi et ta verve ... cela rimerait presque avec Erge !! Quel tourbillon ... j'adore être embarquée de la sorte, quel rythme endiablé ! voilà un texte sacrément bien tourné !! bravo à toi

    · Il y a environ 2 ans ·
    W

    marielesmots

    • Ohhh ouiii ! Un verger !!! C’est exactement ça Marie que je devrais cultiver à la force du poignet mais n’ayant pas la main verte je vais être obligé de biner, creuser, labourer pour que mon inspiration se déploie. Mais s' il y a des tourbillons, la récolte ne va pas être très fertile. :)
      C’est sympa de revenir faire un tour, c’est chouette de te retrouver… et de t’embarquer.

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Oh quelle belle ambiguïté tenue jusqu'au bout ! Cela fait longtemps que tu n'es pas venu jouer sur wlw, mais pour ton retour tu rafles la mise. J'espère que tu vas vite remettre ça sur le tapis, je suis prête à dérouler le rouge pour une brève pas brève :)

    · Il y a environ 2 ans ·
    Ananas

    carouille

    • J’ai pas trop de chance au jeu alors je mise sur mes textes. Remettre ça ? C’est pas sûr,je suis dans le rouge :) Merci pour le tapis Carouille, ça réchauffe.

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • belle ballade un peu triste sur les tapis verts,, j'aime!

    · Il y a environ 2 ans ·
    Byme

    Patrick Gonzalez

    • Il manquerait plus que notre ami Stéphanois n’aime pas le vert :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

  • Spirale infernale...pour une princesse tristesse dont tu brosses si bien le portrait.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Triste parce qu’elle est condamnée à tourner en rond mais en même temps c’est une bille de roulette et non une personne ! C’est toute l’ambiguîté que je voulais produire et manifestement ça fonctionne. Merci de ton passage Anne O.

      · Il y a environ 2 ans ·
      479860267

      erge

Signaler ce texte