Reine de Saba

Julien Darowski

Une lecture en musique est jointe

Sans cesse elle parcourt les dunes infinies
Pour que naisse le jour dans les yeux de la vie.
Et ses pas font le bruit des craquements du sel
Quand la glace éblouie brûle jusques au ciel !


Elle est la Lune humide, éclipsant le chagrin,
Qui transforme une ride en éternel matin.
Elle est le dôme d'or, forgé dans le métal,
Incrusté de trésors aux pierres sidérales.


Des fils souples d'étain forment un bracelet
Qui habille sa main de saphirs azurés.
Lisible à son collier, aux couleurs souveraines,
Dans des perles nacrées : la destinée humaine.


Elle a connu l'amour aux bourrasques du vent
Qui froisse le velours de l'espace et du temps,
Et son âme guerrière, où des joyaux sommeillent,
Contient toutes les mers aux lueurs sans pareilles.


Sa caravane passe, et moi je la regarde
Comme un astre sans face à l'existence hagarde.
Ô nuits du Sahara semblables à l'Enfer !
Ô reine de Saba ! Ô seul soleil sur Terre !


Que s'éclaire l'hiver des neiges de l'Afrique
Aux ombres du désert des plus mornes tropiques !
Où est-ce qu'elle fuit quand je voudrais la voir
Déverser ses rubis sur ma peau sèche et noire ?


Je l'attendais pourtant comme un esclave espère
Trouver dans le printemps un puits de lumière.
Elle cherchait un roi et je n'étais qu'un fou
Enchaîné dans le froid du sable et des cailloux.


Si j'inverse les pions régnant sur l'échiquier :
Me voilà Salomon, le plus grand héritier.
En mon sceau, le pouvoir de tailler le cristal
Et d'incendier le soir aux portes des étoiles !


J'ordonne à mes armées, aux génies et aux bêtes,
De la faire escorter sur toute la planète,
Et de couvrir son cou d'un talisman magique
Brillant comme un bijou à la blancheur cosmique !


Qu'un diadème apparaisse, au bleu de l'océan,
Sur son front de déesse orné de cent diamants !
Que l'on mette à son bras les anneaux de Saturne
Et qu'elle vienne à moi dans la splendeur nocturne !


- Peinture : L'embarquement de la reine de Saba par Claude Lorrain vers 1650
- Musique : Vocalise, Op. 34, No. 14 composée par Rachmaninov en 1915 et jouée par Kissin en 1993
- Poème et lecture : Reine de Saba par Julien Darowski en septembre 2017 
Pour une version sans musique : https://soundcloud.com/julien-darowski/reine-de-saba
  • Je suis devenue fan !! j'aime vos textes , je ne sais si une muse vous inspire ????? Un beau texte comme souvent un bon livre c'est un mélange de réalité et de fiction plus ou moins dosé. REINE DE SABA est sublime ,envoutant et romanesque à la fois. MERCI JULIEN

    · Ago over 2 years ·
    Capture d%e2%80%99e%cc%81cran 2017 08 19 a%cc%80 10.58.47

    Franie (Françoise) Sallé Pecquery

    • Merci à vous Françoise de votre grande fidélité. Je ne pourrais vous répondre ni par oui ni par non car je l'ignore moi-même. « Je est un autre » comme disait Rimbaud et je trouve l'inspiration dans ces voyages en dehors de moi à la recherche de cet autre insaisissable.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • Quel romantisme vibrant et enivrant pour cette reine magnifiée par l'écriture, et qui, si elle n'était pas reine, le deviendrait à la seule lecture de vos vers !

    · Ago over 2 years ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci infiniment d'avoir pris le temps de revenir me lire... Cela me touche d'autant plus que je commente très peu ces dernières semaines. J'ai tout de même lu et grandement apprécié vos derniers textes.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

    • Merci :)

      · Ago over 2 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • Très beau !!

    · Ago over 2 years ·
    17c25d2b

    Yitou

    • Merci, je suis allé découvrir quelques-un de vos textes et vous avez une très belle plume.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • Merci , Julien pour ce merveilleux texte!
    Vibrant hommage à cette reine que tu idéalises et admires ....
    Mais peut être est - elle sur l'échiquier moins reine de Saba que tu n'es roi Salomon?

    · Ago over 2 years ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Merci Anne. Il faut que je me méfie car on coupe la tête des rois ! Ceci dit, les joueurs d'échecs savent bien que la pièce maîtresse de la partie est la reine...

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • C'est trop beau, trop onirique, ... ça ne marchera jamais mais cela a le respectueux mérite d'exister :o) Bravo !

    · Ago over 2 years ·
    Gaston

    daniel-m

    • Merci de revenir encore me lire. Quel est donc cette chose qui ne marchera pas selon vous ? La quête d'un amour romantique, déraisonnable et absolu ? Mes textes ne sont pas forcément autobiographiques et la part de vécu dans chacun d'eux est très variable. Je m'amuse toujours des films qui écrivent fièrement dès l’introduction la mention : « Tirée d'une histoire vraie. » Qu'importe la vérité, n'existe que la sensation et l'ivresse du voyage.
      Bien à vous, Julien.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

    • Il faut lire mon commentaire sous le signe de l'humour et du second degré. Nous savons tous que le romantisme et l'onirisme ne sont (hélas) pas la tendance du moment. La romance, le voyage intellectuel ou l'imagination tout simplement, sont des biens précieux. Je vous encourage donc à poursuivre dans cette voie :o)

      · Ago over 2 years ·
      Gaston

      daniel-m

  • onirique est le terme adequat ici, encore une performance qui vous honore, ne faiblissez pas, la route est dure et peine d'embuches, l'epoque, elle, inadequate. marchez droit, la tete haute!

    · Ago over 2 years ·
    Img 20190210 205453

    enzogrimaldi7

    • Merci encore de tous ces échanges passionnants et enrichissants. La route me semble de moins en moins difficile grâce à vous tous. Et quel sublime tableau pour illustrer votre dernier texte ! C'est en effet d'une profondeur bien plus grande qu'il n'y paraît !

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • Magnifique lecture, ensorcelante et émouvante voix ! Votre poème n'en est que plus beau !!!

    · Ago over 2 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci beaucoup de continuer à me suivre et d'avoir en plus pris la peine de m'écouter. Extrêmement touché de tous ces retours...

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • La lecture est EXTRA, je ne peux que changer de langage. Franchement... On peut télécharger, pour une petite contribution, votre lecture audio? Magnifique... tout simplement

    · Ago over 2 years ·
    21765009 129430894369158 8985084520168090888 n

    koya-al-gaad

  • Je vais aller sur soundcloud, "format html5" sur la vidéo YouTube alors impossible d'y accéder avec le téléphone.
    Votre texte est sublime, votre métaphore... ça rappelle le passé, et je dois vous avouer que même si la peine peut être présente, les regrets... c'est beau. La vie est belle, et vous aidez à nous en rappeler. J'espère que pour vous aussi, la vie devient reine quand vous écrivez.
    Bien à vous Julien

    · Ago over 2 years ·
    21765009 129430894369158 8985084520168090888 n

    koya-al-gaad

    • Merci infiniment, très touché de votre commentaire. Je peux bien sûr vous transmettre les enregistrements originaux avec et sans musique. La qualité est bien meilleure que sur Youtube. Vous pouvez m'écrire un mail sur julien.darowski@gmail.com et je vous transmettrai ça en pièces jointes. Bien à vous.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • J'aime dire que je suis la reine de Saba.
    Mer i

    · Ago over 2 years ·
    1338191980

    unrienlabime

  • Dramatique et beau, renforcé par ce ton de ta voix émue.
    Bravo Julien

    · Ago over 2 years ·
    Version 4

    nilo

    • Merci Nicole encore une fois de revenir me lire et d'avoir aussi pris le temps de m'écouter.

      · Ago over 2 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

Report this text