Ton dos me tutoie.

janteloven-stephane-joye

Je constate, amer

Les rides de mes mains

Alors qu’elles enserrent

Tes hanches et tes reins

Ton dos me tutoie

Comme s’il savait

Mes yeux qui tournoient

Ainsi dévastés

Ce n’est pas grand chose

Ces quelques caresses

Rêvées sous hypnose

Où sont tes promesses ?

Sauras-tu au moins,

Ce que tu m’as fait ?

Seras-tu au loin

Un peu soulagée ?

Je reviens encore

Poser sur colonne

Un baiser Toi-vore

A l’amour aphone

Ton dos me questionne

Comme s’il savait

Mes douleurs carbones

En sarments brulés

Ce n’est pas si grave

Ces quelques étreintes

Ces moments esclaves

Aux paroles éteintes

Sauras-tu au moins,

Ce que tu m’as fait ?

Seras-tu au moins

Un peu soulagée ?

Et puis je t’admire

Tout en te massant

Sous mes doigts, ta cire

Fait bouillir mon sang

Ton dos me respire

Comme s’il savait

Mes besoins les pires

Et mes proches décès

Ce n’est pas un crime

Ces quelques ondées

Etais-je légitime ?

Je ne sais plus aimer

Sauras-tu au moins,

Ce que tu m’as fait ?

Et serai-je au moins

Enfin soulagé ?


© janteloven-stephane-joye, 24/09/2013

Report this text