Il ne faut jamais rompre un dimanche

Frédéric Clément

Il y avait le ciel pesant comme un silence

Des bras artificiels autour de ma souffrance

Des veuves assoupies sur le perron des portes

Et des rêves tapis d'ombre, de feuilles mortes



Il y avait du gui le long du cimetière

Et la lande infinie, et des marais austères

Où copulaient sans joie quelques bêtes immondes

C'était lundi, je crois, après la fin du monde



Il y avait ce chœur d'un couvent d'Ursulines

Des lambeaux de mon cœur sur des buissons d'épines

Des enfants qui pendaient au bout de cerfs-volants

Des chariots embourbés dans la glèbe et le sang



Il y avait l'orage étincelant de brume

Comme un dernier hommage à tout ce que nous fûmes

Et des cerfs aux abois dans des forêts profondes

C'était lundi, je crois, après la fin du monde



Il y avait le ciel pesant comme un silence

Des bras artificiels autour de ma souffrance

Le cadavre d'un doute au pied de mes remparts

Et cette lettre courte où tu disais : Je pars…

  • Magnifique...

    · Ago over 8 years ·
    Cat

    dreamcatcher

  • Tu as vraiment du talent. CDC

    · Ago almost 9 years ·
    Img 0483

    mark-olantern

  • Magnifique

    · Ago almost 9 years ·
    Gif hopper

    Marion B

  • impasse

    ne me dis pas que tu pars
    mes racines sont toi
    mes racines sont nous
    ne me dis pas de partir
    mes racines sont là
    je me fous d’une autre histoire
    c’est à la nôtre que je peux boire
    c’est à celle-là que je veux croire
    faut-il que je te dise
    c’est ici que je puise
    c’est d’ici que je vise
    que ferais-je d’un ailleurs
    improbable gageure
    inavouable peur
    comme un ç sans sa cédille
    comme un cul-de-jatte
    sans ses béquilles
    si je pars je tombe
    si tu pars j’me plombe

    Mari
    Extrait d’OVERJ’OSE Mari Beuscher-PribatEditions Mélibée

    · Ago about 9 years ·
    1008184 10201480301908726 586429787 o

    Mari Beuscher Pribat

  • Un sombre romantisme...où l'on plonge sans réserve.

    · Ago about 11 years ·
    015

    carmen-p

  • Cinq strophes pour nous plonger dans cet univers, pour nous faire partager l'inénarrable. Beaucoup d'images et d'émotions. Merci

    · Ago about 11 years ·
    Pivoines

    Ysabel G

  • J'aime beaucoup les derniers vers, qui tombent comme un rideau de velours rouge épais, avec douceur mais annonce la violence des deux derniers mots "je pars". Musique des mots, ballet des sentiments et paysages sombres...Très beau.

    · Ago about 11 years ·
    Sdc10818 orig

    ellisabee

  • très beau texte, très bien construit et lorsque l'on lit à voix haute...une douce musique de ces mots et phrases qui s'emboitent à merveille! merci

    · Ago about 11 years ·
    1017071 538095669569457 237465630 n (1)

    Elodie Carlier

  • Oui tout à fait ça quand on se prend un coup dans le coeur ! Belle écriture ! J'aurai envie de la chanter...

    · Ago about 11 years ·
    Ange

    Apolline

  • j'adore ! coup de coeur !

    · Ago about 11 years ·
    Sans titre

    agathe

  • Sobre et émouvant. Le 1er texte que je lis après quelques semaines d'absence !

    · Ago about 11 years ·
    100 1297 orig

    itsu08

  • trop beau !

    · Ago about 11 years ·
    Dsc06413 54

    mnette

  • un très beau texte vraiment

    · Ago about 11 years ·
    Papier peint de la galerie de photos windows orig

    odalie

  • de très belles images:
    "Il y avait du gui le long du cimetière
    Et la lande infinie, et des marais austères
    Où copulaient sans joie quelques bêtes immondes
    C’était lundi, je crois, après la fin du monde3
    et puis surtout cette musique des mots , ce rythme balançant comme un vers baudelairien ! C'est très beau! Bravo Frédéric! *_*

    · Ago about 11 years ·
    Clope orig

    Cécile Delalandre

  • des rimes chaudes sur un texte à l'expression sombre, un poème riche de sensibilité, bravo pour ta bravoure.

    · Ago about 11 years ·
    Pyry1dhyoryai0xtssnv3g 1  300

    Salvatore Pepe

  • Splendide.

    · Ago about 11 years ·
    St barth 052

    jb0

  • Une sensibilité survoltée, orageuse, limite mystique... du bel ouvrage!

    · Ago about 11 years ·
    Locq2

    Elsa Saint Hilaire

  • Magnifique, Frédéric ! CDC

    · Ago about 11 years ·
    Pascal 3 300

    Pascal Germanaud

  • Cette lettre qui dit " je pars" est la fin d'un monde, celui vécut par mon fils et qui n'a pu y survivre. Tes écrits sont si parlant,ils me rendent mélancolique. Merci Frédéric. Ce texte est d'une splendeur!

    · Ago about 11 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Magnifique... merci.

    · Ago about 11 years ·
    Images 500

    helecrit

  • Oui, vraiment c'est joli

    · Ago about 11 years ·
    Dsc00278 195

    Fabrice Lomon

  • Je suis d'accord c'est vraiment beau et sensible, bravo !

    · Ago about 11 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • Très beau. Vraiment.

    · Ago about 11 years ·
    Photo bea pour roman

    valy-bleuette

Report this text