Ange et Démons

nilo

De ta belle plume acérée

Je ferai un si doux duvet

Pour pouvoir ainsi réchauffer

Ton pauvre petit coeur glacé.


Et l'ange noir transformerai

En fée pour que dans le miroir

Les cernes de tes yeux de jais

Deviennent des étoiles d'espoir.


Des âmes tristes rencontrée 

Si bien tu as accompagnée

En compassion  te suivent

Mais quelques fois expirent.


Elles envahissent et blessent 

Et pour toute cette détresse

Tout en toi devient tendresse

Emplie de grande délicatesse.


Pour tout cela ma toute belle

Prends mes amitiés réelles

Pour en faire un doux manteau

Qui à ton âme tiendra bien chaud.


Le 6 octobre 2011

Report this text