Arc boutant

Patrick Gonzalez

Peinture Serge Wuau Moro

Elle met sa peau douce,

lisse velours des jambes,

S'étire comme un chat,

m'invite à la surprendre.

 

Quand le corps de soie,

ronronne et puis se cambre,

s'enroule autour de moi,

murmure des mots tendres.

 

Désir arc boutant,

à la courbe infinie,

ondule à l'envie,

s'envole et enfin sait.

Report this text