Au retour de l’automne

Patrick Gonzalez

Photo jean Loup Sieff

Le ciel a mal dormi,

il a les yeux gonflés, des cernes de nuages.

C'est la pluie gouttes à gouttes, qui glisse sur les vitres,

tic-tac silencieux qui scintille au brouillard.

 

Elle oscille muette, le front à la fenêtre,

pose ses mains à plat sur le verre qui claque.

La tête qui s'incline, caresse l'aube pale,

La lumière qui coule à la nuque, aux épaules,

en désir diaphane à la peau qui frissonne.

 

Le jour hésite encore, s'invite à la pénombre,

dessine contre ses courbes, offre le galbe aux ombres.

De reflets en reliefs, la chair, le grain de peau,

s'illuminent, s'égarent, songent et vagabondent.

 

C'est là, vacillante et nue, aux formes indécises,

femme entraperçue, seule au rideau d'ennui,

au coucher de la nuit, au retour de l'automne.

  • Un automne de retour, qui pourrait presque avoir passé une mauvaise nuit pour avoir batifolé avec le printemps, ils ont tant de choses en commun lorsqu'ils sont tout ébouriffés dans leurs naissances !

    · Ago over 3 years ·
    Default user

    Claire Obs Qr

  • Quelle belle image de retour d'automne! Merci Patrick!

    · Ago over 3 years ·
     20160514 112546 (2)

    Colette Bonnet Seigue

    • ne ne vois ton com que maintenant,,,, merci Colette ;)

      · Ago over 3 years ·
      Aquapg

      Patrick Gonzalez

  • Je sens déjà, le matin quand je sors, les prémices de l'automne. Et je fais semblant que l'été ne finira pas

    · Ago over 3 years ·
    Avatar

    nyckie-alause

  • Quoi que tu en dises, tu es un romantique !
    Superbe poème !

    · Ago over 3 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci Martine,,, Damned je suis découvert ;-)

      · Ago over 3 years ·
      Aquapg

      Patrick Gonzalez

  • La 1ere strophe est magnifique... Le poème m'a donné l'envie d'être une goutte suintant sur le carreau, très étrange...

    · Ago over 3 years ·
    Siren

    hinareva

  • Des images précises, sensuelles, mélancoliques. Tu me donnes envie d'être là, collée à la fenêtre. J'adore.

    · Ago over 3 years ·
    Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 08 09 %c3%a0 14.13.29

    Tête De Plume

  • En lisant ton poème, mes yeux se posaient sur la photo de cette femme et je trouve ta description aussi fidèle que magnifique.

    · Ago over 3 years ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • je n'ai cherché la photo qu'une fois le texte écrit,,,;-) merci ;-)

      · Ago over 3 years ·
      Aquapg

      Patrick Gonzalez

    • Alors, le résultat est encore plus troublant ! Félicitations, j'adore ta façon de sublimer la Femme.

      · Ago over 3 years ·
      Coquelicots

      Sy Lou

    • ;-))

      · Ago over 3 years ·
      Aquapg

      Patrick Gonzalez

  • un tableau hésitant d'une femme indécise ?

    · Ago over 3 years ·
    Sorci%c3%a8re

    sortilege

  • C'est jolie la mélancolie de l'automne avec toi... c'est vrai que moi aussi je me vois collée à la vitre de l'ennui.... cdc pour moi... bises

    · Ago over 3 years ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

  • C'est une musique...une,ballade à la pluie..Et tous nos sens sont en éveil sur ce fond mélancolique. Comme elle est douce cette pluie. ;comme il me touche cet écrit..

    · Ago over 3 years ·
    Saragossefour (2)

    michele-poulain

  • Très évocateur des sensations et émotions : je vois le ciel, j'entends la pluie, je sens le verre froid, je frissonne, je rêve et je m'ennuie, je me vois dans la femme que j'aperçois brièvement en passant...

    · Ago over 3 years ·
    Image

    Ana Lisa Sorano

    • oui,,, c'est un peu mon propos,, chaque femme (ou homme) se trouve à un moment ou a un autre le nez collé à la fenêtre,,,, Merci ;)

      · Ago over 3 years ·
      Aquapg

      Patrick Gonzalez

  • Douce mélancolie

    · Ago over 3 years ·
    Default user

    Isabelle Lambin

  • Merveilleuse la dernière strophe

    · Ago over 3 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

  • belle musicalité. j'aime

    · Ago over 3 years ·
    Tyt

    reverrance

Report this text