Aux trous

Colette Bonnet Seigue

Définition: abri naturel ou creusé...


Je suis  le trou

Le vide

L'absolu

Noir

Aux abîmes

Du jour

En détresse.

Fantasmagorique

Spirale

On entre

En mon royaume

Par erreur

Ou

Par plongeon

Atomique.

 

Je suis trou

De souris

Petit opercule

Pour petite taille


Trou de serrure

Indiscret

Pour voyeur

D'antichambre

 

Trou de mémoire

Dans le lit

Cellulaire,

En émoi

Moi, moi !

Glouton

J'avale

Je digère

Les mots

Au formol

De  l'abysse

Neuronal.

 

Trou d'air

En galaxie

On compte

Jusqu'à trois

Et,

On reprend

Son souffle!

 

Trou d'aiguille

Au chas

Perché.

 

Je suis trou

De bagarres

Sur costard

Branché.

 

Trou du c..

Je trône

Pour le seul

Plaisir

Des dieux

Politicards.

Y a rien à voir !

 

Trou de taupe

Labyrinthe

En sous-sol

Indomptable

 

Je suis celui

Que l'on rebouche

Sonnant

Et trébuchant

Aux dettes

De la vie.

 

Dans un agenda

Je suis rare,

Abandonné

Pour un cinq à sept

Vertigineux.

 

Au trou ! Au trou !

Dit la marée chaussée

Barreaux des infidèles

Aux geôles

Des cris sourds.

 

Je suis le guet-apens

Imprévisible

Malicieux gouffre

Aux spirales

Irréversibles

De l'homme tentateur

Relevez-vous !

 

Petits trou en cordée

De feuilles rongées

Au jardin printanier

Petit chemin

D'éphémères

Envahissants.

 

Trou normand,

Je suis vénéré

A la table princière

Des gourmands

De la vie.

 

Trou lala, trou lalère

J'en termine la, la, la,

Je suis un trou, de bonne guerre

Emplissez-moi de Nirvana,

De déraison

Comme naguère !

Je suis le trou

Pas un 'fourrière

J'ai besoin d'air

Pas de prières

Je suis un trou

Au diapason!

Binez, binez

La Sainte Terre

Pour y semer

Des déraisons

Et que pousse

Dans mon cratère

De folles douceurs

Sans prisons !

 

 

 

 

 

 

 

 

Report this text