Dommage...

Marion B

Derrière la porte coule le monde,
coulent les bruits, les molécules.

Derrière la porte, les ondes de choc,
 les ondes de vie, foncent et circulent.


Devant ma porte, c'est bien dommage,
moi j'ai peur et je coagule.
Report this text