En t'attendant

Julien Darowski

...

J'ai cru, pendant longtemps, que tout était naufrage.
Mais voilà que, soudain, l'espoir a un visage.
La mer et l'horizon se sont enfin croisés
Comme deux oiseaux blancs sur le gris des galets.


La tristesse s'enfuit au fur et à mesure
Que tu brises pour moi l'acier de ton armure.
Tu viendras bientôt et le ciel s'ouvrira
En un puits lumineux qui nous éclairera.


Ta présence me hante et je suis sans défense
Car tout se fait murmure au plein cœur du silence.
Nous sommes ces volcans où dorment des saphirs,
Ces enfants dans la nuit volant vers l'avenir.


J'arrêterai pour toi les étoiles filantes,
Je me ferai flambeau à la lueur tremblante.
À l'aube, je pourrai me lover dans tes bras
Et nos yeux parleront pour la première fois.


Ils se diront tout bas ce qu'il faut souvent taire :
Ce bonheur partagé d'avoir trouvé sur Terre
Le parfum éternel d'un Soleil rougeoyant
Et l'éclat sans pareil des plus précieux diamants.


En ce jour de printemps, je veux mourir de vivre
Et sentir, avec toi, ce vent frais qui délivre.
Je veux voir la marée se perdre, s'étaler
Ou simplement t'attendre en t'écrivant l'été.


Toi, l'eau des étangs, l'air, le feu et l'oxygène,
Toi, qui nais en moi, qui germes comme une graine.
Que ferons-nous demain ? Reviendras-tu me voir ?
Allons brûler le monde ! Il n'est jamais trop tard.


Je l'entends partout ta douce voix de musique.
Dessine-moi la vie, tes fresques féeriques.
Je ne dormirai pas, je ne mangerai rien
Et je t'écouterai jusqu'au petit matin.


Je voudrais me noyer dans ton encre turquoise
Et coucher l'Univers sur tes lèvres framboises,
Mais la nuit m'en empêche encore quelques jours.
Tu vois comme la Lune est laide et le soir sourd.


Je te chanterais bien la candeur infinie
D'opéras italiens, de tièdes symphonies,
Mais rien n'est assez beau et tout est trop bruyant.
Pour ton âme immense, il n'y a que l'océan.


Mon ange, je le sais, tu es beaucoup plus forte
Que l'automne qui vient s'échouer à ta porte.
Oublions l'Enfer des gouffres et des douleurs,
Les astres seront là pour embrasser les fleurs.


Sois sereine, aujourd'hui, je n'irai pas me battre.
Car tu n'as pas besoin de mon triste théâtre
Pour savoir qui je suis. Tu sais qu'un enfant dort
Sous ma peau de cristal, tu sais le sang et l'or.


Certains feront semblant de se croire invincibles,
Titanesques Géants glacés et insensibles,
Toi, tu sais, qu'un oiseau peut périr de l'hiver,
Et tout ce qui se cache en débris dans mes vers.


Nous connaissons, hélas, l'impasse des promesses,
N'existe que l'instant où nos mains se caressent.
C'est ici que les mots perdent tout leur pouvoir,
Quand il n'y a que nous deux, tremblants, dans le noir.


C'est toi que j'espérais entière et véritable,
C'est toi que je cherchais dans les larmes du sable.
Je m'en irai graver le marbre de ta peau
De lettres argentées et du bleu des ruisseaux.


- Peinture :  « Le Baiser » par Francesco Hayez en 1859
- Musique :  « Rêve d'amour » par Franz Liszt composée en 1850 et jouée par Claudio Arrau
- Texte :  « En t'attendant » par Julien Darowski en 2017

  • Quelque soit le registre , le talent est au rendez-vous !
    L'Amour , il faut dire est le plus beau des sujets .
    Bravo pour cette superbe déclaration aux images variées et pleines d'intensité.

    · Il y a 7 jours ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Merci infiniment Anne. Longtemps, j'ai refusé, ou peut-être ai-je été incapable, d'écrire sur l'Amour... Je crois qu'il n'y a pas pire piège pour un poète débutant.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • Je me suis laissée complètement emportée par la symphonie de ces vers amoureux.
    "Je veux mourir de vivre", cette déclaration est d'une intensité infinie.
    Bravo Julien, vous êtes un poète accompli.

    · Il y a 7 jours ·
    14955859 1222308831163932 8925325176790391396 n

    tantdebelleshistoires

    • Merci Véronique, toujours un plaisir de vous lire également. Bien à vous.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • "N'existe que l'instant où nos mains se caressent" comme cet instant où de lire votre poème provoque l'émotion ! Aussi beau que la musique qui l'accompagne ...

    · Il y a 8 jours ·
    Louve blanche

    Louve

    • Mon écriture est si pâle comparée à la vôtre...

      · Il y a 8 jours ·
      Louve blanche

      Louve

    • Merci Martine, vous avez pourtant une plume superbe, pleine de délicatesse et de lyrisme.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

    • Oh, comme c'est gentil Julien, merci à vous !

      · Il y a 5 jours ·
      Louve blanche

      Louve

  • changement de registre !

    · Il y a 8 jours ·
    Photo

    Susanne Dereve

    • Merci Susanne de revenir me lire... Tant d'odeurs et de sonorités métalliques dans votre dernier texte : « de la sueur des hommes »

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • Quelle déclaration, la belle ne saura résister à tant d'émotions. Superbe !

    · Il y a 8 jours ·
    Version 4

    nilo

    • Merci Nicole, vous êtes toujours là pour me lire. Très touché par votre bienveillance.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

    • Ce n'est pas de la bienveillance, Julien, vous avez un réel talent doublé d'une grande sensibilité...

      · Il y a 5 jours ·
      Version 4

      nilo

    • Merci Nicole, c'est avant tout le fruit d'un travail considérable. Heureux de pouvoir enfin le partager avec d'autres. Bien à vous.

      · Il y a 4 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • C'est un pur bijou de poésie... Je reste sans voix devant la puissance des images.

    · Il y a 9 jours ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci encore pour votre grande fidélité. Amitiés.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • je suis ébloui. Quel souffle !

    · Il y a 9 jours ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Merci Gabriel, toujours un plaisir de vous lire également.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

  • c'est tout simplement magnifique, coloré et que d'harmonies !
    merci

    · Il y a 9 jours ·
    1

    li-belle-lule

    • Merci à vous d'avoir pris le temps de me lire et de me commenter.

      · Il y a 5 jours ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

Signaler ce texte