L’Etudiant Francophone.

lanlan

L’Etudiant Francophone.

C’est l’évolution, moi je suis en pleine évolution.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais moi je trouve que la langue française, que je tiens pourtant de mes ancêtres les colons, est une langue vicieuse, très vicieuse. Elle a la manie de mettre dans la bouche des gens, un minimum de trois ou quatre mots complètement différents, qui veulent dire exactement la même chose.

Un exemple dans le tas : De nos jours il n’est pas rare de rencontrer des charcutiers qui font encore l’andouille, des boulangers dans le pétrin, des pâtissiers empâtés, des avocats toqués, un horloger qui passe un mauvais quart d’heure ou des joueurs de pétanque qui perdent complètement la boule. Pour se faire du blé, le restaurateur vend du saumon à l’oseille, et pour se procurer son oseille il lui faut du blé, de l’argent, du flouse, du magot, du pognon, de la tune, le pèze, l’artiche, la braise, la caillasse, la fraîche, les pépettes, le grisbi, les écus, les Euros.

Un autre exemple dans le tas : Le boulanger fait son pain de son au son de blé ; son et son ça s’écrit pareil. La miche, la couronne, la marguerite, la baguette viennoise, la flûte. Le pan bagnat, le parisien ou le bâtard, on peut les avoir pour une bouchée de pain et ça se vend comme des petits pains ! Moi je ne suis plus client du pain de son : j’ai un pinçon au petit doigt, alors j’ai donné mon pain de son au pinson parce que le pain de gênes que j’ai mangé en Grèce, m’a ôté le goût du pain. J’ai beau gagner mon pain à la sueur de mon front, mais de front, Je ne mange plus de ce pain là ! Néanmoins, il me reste du pain rassis : Une petite part de campagne, une viennoise, une marguerite, un parisien, un bâtard, un pan bagnat, un saucisson et quelques bouts de ficelle. Pour pas les perdre; j’en ferai du pain perdu. C’est dire que depuis que suis au pain sec, je me nourris exclusivement avec des fruits de l’arbre à pain, et j’ai du pain sur la planche ! L’embêtant c’est que dans ma cuisine, mesdames et messieurs, la planche ! Ça n’est pas du boulot, elle est en pin ; en pin noir des Landes ; pourtant je n’ai jamais mangé mon pain blanc !

Un autre exemple dans le tas : en France tous les ans, on nous annonce pompeusement : le Beaujolais nouveau est arrivé ! Le Beaujolais nouveau est arrivé. Personne ne l’a jamais vu repartir…

Un autre exemple dans le tas : autrefois les lettres NTM voulaient dire : nettoie ta merde. Aujourd’hui ces mêmes lettres veulent dire des choses que moi je ne saurai répéter devant vous.

Un autre exemple dans le tas : Un monsieur bien connu a écrit un livre pour nous dire que l’Afrique est mal partie… non seulement il n’a pas dit ni où ni quand, mais aussi, moi qui ai quand même grandi là-bas, je peux vous dire que depuis l’indépendance non seulement l’Afrique n’a pas bougé, mais aussi elle est devenue plus riche, très riche en pauvres.

Un autre exemple dans le tas : pour raconter ce spectacle que vous êtes en train de regarder, certains d’entre vous diront demain à leurs collègues de travail : hier j’ai été voir un spectacle comique, il n’y avait un comédien noir dedans. Un autre dira : hier soir j’ai été voir un spectacle comique tu sais quoi ? Eh ben dedans il y avait un black qui faisait de l’humour noir.

Quelle embrouille ! Quel embrouillamini ! Les avis sont tellement partagés que moi qui suis plutôt chocolat, je ne sais plus si je suis un noir, un homme de couleur, un black qui fait de l’humour noir ou tout simplement un comédien qui vous présentent un black show.

Un autre exemple dans le tas : Imaginez une Française éducatrice spécialisée qui dit à un Québécois : Moi je travaille avec les gosses : ce qui en Québécois veut dire moi, je travaille avec « les couilles. » De même quand vous dites à un Camerounais du Sud je vais prendre mon élan, pour lui cela veut dire je vais de ce pas prendre mon cul ! Je suis sûr que les habitants de la bourgade de Moncul en France, ne sont pas au courant.

Elle est terrible la langue française !

  • Ecrire et publier étant une ouverture, une main tendue vers l'universel; Je vous serais reconnaissant de bien vouloir laisser les propos obscurantistes à L' U. M. P et à Marine l'ouverture. hi!hi!hi!

    · Ago over 12 years ·
    Dscn0767 54

    lanlan

  • Bien que tu ne soies pas, ce me semble, un Français de souche, je trouve que tu manies les subtilités de la langue française mieux que beaucoup de "Gaulois" et je t'en félicite donc très cordialement et amicalement, je me suis bien amusé ! Bravo!

    · Ago over 12 years ·
    Moi da orig

    Dominique Arnaud

  • très drôle, oui c'est du Devos !

    · Ago over 12 years ·
    Sans titre

    agathe

  • C'est savoureux. Bravo

    · Ago over 12 years ·
    Pulbo 500

    corinne-antorel

  • Émule de devos ?

    · Ago over 12 years ·
    Woody ghutrie orig

    Daniel Adams

  • Magistralement magistral, un véritable scénario de mot.
    C'est limpide,bien,très bien écrit.
    Franchement bravo, ton texte est a sketcher en grand public.

    · Ago over 12 years ·
    St barth 052

    jb0

  • c'est bien !

    · Ago over 12 years ·
    Dsc00692

    zab1881

  • Les mots et leurs dessous ! C'est le sens qu'on leur donne ! Beau labyrinthe !!

    · Ago over 12 years ·
    Ma photo

    theoreme

  • Très intéressant !Dorénavant,je ferai attention à ce que j'écrirai...

    · Ago over 12 years ·
    1uyeik7vaygxk 92

    Tahar Yettou

  • il y a là toute les fournées aussi bonnes les unes que les autres
    bravo

    · Ago over 12 years ·
    Copie de 0 92

    reinette

  • Bravo pour la maîtrise des mots, il est vrai que la langue française, un mot, s'écrit de
    la même façon, mais veut dire autre chose, ou s’écrit différemment mais a la même consonance.
    Bravo Lanlan, tu nous enchantes encore. Coup de cœur.

    · Ago over 12 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • Que de jeux de mots, Lanlan, tu as pris un certain élan, une parfaite maîtrise du verbe, bravo, j'adore et c'est un coup de coeur !

    · Ago over 12 years ·
    Dsc00657 465

    la-fee-clochette--2

  • On ne s'en lasse pas.

    · Ago over 12 years ·
    Photo chat marcel

    Marcel Alalof

  • La langue française est très complexe mais elle permet tant de jeux de mots...Tu la maîtrises assez bien pour nous donner beaucoup de bon temps, Lanlan! Bravo!!!

    · Ago over 12 years ·
    Pascal 3 300

    Pascal Germanaud

Report this text