Ma douce,

carouille

Ton coup de fil m'a fait bien plaisir. Reclue comme je suis dans cette maison, chaque nouvelle que je reçois est la bienvenue. Et quand c'est toi qui m'envoie une pensée, mon bonheur est démultiplié. Tu as été très brave au téléphone tout à l'heure ma petite fille, mais je suis trop vieille pour ne pas avoir perçu la peine et les larmes que cachent tes mots.
Ta douleur me fait bien du chagrin, et je me maudis d'être aussi vieille et inutile. Je me sens tellement impuissante à te voir souffrir ainsi sans rien pouvoir faire. Alors de colère, ce soir, dès que l'infirmière est sortie de ma chambre, je suis allée cracher mes comprimés dans les toilettes et j'ai tiré la chasse d'eau ! Au diable leurs traitements, ils ne me rendront ni ma tête ni mes jambes. Qu'au moins ils ne m'imposent pas le sommeil pour que je puisse rester à t'écrire un peu.
Je ne suis pas sûre que les radotages tremblés de ta veille grand-mère puissent t'apporter quoi que ce soit, mais au moins te transmettront-ils mon amour. Et à mon âge, c'est la seule chose que je puisse encore donner sans compter. Mon Dieu, te rends-tu compte que j'ai presque un siècle !? Et je tiens encore la route, hein ? Enfin, à peu près. Je sais, Alzheimer frappe à ma porte. Mais mes méninges m'ont si bien servie que je ne peux leur en vouloir d'être à bout de souffle. Tant qu'elles me laissent t'écrire ce soir, je ne leur en tiendrai pas rigueur.

Un siècle de vie. Ne puis-je donc en tirer quelque chose qui puisse te servir aujourd'hui ? Alors à quoi sert de vivre aussi longtemps, si l'on ne peut qu'assister démuni à la douleur de ceux que l'on chérit tendrement ? Moi qui n'attend plus rien, comment mon expérience pourrait-elle t'aider, toi qui espère tout ? Peut-être parce que je t'aime ma douce. Parce que malgré les décennies qui nous séparent, nous ne sommes pas si différentes.

Quand tu étais petite, tu avais une telle tignasse que ta mère était obligée de te couper les cheveux très court pour te débarrasser des poux. La mienne faisait pareil ! Et toutes les deux, nous détestions ça ! Oh comme je comprenais ta colère dans ces moments-là ! Et ton imagination débordante, ce qu'elle a pu me charmer ! Te voir détourner les objets, transformer ce qui t'entourait, c'était un régal. Je te regardais jouer comme certains suivent un film : impatiente de voir ce que tu allais encore inventer. Moi, avec mon frère, on avait coupé les cheveux de ma poupée pour jouer à Jeanne d'Arc. Si tu avais entendu les hurlements de ma mère ! Tu sais, à mon époque, une poupée c'était rare et précieux, presque sacré, alors ça a fait tout un drame. Mais on s'était drôlement bien amusés.

Et puis tu as grandi. Comme moi, comme toutes les femmes avant nous, comme toutes celles à venir, tu es devenue sage. Tu t'es appliquée pour rentrer dans le cadre. Chaque fois que tu débordais un peu, je jubilais. Toi, tu t'en voulais. Et tu te concentrais de plus belle pour devenir tout que l'on attend d'une femme. Douce. Patiente. Généreuse. Élégante. Dévouée. Responsable. Courageuse… Ne t'inquiète pas ma douce, tu es tout cela, toujours belle à l'intérieur comme à l'extérieur. Je t'ai vue donner jusqu'à te dépouiller. Pousser l'empathie jusqu'à t'oublier. Tenir au-delà des de tes forces, et pourtant ne t'effondrer qu'une fois franchie la ligne d'arrivée.
Et le jour où tu es devenue mère ! Le bonheur de te voir avec ton petit dans les bras. Tu t'inquiétais de ne pas savoir comment faire, de commettre des erreurs. Rassure-toi ma douce. Toutes les mères à un moment ou un autre n'ont pas su, se sont trompées. Et ça n'a jamais empêché un enfant de grandir ! Regarde donc tes petits, ils t'aiment de tout leur cœur, et tu le mérites bien. Tu n'es pas une maman parfaite, ça n'existe pas, mais tu es une maman aimante, et ça n'a pas de prix. Tu connais les faux-pas de ta mère envers toi-même, si tu savais toutes les erreurs que j'ai faites avec elle ! Alors soit un peu plus indulgente envers toi-même ma petite fille, c'est le début de la sérénité.

Aujourd'hui tu souffres, et j'en suis désolée. Ta vie est semée d'incertitudes, d'ombres et de choix difficiles. Toute mon expérience ne t'apportera pas le début d'une réponse, je n'ai aucune idée de ce qui te reste à affronter. C'est à toi de faire ton propre chemin, de porter la responsabilité et la fierté de l'histoire que tu écriras. Mais laisse-moi te dire une ou deux choses ma petite fille.

D'abord j'ai une confiance absolue en toi. Je sais que malgré les obstacles tu continueras à avancer. Parce que c'est ta nature, ta force. Tu es le roseau qui plie mais ne rompt pas. Tu te sortiras de ces ornières comme tu l'as fait dans le passé, comme tu le feras dans l'avenir. Et tu porteras tes petits avec toi et les fera pousser bien droit. Je n'ai aucun doute là-dessus.

Ensuite, je suis profondément heureuse ma douce. Non de ton chagrin bien sûr. Mais parce qu'enfin, après toutes ces années, tu fais exploser le carcan que tu avais endossé à l'adolescence. Après toutes ces années à vivre à côté de toi, à chercher et tâtonner, je te vois renaître. A mes yeux, c'est aujourd'hui que tu deviens vraiment une femme. Et si tu savais comme je suis fière de cette femme ma douce ! Fidèle à l'enfant que tu étais, tu as tout au long de ces années pioché à droite et à gauche tout ce qui pouvait t'intéresser sans a priori. Tu as rassemblé tous ces vécus dans ta poche comme d'autres collectionnent les timbres. Et maintenant, après cette lente maturation, après avoir pris le temps de les assimiler et de te les approprier, tu les utilises, transformés à ta manière.
Et au crépuscule de ma vie, je te vois redécouvrir ton imagination pour inventer de nouvelles solutions. Exploiter tes différences pour réenchanter ce qui est. Etre une maman un peu fantasque mais inébranlable. Aimer non plus pour te perdre, mais pour t'épanouir.

Alors pleure ma douce, si le chemin est difficile à cette heure. Mais n'oublie pas de rire. De danser. De courir. De rêver. Et surtout de créer. Car tu es enfin rendue à toi-même. Regarde la femme que tu es en train de devenir. Forte et douce. Blessée et rayonnante. Courageuse et entourée. Aimante et aimée.
Tu es en train de devenir toi-même, tout simplement, et c'est le plus beau cadeau que tu pouvais te faire.

Je vais te laisser là ma petite fille. Demain, j'irai porter ma lettre à la poste. Cette petite promenade après une nuit blanche, il va me falloir plusieurs jours pour m'en remettre !
Je  t'aime ma douce. Prends soin de toi.

Mamie

 

© By Himself
  • Moi aussi, je relis encore ton texte et je suis toujours aussi bouleversée. Je te souhaite bonne route, la plus douce possible...

    · Il y a presque 2 ans ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • C'est un joli souhait, merci. de même pour toi Sy Lou.

      · Il y a presque 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • :)

      · Il y a presque 2 ans ·
      Coquelicots

      Sy Lou

  • J'en ai les larmes aux yeux ! Je retrouve tellement d'émotions, de souvenirs ! Bravo, tu as su restituer avec une grande fidélité et une grande sensibilité un territoire du cœur peu souvent décrit...

    · Il y a presque 2 ans ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Merci beaucoup. j'ai relu mon texte suite à ton com, et j'en ai presque des frissons. ce que j'aurais voulu entendre ces mots ! ! Mais Alzheimer a fait trop de dégâts. Comme toi, il me reste les souvenirs.

      · Il y a presque 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Je suis venu te lire sur les gentils (et insistants) conseil de Maud.
    Et wouf ! Elle qui est dithyrambique sur toi est en deçà de la vérité.
    Ton texte est monstrueux (mais attends, monstrueux comme les gentils monstres de Monster et Cie) de tendresse et d'amour.
    Je poursuivrai ma découverte plus tard mais merci Carouille. Et merci à la gente Maud.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Mojitoo

    thesecretgardener

    • Je suis toute confuse d'un tel enthousiasme qui me touche sincèrement. Grand merci à dame Maud pour t'avoir mené jusqu'ici. grand merci à toi pour ta lecture et le plaisir de lire un tel com. Bienvenue sur mes pages Ghostbuster ; )

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Merci :-)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Mojitoo

      thesecretgardener

    • Ah ! je suis bien contente :-))

      · Il y a environ 2 ans ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

    • ;)))

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Moi aussi :-)))

      · Il y a environ 2 ans ·
      Mojitoo

      thesecretgardener

  • c'est si tendre ! bravo Carouille ;-)))

    · Il y a environ 2 ans ·
    Loin couleur

    julia-rolin

    • Et que c'est doux de te voir là ! ;) merci Julia ; )

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Quelle belle lettre. La douceur est là presque palpable et elle fait du bien. Les grands-mères savent transmettre l'émotion. Jolie écriture comme d'habitude.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • Merci Sylvie. C'est bon de te voir passer par là

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Juste merci…

    · Il y a environ 2 ans ·
    1146667 10201420270402986 1411052312 n

    Marguerite De Branchus

    • Alors juste "de rien ". Mais c'est juste beaucoup. Merci à toi d'être passée chez moi.

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Très touchant, coeur à coeur....

    · Il y a environ 2 ans ·
    Poup%c3%a9e des survivantes

    Natacha Karl

    • Oui, tout à fait, de coeur à coeur ; ) merci Natacha ; )

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Terriblement émouvant. J'aime beaucoup.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Zt245dd

    redstars

    • Quand ça sort des tripes. ..
      merci beaucoup

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • J'adore, merci.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Cat

    dreamcatcher

    • De rien, merci à toi

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • tendre et délicat
    un abrazo

    · Il y a environ 2 ans ·
    Dscn0440

    Jaunie

    • Gracias Jeanne. Abrazo aussi

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • belle et tendre écriture. tout sauf un défaut à mes yeux verts que la tendresse.
      un abrazo
      jeanne

      · Il y a environ 2 ans ·
      Dscn0440

      Jaunie

    • Wouah, des yeux verts, ils doivent être jolis !! ;) la tendresse c'est trop doux pour être défectueux, ça va avec tout et à tout le monde ! ;)
      Abrazo ! ;)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Si douce et tendre, cette lettre ! Merci pour pareille émotion ! "Va, vis, et deviens !"

    · Il y a environ 2 ans ·
    Oiseau... 300

    astrov

    • Merci beaucoup Astrov. C'est une très belle manière de me résumer en une phrase. Je suis beaucoup trop bavarde ! ! :))))

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Tu sais, carouille, que j'aime tes textes. Mais, celui-ci ! Waouh ! Il m'a émue aux larmes...
    Il est magnifique...

    · Il y a environ 2 ans ·
    18765830 1741444459487396 5507599621915933461 n(1)

    Véronique Théry

    • Merci beaucoup Vero. En le relisant, ce qui fait mal, c'est justement qu'elle ne peut plus dire tout ça. Mais elle est encore là. Un peu.

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Il y a toujours un soleil qui se lève à l'horizon. Il y a toujours le calme après la tempête. Il y a toujours un ok après le ko. Il y aura toujours cette flamme qui te réchauffera, cette force qui mettra en fuite les démons, cette lueur qui chassera les ombres. Il y aura tout… ce qui est avenir.  ’’N'oublie pas de rire. De danser. De courir. De rêver. Et surtout de créer. ‘’. Pleure aussi parce que ca fait du bien quand on a mal. Elle a raison Zab, c’est encore une perle que tu nous offres avec ce texte. Mais peut être que tu es douce comme une pierre précieuse.C’est pas moi qui le dit c’est ta grand-mère. Prends soin de toi. D 'elle. Prends soin d’eux.

    · Il y a environ 2 ans ·
    479860267

    erge

    • Demain est un autre jour, c'est juste que parfois le soleil est long à se lever. Lui aussi il doit rater son réveil ! ;)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

  • Merveilleux enchantement que l'écriture, merveilleuse leçon de vie, au passage je remercie la lecture de Ade qui m'a conduit sur les rives de beau texte.

    · Il y a environ 2 ans ·
    Mycjq3xv

    Christian

    • Alors un nouveau merci à Ade pour t'avoir menée jusque chez moi. Et merci à toi pour ta lecture, et pour ce beau com.

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Vous êtes gentils tous les deux pas de merci tous les chemins mènent à des beaux textes :)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

  • Une lettre splendide, à chaque fois que j'ai lu "Ma Douce" j'avais la sensation d'entendre ma Grand-mère me dire "Ma Drole" dans son patois, ce qui signifie mon enfant, et ce mot, rien que ce mot est un apaisement, même à l'age adulte. C'est magnifique encore une fois bises ma Z

    · Il y a environ 2 ans ·
    Ade wlw  7x7

    ade

    • Les grands mères c'est atemporel. Elles vont avec tous les âges. C'est pour ça qu'elles sont magiques. Merci encore une fois ma Z, d'apporter ta touche de tendresse sur ma page.

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Rien n'est plus beau que la tendresse et toi je t'en offre des pleins coffres bises ma z

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

    • Je t'envoie tout pareil par licorne express ; )

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • c'est gentil bisous

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ade wlw  7x7

      ade

  • J'aime la photo... j'aime cette chanson... sans rien oublier il nous faut avancer... Quelle belle lettre d'amour ma douce.....

    · Il y a environ 2 ans ·
    12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

    Maud Garnier

    • Merci ma Mauve. Moi aussi j'adore le grand Joe. Mais tu sais, on avance pas parce qu'il "le faut". Mais parce qu'on le choisit. C'est quand même mieux ! ;) Merci d'avoir volé jusque chez moi, comme toujours ;)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • Ah, et oui, la photo est superbe ;)

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

    • parfois la voie que l'on choisit est sans issue.... faut il choisir d'attendre que la voie se dégage ?

      · Il y a environ 2 ans ·
      12804620 457105317821526 4543995067844604319 n chantal

      Maud Garnier

  • Merveilleuse lettre ! Une bonne idée d'avoir jeté tous ces médicaments !

    · Il y a environ 2 ans ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci Martine ;) Oui, une bonne idée, pour un soir...

      · Il y a environ 2 ans ·
      Ananas

      carouille

Signaler ce texte