mon cadeau

la-louve

     

          Aujourd hui, j'ai décidé de te faire ce cadeau, le plus beau que l'on puisse faire, un vrai geste d'amour.

     J' ai décidé d'accepter au lieu de te retenir à cette vie où tu n'es que pour moi.

     Cette vie où tu ne vis pas. Tu es là, branché à tous ces appareils et je te maintiens.

     Je m'accroches à ton corps pour ne pas que le miens tombe. Qui maintient l'autre ?

     J'ai honte, car par dessus tout, je me plains. Je pleure aux gens, je leur dis que je fatigue

     à rester des heures prêt de toi, que mon dos s'use à force de te porter, de te laver.

     J'ose me plaindre alors que ce n'est pas ton choix, c'est le miens.

     J'aurais bien eu le temps, pourtant, de te dire au-revoir mais au lieu de ça je te parle de

     projet, d'avenir.

     C'est insencé je te préfère comme ça, inerte; pourquoi ton corps a tant d' importance.

     Il faut que je te touche, que je te visualise, pourtant quand la distance nous sépare et

    que je pense à toi, tu n'es pas moins vivant.

     Aujourd'hui j'acceptes que ton corps, ton envelope rejoigne la terre, et que tu vive en

     moi sans contenance.

     Je te laisse partir mais ne te ferais pas disparaitre, je te raconterais.

     J'acceptes de devenir ton corps, tu y a déja pris mon coeur, tu m'aideras à faire avancer

     le miens.

     Voici mon cadeau, je suis venue te dire que tu peux partir, je ne serais jamais prête mais

     aujourd' hui tu peux le faire et je t'offre mon aide.

     Quand tu seras prêt, cligne des yeux.

     Avec tout mon amour ....

Report this text