Putain, c'est moi le prince charmant

dyonisos

Souvent, je pense à elle et à lui aussi. Elle, j'aimerais la serrer fort contre moi, lui, j'aimerais serrer fort son cou. La nuit, surtout. L'été aussi. Ah oui! Et l'hiver aussi. Souvent, trop souvent, je pense à elle. Je crois qu'elle m'aime encore, moi, c'est sûr je suis toujours amoureux. Je l'aime mal et sûrement pas pour les "bonnes raisons". Je l'aime parce qu'elle n'est pas là. Je l'aime comme une image, comme une belle peinture plutôt. Je ne la désire plus. J'y suis, je l'aime comme j'aimerais ma mère si elle m'avait abandonné. Le temps passe: "tu verras, tu l'oublieras avec le temps". Elle est pourtant toujours dans ma tête. J'aime bien me faire du mal peut-être, évaluer les possibles, vivre dans les souvenirs, regarder les vieilles photos. Ce soir, je l'insulterais bien cette conne. Elle ne sait pas ce qu'elle perd cette conne. Elle a toujours aimé l'argent cette conne. Putain, le prince charmant c'était moi. Trop idiote pour le voir. Elle est envahissante en plus, son image est persistante. Je crois que je l'aime encore. Ou j'aime peut-être l'image que je m'en fais. J'aime tout d'elle. Ou j'aime tout ce que je veux bien voir. Il faut dire que tout était prêt. La date du sacrement, les prénoms des gosses, la race du clébard et même la taille du diamant. Je vous ai dit: elle a toujours aimé l'argent cette conne. Tout était prêt. L'amour se casse quand tout est prêt. Et bizarrement, il revient quand on a tout cassé. Ne rien lâcher, ne plus y penser. C'était une conne de toute façon. Mais souvent je pense à elle. Et à lui aussi. Un idiot. Et une idiote. J'aimerais bien lui en mettre une quand même. A lui, pas à elle. Vous le verriez. Un grand benêt. L'oeil vide et imbécile. Je crois même qu'il met des marcel. Ca me dégoûte: il la souille. J'aimerais serrer fort son cou. Je le connais pas mais je suis sûr que je le reconnaitrais.
Je compte, ça fait deux ans qu'elle s'est cassé, je préfère dire qu'on s'est séparé. Pour les amis, pour mes parents, c'est beaucoup plus facile. On s'est séparé, plutôt que "elle m'a largué cette pute". J'ai toujours du mal à comprendre pourquoi. C'est amusant comme le temps guérit rien finalement, il suffit juste de mettre un peu de gros sel sur une vieille cicatrice, et elle s'ouvre encore. Pourquoi on s'est séparé? J'y suis, "j'ai besoin de quelqu'un qui soit plus dur avec moi, qui ne me cède rien et que je n'écrase pas". Je crois que je lui ai répondu "alors, sors avec ton père". Elle a mal pris. J'avais pas non plus aimé le reste. Maintenant, je sais. Elle voulait un connard. Le prince charmant, c'est tellement démodé. Le prince charmant, c'est le con qui envoie des fleurs, qui invite au resto, et qui la respecte. Le prince charmant, c'est le con qui te baise avec amour et qui te respecte. Elle, elle préfère qu'on la prenne en lui tirant les cheveux et en l'insultant de pute à chaque coup de rein.
J'ai pris mon putain de cheval blanc, et je me suis cassé (ou plutôt elle m'a largué mais c'est mieux de dire que je suis parti finalement). Comme un con, je l'aime encore. Elle et les autres aussi. 

  • Coup de cœur, parce que.. j'aime bien les princes charmants peut-être.

    · Ago over 5 years ·
    Cat

    dreamcatcher

  • OUaou mais quelle conne effectivement et surtout berk les marcels... Enfin quoi, j'adore ton texte et j'adore les princes charmants !!!

    · Ago over 7 years ·
    Photo0486

    apolline

  • C'est amusant de relire ce texte quelques années après.
    En tout cas, merci pour vos commentaires, très touchants en fait!

    · Ago over 7 years ·
    Mondrian cubo grande

    dyonisos

  • Tu a écrit ce que ressentait mon fils, mais sur le cheval blanc, il y avait la mort qui l'a attrapé au col.

    · Ago over 7 years ·
    Moi

    Yvette Dujardin

  • ce sera cinq coeurs pour moi...et le prince charmant doit savoir qu'il existe encore des belles au bois dormant...

    · Ago about 9 years ·
    15592326 141051769716160 1919602287 n

    thelma

  • On a tous des chers dont on ne sait que faire...

    · Ago about 9 years ·
    E amoureuxdeparis vi orig

    interlude

  • Magnifique :-)

    · Ago about 9 years ·
    Tumblr lisj57magf1qdogv5o1 400 orig

    Marie Leroy

  • Excellent ! On doit être nombreux(ses) à se retrouver dans ce texte...

    · Ago about 9 years ·
    Dsj 3 orig

    denis-saint-jean

  • Putain, c'est toi le prince charmant!

    · Ago about 9 years ·
    Bambou orig

    ko0

  • "...j'ai besoin de quelqu'un de plus dur, qui ne me cède rien et que je n'écrase pas..." La Belle voulait juste un tyran et là... facile à trouver. Il y en a à tous les coins de rue. Ah ! LA MECANIQUE DU COEUR ! C'est à n'y rien comprendre. Vaut mieux rester poète, n'est-ce pas ? Comme Mathias Malzieu. Bonnes rimes...

    · Ago over 9 years ·
    Extraterrestre noir et blanc orig

    bibine-poivron

  • "Ca me dégoûte: il la souille" Comme Anne use Rochelle dans l'Automne à Pekin de Vian.
    Super, je me reconnais beaucoup dans ce texte...
    Mais alors la, soit y'a l'influence des mini-westerns, soit c'est Double M derrière...
    Pas possible autrement.

    · Ago over 9 years ·
    Renardeau orig

    lomel

  • La rancœur est un poison à mort lente... Habile mise en abime !

    · Ago over 9 years ·
    Bengt orig

    vincb

Report this text