Soller , caballero

Susanne Dereve

Te souviens-tu ?

 

En cette  fin d'après-midi d'été

De  l'air brûlant comme une lame

Et sous le cintre des platanes  

Cernée par un muret de pierre                                

La fontaine de marbre usé      

Plaça Constitucio

A Soller             

En Juillet

 

Te souviens-tu ?

 

A l'angle de la Plaça Constitucio

A Soller

En juillet

Les rails du vieux tramway

Filaient droit vers le ciel

Coincés entre les murs chaulés

Les jardins et les  treilles

Et les haies de lauriers

 

Tombaient déjà sur nous les voiles roses

Du crépuscule

Mais ils filaient tout droit

Vers les derniers arpents du jour

Alors que la nuit nous talonnait déjà                          

Filaient dans le bleu cosmique du ciel

Le bleu vert sidéral

Filaient devant  la nuit

 

Alors  j'ai aperçu le caballero

Chevauchant l'ombre promise

Je l'ai vu caracolant sur son étalon noir

Une fleur de sang étoilant sa chemise

Là-haut la gitane aux yeux verts

Au cœur de velours et de cendre

Se penchait au balcon de fer

 

De sa robe luisait la moire

Sous la mantille de dentelle

Sa prunelle de jaspe et de verre

Brillait d'amour pour le rebelle                        

Sous la lune piaffaient les chevaux                   

Impatients de ravir la belle

Eprise du caballero

 

Te souviens-tu ?

 

De la Plaça Constitucio

A Soller

En Juillet

Et des rails du vieux tramway

Qui filaient tout droit vers le ciel

 

Mais bien sur

Tu ne l'as pas vu

Tu n'as pas vu le caballero

Et tu ne l'as pas vue

La gitane aux yeux verts

Tu ne les a pas vus

Caballero

 

 

 

 

(Illustration trouvée sur le blog de Marie Florence Ehret)

  • J'aime, tes mots tes images, et ta musique, et nos yeux à la lecture qui filent en juillet, parcourent les rails d'un vieux tramway, ça reste comme un refrain, ça dessine son atmosphère.

    · Il y a plus d'un an ·
    Avat

    hel

    • merci, les souvenirs sont sans doute tellement plus beaux que la réalité :)

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • j'aime !;-)

    · Il y a plus d'un an ·
    Loin couleur

    julia-rolin

    • Merci beaucoup Julia de ta lecture

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Un beau rythme, avec ce tramway dont les rails filent droit vers le ciel !
    (Mais bien sûr)

    · Il y a plus d'un an ·
    Avatar

    nyckie-alause

    • Evidemment ! Merci de votre lecture.

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • j'adore beaucoup
    un abrazo
    jeanne

    · Il y a plus d'un an ·
    Dscn0440

    Jaunie

    • Gracias Jeanne , qué tal ? Un abrazo

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • je vaille, la vie des jours qui passent :) bises cuidaté

      · Il y a plus d'un an ·
      Dscn0440

      Jaunie

    • tù tambièn , gracias

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • Très beau, hors du temps mais concret, frêle et fort... Bravo (il n'y a que cosmique qui me tarabuste... mais je ne suis pas forcément objectif)

    · Il y a plus d'un an ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Merci, mais dites donc ce que vous êtes pontilleux sur les adjectif le bleu d'avant la nuit est celui qui donne pour moi cette sensation d'infini , qu'est ce que vous auriez vu d'autre comme adjectif ?

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • pointilleux, peut-être ; je cherche d'abord une musique. Et c'est vrai que personnellement les terminaisons en "ique" me hérissent le poil (plastique, comique, atomique, électronique...). Bref - perso, c'est n'est qu'une idée - je remplacerais par un adjectif très différent comme "infini"; et vous gardez sidéral... Mais bon, ne m'en veuillez pas trop, le thème est beau, noble peut-être !

      · Il y a plus d'un an ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Je ne vous en veux pas du tout d'une lecture aussi attentive, sûr qu' infini est un choix plus raisonnable, mais faut-il être raisonnable ?

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • Loin de moi l'idée d'être raisonnable... C'est vrai... Mais ma remarque était sur la sonorité et aussi la connotation (ique = plastique, entre autres = poupée Barbie etc... ) Mais bon encore une fois...

      · Il y a plus d'un an ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • vous avez raison sur la sonorité , surement , mais comment traduire pas seulement l'infini mais aussi la vacuité d'un ciel sans nuages (en Bretagne on n'a pas à se poser cette question)

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • immensité est plus positif que vacuité il me semble.
      Les profondeurs infinies du bleu...

      · Il y a plus d'un an ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • Ah non ça me fait penser au grand bleu , film que je déteste , pour cause de claustrophobie des profondeurs

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • oups ! moi aussi ! Dans l'immensité bleue du cosmos, alors ? Et l'éther ?

      · Il y a plus d'un an ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

    • On va peut-être tomber d'accord ! Je retiens éthéré qui aurait pu me convenir au niveau des sonorités et du style même s'il est assez éloigné du sens de cosmique . Marché conclu ! Et merci pour cet échange !

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

    • alors bon vent !

      · Il y a plus d'un an ·
      Autoportrait(small carr%c3%a9)

      Gabriel Meunier

  • Whaohhhh Muy bien Senora ;-)

    · Il y a plus d'un an ·
    11880548 1069777873034176 6635002591258951434 n

    Patrick Gonzalez

    • Merci Patrick ta visite me fait plaisir

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • C'est très beau, comme l'illustration qui m'a de suite attirée !

    · Il y a plus d'un an ·
    Louve blanche

    Louve

    • Merci une fois de plus de ton passage et de tes encouragements

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

  • j'adore.
    Bravo!

    · Il y a plus d'un an ·
    Lisbonne 27 29 juillet 2010 028

    Frédéric Cogno

    • Merci, j'ai bien aimé aussi ton poème sur la mer, les tourments de la mer , mais des pirogues et des dentelles

      · Il y a plus d'un an ·
      Photo

      Susanne Dereve

Signaler ce texte