Adieu

lilii

Lettre au fantôme.


"Il est temps, maintenant, je crois, de te dire au revoir, pour de bon. Je sais, j'essaie de me convaincre mais cette fois j'y arriverai. J't'ai pas voulu tu sais. C'est toi qui est venu me chercher. J't'avais même pas vu. De cette fête, j'tavais retenu comme une grande silhouette molle et un peu crado et puis c'est tout.

C'était il y a dix ans tout ça, comme quoi, mon métabolisme émotionnel est quelque peu lent. Dix ans pour traiter les déchets et les restes de cette histoire. Dix ans et ton évocation me fait encore chialer comme une gamine. J'ai mal comme hier quand tu me priais presque d'avouer que j'étais si embarrassante. Et que tout était inconditionnellement ma faute.

Quand tu reviens me hanter, on dirait que je me casse la gueule, que je ne sais plus parler, plus me défendre, je deviens cette petite fille trop ou pas assez, juste pas comme il faut, comme il te faut. C'était une jolie histoire si on saute des chapitres. Maintenant, t'es cette image floue en deux dimensions, magnifique avec mes lunettes condescendantes , jt'idéalise comme un cauchemar, une baiser parfaitement dégueulasse, je t'aime comme quand je suis perdue.

Tu es mon souvenir fantôme comme une mauvaise conscience qui vient fracasser mes rêves et bousculer mes matins. Laisse moi tranquille maintenant, j'ai grandi, je ne suis pas cette fille parfaite que parfois j'aimerais que tu recroises, non j'ai suivi mon chemin et c'est le mien.

Prière, pour mon bien-être mental, de ne pas venir le croiser. "

  • Un texte qui semble très spontané, très brut. Une souffrance jetée là sur la toile, c'est très beau !

    · Ago over 6 years ·
    Img 4223 ld2

    Anne S. Giddey

  • Boum...jolie claque, style qui rentre dedans, dégueule un peu son verbe, parfait sur la souffrance, le mal d'aimer ou d'avoir aimé. En dehors du fait que je me sente proche du sujet je le trouve universel niveau émotions bravo, curieusement, j'ai écrit un poème sur le même sujet "ghost love" encore une histoire avec un fantôme de l'amour. Je le mettrai en ligne demain , tu es la bienvenue. Et merci de m'avoir lu.

    · Ago over 6 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

  • j'aime beaucoup...je le trouve simplement excellent.

    · Ago over 6 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • " je t'aime comme quand je suis perdue"
    Une vraie phrase d'écrivain, comme il y en a d'autres de bien écrites et tournées , de phrases, dans ce texte....
    Et qui donne à y penser de diverses façons...
    ( c'est t-y pas le propre d'un texte ?)
    suivant la situation de la perdition.
    L'on peut d'emblée considérer que nous sommes déjà tous bel et bien perdu pour le monde terrestre où l'on vit, vivote, vitalise, vinaigre , vinicole, visite...
    visite, oui...( en même temps ça me renvoie aux visiteurs du mercredi ?!)
    perdue dans la forêt , ce serait pas le même "je t'aime "
    hé, justement, on ne sais pas trop où "se trouve" la perdition dans ce texte, c'est là toute l'ambiguïté

    · Ago over 6 years ·
    Mars 2012 063

    halpage

  • C est tres beau lili... je vis actuellement lameme chose a qqchose pres c est superbr. Coeurs.

    · Ago over 6 years ·
    Avatar

    Helene Bartholin

  • J'aime beaucoup cette phrase là
    C'était une jolie histoire si on saute des chapitres.

    · Ago over 6 years ·
    Tyt

    reverrance

  • Une écriture directe! Très agréable à lire

    · Ago over 6 years ·
    Burton 1 orig

    inta

  • Les mauvais souvenirs qui s’abattent comme une tempête, soufflant le corps et l'esprit de leur calme apparent...

    · Ago over 6 years ·
    Img 0483

    mark-olantern

  • superbe

    · Ago over 6 years ·
    Thumbnail (2)

    mysterieuse

  • Bel adieu fantomatique! Amitiés

    · Ago over 6 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

Report this text