La théorie du Boeing Bang

Boris Miramont

Aéroport de Dublin, 7:47. Les passagers sont en phase terminale d’embarquement...

Aéroport de Dublin, 7:47. Les passagers sont en phase terminale d'embarquement. A ce stade-là du traitement, personne n'est encore prisonnier dans le cylindre. Ils errent dans la zone duty free. Les valises ont été fouillées. Les coupes ongles et parfums de plus de cent millilitres feront le bonheur des épouses des agents de 5/5 Sécurité. Assis sur un canapé, un usager attend patiemment l'annonce microphonique inaudible du numéro de sa porte. Bien éduqué, il est arrivé deux heures en avance comme stipulé sur son billet. Accompagné d'une pinte, il regarde les avions s'envoler. Il le sait : chaque décollage réussi le rapproche un peu plus de la catastrophe aérienne. "J'aurais dû prendre celui d'avant" se murmure-t-il à lui-même. "Ou le bateau ?". Non, "la mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans". Au moins, les albatros ont la décence de s'envoyer en l'air à terre. Alors, pour noyer son anxiété, il commande quelques rafraîchissements liquoreux sophistiqués : "Garçon ! De la tease, please.". A l'école déjà, ses avions en papier piquaient du nez. De ce fait, il est rapidement devenu un partisan de la théorie du Boeing Bang. [Il avait navigué sur le site "vaisjemecrasher.com" où l'on voit les possibilités de crash selon les vols. Et sur un Dublin/Paris, il avait une chance sur 16 890 804 de se crasher. Au Loto, on a une chance sur 13 983 816 d'avoir les 6 bons numéros. Y en a bien qui gagnent au Loto...]. Dans sa ligne de mire, un groupe semble préparer des plans de vol : apéro champagne/Irish strawberry et humour irlandais à tire-larigot. Soudain, un accent tonique se fait entendre : "Ladies and gentlemen, préparez-vous à embarquer". Doucement, pas à pas, notre protagoniste se rapproche du bolide de forme phallique. [Depuis le temps qu'il patiente dans cette chambre noire, il entend qu'on s'amuse et qu'on chante au bout du couloir]. L'hôtesse embarrassée par les relents d'alcool de notre grand stressé, prétexte qu'elle s'est mordu la lèvre et indique, la main au visage, l'emplacement de son siège. Il s'installe et boucle sa ceinture au cran d'arrêt le plus élevé. Il est prêt à perdre pied. L'avion vient d'abandonner le tarmac et dans sa tête il compte. Le seuil des trente secondes est passé. Il est sauvé. Les voyants lumineux s'éteignent au-dessus de son ciboulot, l'avion est en allure de "croisière s'amuse". Il se fumerait bien une petite pipe Peterson. "Aaahhhh", un trou d'air ! C'était une petite blague de Saint-Pierre. Puis un second…et un troisième ! Il craque. Ni une ni deux, il envoie "hélico" un texto à sa mère. "Envoi impossible". La 3G n'a guère réussi qu'à griller les oreillettes sans fil de son voisin d'à côté. A défaut des commandes, le pilote prend la parole : "Pas de panique les phobiques, je suis en automatique !". L'avion commence sa descente. Et comme sur un nuage de Guinness, il atterrit sans un bruit. Un tonnerre d'applaudissements signe le clap de fin. 186 survivants ! C'est du déjà-vu !

  • J'ai adoré lire ton texte ! Moi qui prend l'avion demain, ah ah !

    · Ago over 6 years ·
    Image

    Nina Jéhanno

  • J'adore les petites références entre crochets; j'ai vu "Ma vie en l'air" il n'y a pas si longtemps, ça m'a fait rire! A part les références, j'aime le texte dans sa globalité bien évidemment!

    · Ago over 6 years ·
    Cat

    dreamcatcher

  • quel style! j'ai bien aimé les autres commentaires aussi..jeux de mots jeux du langage allusions..tout ce que j'aime dans le slam¨!chouette découverte!

    · Ago over 6 years ·
    Profil 2

    nagualgirl

  • J'ai lu en retenant ma respiration...moi qui suis une phobique totalement insoignable des airs! Mais j'ai beaucoup aimé y compris le suspens.

    · Ago almost 7 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

    • 2 minutes de lecture en apnée. Chapeau bas !

      · Ago over 6 years ·
      Boris facebook

      Boris Miramont

  • Une démonstration de haute volée. Le pire dans tout cela c'est que cette théorie est d'une logique implacable. C'est d'ailleurs le bon moment pour prendre l'avion ou le bateau. Sauf si on prend en compte la fameuse loi des séries...

    · Ago almost 7 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

  • T'as du style ! Tes jonglerie verbales et musicales donnent une teinte artistique à tes accès de panique !

    · Ago almost 7 years ·
    U3w9e40p

    Jeff Legrand (Djeff)

    • Merci...mais je...je...ne panique pas du tout.

      · Ago over 6 years ·
      Boris facebook

      Boris Miramont

  • Aha! ça m'a bien fait rire! Très bien mené et bonne chute!

    · Ago almost 7 years ·
    318986 10151296736193829 1321128920 n

    jasy-santo

  • Telles les indigestes "blagues" carambar, tes textes devraient être enroulés autour des anxiolytiques dans la rubrique : "effets désirés". Conseiller aux femmes en simple. Et nous dirons, "pas de dé-pre-ssion ! J'ai pris mon Mi-ra-mont !" (pas sûr que l'on entende bien le jingle derrière le slogan)

    · Ago almost 7 years ·
    Droopy bogie orig

    koss-ultane

    • Je suis aux anges, n'en jetez plus ! Ton commentaire est hilarant et très bien tourné. C'est mon coup de cœur de la journée:)

      · Ago almost 7 years ·
      Boris facebook

      Boris Miramont

  • Je me suis reconnue, les anxiolytiques en moins ! Et puis, pourquoi, nom de Dieu, il y a des gilets de sauvetage dans l'avion? Autant mettre des parachutes dans les bateaux non?

    · Ago almost 7 years ·
    Courte

    lilii

    • Bien vu ! C'est à la rigueur plus logique dans un bateau. La hauteur du Titanic était de 33 mètres. Bon après les ingénieurs nous diront qu'on peut se noyer dans les nuages. A d'autres !

      · Ago almost 7 years ·
      Boris facebook

      Boris Miramont

  • J'aime ton texte autant que je déteste l'avion!

    · Ago almost 7 years ·
    Autoportrait etretait

    bathilda

  • J'avions aimé!

    · Ago almost 7 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • Et bim! Coup de cœur! Les parenthèses déchainés m'ont enchanté!!

    · Ago almost 7 years ·
    B wgreek

    Marion Danan

  • J'adore, j'adore ! C'est cadencé, vraiment bien écrit, drôle, décalé ! Avec une mention spéciale "excellent" pour ce que contiennent tes parenthèses, les allusions à Cabrel, Renaud, les notes humoristiques...Bref, le coup de coeur de ma journée !

    · Ago about 7 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • C'est une pierre deux coups puisque tu égaies la mienne également. Merci. L'idée de base est partie du film "Ma vie en l'air" avec Vincent Elbaz. Je te le conseille, il est fabuleux !

      · Ago about 7 years ·
      Boris facebook

      Boris Miramont

Report this text