Quelques pas avec toi

Joël Martineau

Alors que j’errais de par les chemins sauvages,

Je dégustais encore les saveurs d’un automne,

La bise m’a giflé de son sort monotone,

Et le froid a mordu mon si frêle lainage.

 Mes petits doigts raidis dans mes mitaines trouées,

Je continuais d’avancer, finir le voyage ;

Les pieds rétrécis dans mes chaussures sans âge,

Semblaient de crayons de bois aux couleurs violacées.

Je m’étais enfui longeant les sentiers buissonniers ;

Mon goût était aux rêves, et mes idées ailleurs,

Je voulais bien m’y perdre, et je n’avais pas peur,

Des brûlures de l’hiver, de ses gestes singuliers.

Je voulais faire quelques pas, dans la neige près de toi ;

Mon cœur était aux fleurs, je serrais si fort ta main,

Comme j’aimais te suivre, t’accompagner au loin ;

Faire simplement quelques pas, dans la neige avec toi.

Report this text