Au-delà de nous

mery

Au-delà de nous

J’aimerais que tes rêves deviennent ma réalité

Quand tes yeux illuminent l’obscurité de ma vie

J’aimerais que notre amour ne soit plus un secret

Que tu jetteras un jour dans la corbeille des oublis

Tu es une luciole qui brille dans les ténèbres de mon passé

Tu guéris les blessures que personne ne connaît

J’aime quand ta jupe s’envole au souffle du vent

Quand au fond de ton âme tu me veux dedans

Tu m’as souvent blessée

Tu m’as souvent trahie

Même au delà d’un baiser

Je n’ai rien compris

Je serais là  dans les sentiers de ton ambiguïté

Je serais là même si je te perdais

Rebrousser chemin, changer le cours de ma vie

Crois-moi, j’en ai souvent eu envie

Effacer tes larmes, refouler les miennes

Et souvent regretter de me sentir à ce point tienne

Quand ta peau glisse au creux de mes reins

C’est beau de sentir dans la paume de ma main

S’endormir tes seins

Et c’est cette lumière qui brille sur ton visage

Qui éteint souvent mes moments de rage

J’entends ton rire dans les cris de la vie

Et tu sais me rendre femme, pour ça ... merci

J’aimerais être ce café qui goutte à tes lèvres

Le mascara sur tes yeux qui quand je te touche,

Doucement se ferment

Les palpitations de ton ventre qui se colle à ma peau

Ta façon d’en vouloir encore m’éjecter dans les cieux

Glisser mes doigts dans ton corps de soie

Me perdre dans les profondeurs quand tu te donnes à moi

Tu m’as dit avoir vécu jusqu'à présent sans moi

Mais si maintenant je partirais, tu ne pourrais pas

Alors donnons-nous la force pour que tout cela ne soit pas éphémère

Donnons-nous l’une à l’autre à part entière

Faisons que notre amour nous conduise au delà de Shakespeare

D’un Romeo et Juliette qui ont donné leur vie

Par amour c’est un fait, mais ils n’étaient pas assez forts

Par amour, il faut se battre et être plus forts que la mort.

Je te donnerai chaque instant de ma vie

Mon poison mortel sera peut-être un jour ... « lui »

Mais je ne boirai pas sa potion pour qu’il me tue

Je continuerai par dessus tout

Toi, tu me croiseras sur les sentiers de la vie

J’aurais encore les frissons au cœur quand tu diras « Mery »

Je ne vivrais rien que pour des bribes de toi

Je préfère une heure de toi dans cet enfer ici bas

Qu’un paradis au delà de la terre où toi tu n’existe pas.

 Mery

Report this text