Fantaisie

fionavanessa

Je l'aimais tant

Ce cœur solitaire

qui n'avait cure des vers

Et me parlait débandade du monde nanti et constipation des positions  occidentales

J'aimais son regard à vau-l'eau

Qui me faisait écho

Et renforçait mon lot

De désarrois.

 

J'ai maintenant quatre-vingt-quatorze ans

Persona non grata

je m'éteins

Sans lui je m'éteins

Sans eau vive dans mon vin

A l'amer goût de noix

Si je jette un œil en arrière

Puisqu'il n'y a plus que cela à faire

Je frissonne encore des jours avec et des jours sans

Des vendredis des lundis des dimanches sans lui

Mais avec

Ce voile de tendresse

Qu'il a déposé sur moi

Depuis qu'il est reparti

Ce voile entre les autres et moi

Depuis des décennies

Que je souris de travers aux uns et aux autres

Depuis l'ombre de ma douce déchirure

En réponse aux inconnus

Connus par cœur

Ne parlant que de la pluie et du beau temps

Ma pluie d'or c'était lui

Mon beau temps c'était dans ses bras

Le soleil m'est inutile

Et je n'ai cure que vous souriez à mes mots surannés

Je l'aimais, les poings dans mes poches trouées,

Je l'aimais de loin

il me faisait danser sur mes semaines d'airain

Il était mon phare dressé au même emplacement

Bravant de son regard les aléas des flots par  tous les temps

J'étais sa main tendue

Et comment ne lui aurais-je pas tendu la main et les bras,

A lui qui fut ma loi ?

Sans lui j'aurais tout envoyé valser depuis longtemps

Je m'en serais cassé la pipe, les bras m'en seraient tombés d'eux-mêmes ,

Sans ses mots verts-de-gris,

A ma désillusion assortis,

Pour éclairer ses yeux couleurs du temps,

Je me serais déplacée,

Contre vents et marées.

Sans lui j'aurais cessé de chercher les nuances colorées et vraies à l'horizon.

J'aurais oublié bien plus souvent

de m'arrêter

à la beauté

de l'instant.


Mais l'édentée vieillie que je suis

Vous  engage à rire

Car je ne me déplace plus

Que du lit au fauteuil

Et du fauteuil au lit,

Sans ma canne, je n'ai plus la force,

Regardez à deux fois sous l'écorce,

Vous verrez à mon front

L'épanouissement de ses doigts

Vous verrez que je porte toujours en bandoulière

Mon amour d'antan.

Ce sont tous les sourires rendus, les larmes retenues

Qui ont creusé ces rigoles dans mes joues.

Vous saurez là de quoi est faite ma sève.

Pas un grain de l'espace où je ne lise sa trace,

Et le rêve qui me soulève la plèvre,

Etre unie une fois encore à lui,

 Mon paradis.

C'est vrai

Vous ne pouvez voir mon cœur

Il en a fait une forteresse

Imprenable

Insondable

Inavouable

C'est là qu'il a mis

Toute sa noblesse

A y insuffler

La tendresse

Inconditionnelle

Et belle

Encore

A quatre-vingt-quatorze ans.

Ma vie

s'est remplie

de lui

loin

des sentiers

rebattus

mon amour

inattendu.

 

 

  • Très beau,
    Bravo pour ces si justes mots,
    Et cette douce musique,
    Cette belle écriture.

    · Ago about 4 years ·
    Img 1097

    jireoparadi

  • Waouh !!

    · Ago over 4 years ·
    479860267

    erge

  • Un très beau texte: émouvant et sensible !

    · Ago over 4 years ·
    Fullsizeoutput 53f4

    Sylvie Loy

    • merci beaucoup de votre lecture et de votre accueil

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • Oh la la!!! C'est un tel plaisir à lire! Merci. Je sens que ce dimanche va être beau.

    · Ago over 4 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

    • Frédéric, merci, bien contente d'avoir pu embellir un petit pan de votre dimanche ; merci pour votre lecture amie.

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • Intemporalité de l'Amour. .. Simplement superbe. Bravo!

    · Ago over 4 years ·
    2018 01 13 13 02 42

    angemarina

  • Superbe ! Tant de sagesse et d'empathie de la part d'une auteur si jeune (et si jolie) ne peuvent que forcer le respect.

    · Ago over 4 years ·
    027 orig

    Chris Toffans

    • Merci...vous allez me mettre dans mes petits chaussons...je suis contente que ce poème reçoive de beaux commentaires car il m'est cher.

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • C'est beau et très émouvant, merci Fiona

    · Ago over 4 years ·
    W

    marielesmots

    • merci de ta tendre lecture, marielesmots

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • J'adore ! C'est juste, tendre et dynamique... Bravo !

    · Ago over 4 years ·
    Yeza 3

    Yeza Ahem

  • Très joli sensible à souhait, j'aime ta plume qui évrit en dentelle

    · Ago over 4 years ·
    P 20140419 154141 1 smalllll2

    Christophe Paris

    • Cela provient autant aussi du regard acéré des lecteurs, lisant entre les mots les fils qui s'y tissent...

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • Un Amour absolu, infini ,intemporel....sous ta plume élégante et sensible. Merci!

    · Ago over 4 years ·
    Oeil

    anne-onyme

  • Et il n'est pas vrai que le temps se finit où on aime. Non. We do love. Again, and again, and again.

    · Ago over 4 years ·
    Vie1

    thib

    • oui, exactement ça !

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

    • J'en fais un coup de cœur, Fiona-belle plume-joli sourire !

      · Ago over 4 years ·
      The fisherman 295007 640 (1)

      frederik

  • Bravo Fiona, c'est très beau. Une grande qualité d'écriture qui décrit en profondeur, de façon originale et toute personnelle un tout à fait précieux sentiment.

    · Ago over 4 years ·
    The fisherman 295007 640 (1)

    frederik

    • merci beaucoup Frédéric !

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

  • Archive rythme cette ode à l'amour. Beau... again.

    · Ago over 4 years ·
    Moi facebook

    effect

  • Archive rythme cette ode à l'amour. Beau... again.

    · Ago over 4 years ·
    Moi facebook

    effect

  • Une bien belle personne ! Tes mots expriment non seulement ton amour mais l'admiration et l'adoration.
    Le tout nous rappelle que ce n'est que grace à l'amour que nous pouvons espérer trouver le désir de vivre aussi longtemps !

    · Ago over 4 years ·
    Loin couleur

    julia-rolin

  • c'est très très beau et chaleureux et vivant(sauf le mot plèvre qui m'a fait l'effet d'une gifle au milieu de tous ces instants d'amour.

    · Ago over 4 years ·
    Bbjeune021redimensionne

    elisabetha

    • pardon pour la gifle, bien involontaire ma chérie.

      · Ago over 4 years ·
      Mai2017 223

      fionavanessa

Report this text