Non-dits

Patrick Gonzalez

Peinture Fabian Perez

Vos silences me manquent,

Vos non-dits, ces maitres silencieux,

qui coulaient de vos lèvres, débordaient de vos yeux.

Vos absences limpides, vos comptes à rebours,

ce tic-tac amoureux, ce vide de velours.

Cette attente invisible en battements de cœur,

quand les yeux sous les cils inventaient des promesses.

Le moindre frôlement devenait la caresse,

l'espoir d'un ailleurs, un souffle de dentelle,

Mais, l'avais-je bien dit ?

je vous trouvais si belle.

Report this text