Deux morts

Archange Flippé

Un faux plat.

Elle était pourtant douce, cette pente qu'il remontait, poussant le wagonnet,

les muscles roulant sous l'effort.

Traîtreusement douce cependant et il ahanait depuis de longues heures déjà.

Il devait arriver, sa vie en dépendait.

Plus que quelques mètres et le calvaire prendrait fin.

Il en souriait presque.

Mais soudain il vacilla, tomba lourdement,

offrant sa gorge aux roues menaçantes.

Il ne sut quel fut le bruit le plus déchirant,

ce râle de sa vie qui s'échappait

ou le crissement croissant du wagonnet qui dévalait.

Il avait glissé.

Un faux pas.

Elle ne disait mot, ne bougeait,

sa peau plus plissée que celle de draps sur lesquels elle attendait.

Elle savait qu'il ne restait que d'infimes parcelles

du temps qui lui était décompté.

Elle guettait.

Soudain, ses yeux las s'allumèrent d'une lueur espiègle,

alors qu'elle semblait dévisager quelqu'invisible visiteur.

Il fut rapide, le bras d'horreur

qui précéda son dernier soupir,

dans un sourire.

Report this text