La Vida Loca #15 - Les Moleskines - Hors Paris

dyonisos

Carnet de Voyage numéro quinze – Hors Paris/ Barcelone #LaVidaLoca

Dans le Barcelone estival étouffé par la moiteur et l'insolence de la chaleur, il règne un vent de folie apatride.

Cosmopolite, vulgaire et bigarrée, la ville écrase autant qu'elle délivre ses visiteurs. Les nuits sont aussi chaudes que les jours, le temps se fait long et fugace à la fois, les putes africaines côtoient - quand elles ne sucent pas - les cadres dirigeants allemands qui dorment sur des oreillers fourrés de deutschemark. La ville est hors du temps, loin de toute considération géographique, elle existe là comme elle pourrait exister ailleurs, toute entière dédiée à l'art de la contemplation et aux plaisirs du corps, brûlée par l'air de la méditerranée.

Langoureuses et placides, les terrasses sont presque vivantes : elles portent en leur sein la vivacité estivale des voyageurs de passage, elles s'habillent des couleurs des peuples européens, elles sentent le porc séché et la friture des patates locales. Les tapas sont passés du statut de spécialité culinaire locale à un souvenir de vacances. Comme si je ramenais un WHOPPER d'un Burger King New-Yorkais pour offrir à mon frère à Paris.

Les ramblas sentent le souffre et la barbe à papa. Un pakistanais propose à la fois des chichis et de la MDMA. Les prostituées s'adressent même aux enfants. Du port Olympique jusqu'à la place de la Catalogne, les ramblas irriguent la ville de fiel et de vulgarité.

Comme la Sagrada familia, la ville laisse un goût d'inachevé : seuls les jours prennent fin et laissent place à la nuit. Rocambolesque nuit barcelonaise. Barcelone semble d'ailleurs toujours attendre que le jour s'endorme pour que démarre la nuit.

A Barcelone, la nuit, je mens. Je suis tantôt l'homme de sa vie, tantôt l'amant de sa nuit.

Je rêve en multicolore comme les mosaïques du Parc Güell.

Je vis plus vite, plus fort qu'à Paris. Je prends des poignées de sable pour me sentir vivant.

Je bois des bières en canette pour trinquer à la vie.

Je baise dos à la mer, en face des néons rutilants des boîtes de nuit.

Je trace des lignes blanches qui prennent l'odeur du jamon iberico.

Et ne me quitte jamais cette étrange sensation : ce sentiment de danger qui me murmure que je pourrai mourir ici sans même m'en rendre compte.

A suivre

Carnet de Voyage numéro seize – Gare De Lyon #LaMagieDesRencontres

  • Belle déambulation !
    "L'homme de crée pas, il découvre" Antoni Gaudi

    · Ago almost 7 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • Cdc....

    · Ago about 7 years ·
    Image

    mery

  • oh ! Encore cette belle écriture au scalpel. Cet univers de noctambule....
    j'aime cette phrase "je prends des poignées de sable pour me sentir vivant"
    De mon côté, je prends des poignées de tes mots pour sentir Barcelone....

    · Ago over 7 years ·
    120x140 image01 droides 92

    bleuterre

  • Merci beaucoup, ça fait plaisir de voir qu'on est lu et apprécié.
    Désolé Omicron pour mon absence de réponse mais SergeDécroissant t'a très bien renseigné!

    · Ago over 7 years ·
    Mondrian cubo grande

    dyonisos

  • @ SergeDécroissant : Merci.

    · Ago over 7 years ·
    Omicron 1 orig

    Christophe Dessaux

  • Très bien écrit .Des quelques villes que j'ai eu la chance de visiter ici et là en Europe, Barcelone entre facilement dans le top 3, c'est magnifique, la vie y est bouillonante, je me souviens d'une bagarre entre joueurs de bonneteau sur la Rambla, les touristes continuaient à faire leurs petites affaires comme si de rien n'était! Omicron, la mdma, c'est pô bien, c'est le principe actif de l'extasy.

    · Ago over 7 years ·
    Kropotkine 150

    sergedecroissant

  • Bon, je vois pas Barcelone comme ça, mais c'est "rudement" bien écrit.
    A la serpe, dit Joëlle Pétillot.
    Moi, j'ajouterais "à la rape".
    La MDMA, c'est quoi ?

    · Ago over 7 years ·
    Omicron 1 orig

    Christophe Dessaux

  • une ville excitante Barcelone. C'est bien vu

    · Ago over 7 years ·
    P1000170 195

    arthur-roubignolle

  • Lu. Intéressant !

    · Ago over 7 years ·
    015

    carmen-p

  • j'aime!

    · Ago over 7 years ·
    Tn 54

    Muriel Monnier

  • Ah Barcelone...les rues sombres, les petits bouiboui ou manger des tapas.

    · Ago over 7 years ·
    Suicideblonde dita von teese l 1 195

    Sweety

  • Et ne me quitte jamais cette étrange sensation : ce sentiment de danger qui me murmure que je pourrai mourir ici sans même m’en rendre compte.
    Voilà une vérité de la nuit...

    · Ago over 7 years ·
    Page couverture avec sorci%c3%a8res 305 ko bis 326x461 rec 11

    Pawel Reklewski

Report this text